Émilie Chalas prévoit une crise économique d’envergure et propose un plan de relance pour Grenoble

sep article



 

FOCUS — La candidate aux municipales de Grenoble Émilie Chalas et ses colistiers présentent un plan de relance économique et sociale pour Grenoble, avec au programme des aides pour les entreprises et les ménages les plus modestes. Objectif ? Compenser les effets d’une crise économique qui se profile et va entraîner, juge la liste, nombre de destructions d’emploi et de restructurations.

 

 

« Aujourd’hui, les gens ne se rendent pas compte de l’im­pact que va avoir la crise », estime Olivier Six, can­di­dat sur la liste Un nou­veau regard sur Grenoble. Mardi 16 juin, la can­di­date Émilie Chalas et plu­sieurs de ses colis­tiers pré­sen­taient ainsi leur « plan d’ur­gence pour relan­cer Grenoble dura­ble­ment ». Ceci juste avant une opé­ra­tion de “boî­tage” des tracts dans les habi­ta­tions gre­no­bloises.

 

Émilie Chalas présente un plan de relance pour Grenoble.Olivier Six (au centre) craint une crise économique retentissante pour le PIB de la Métropole © Florent Mathieu - Place Gre'net

Olivier Six (au centre) craint une crise éco­no­mique reten­tis­sante pour le PIB de la Métropole. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Pas ques­tion pour la liste de pro­mettre des len­de­mains qui chantent au sor­tir de la crise sani­taire. « Aujourd’hui, on parle de plein de sujets, mais je vous fais le pari que dans six mois le pro­blème ce seront les 15 % de chô­meurs et com­ment on fait pour relan­cer tout ça ! », pro­phé­tise encore Olivier Six. Émilie Chalas ne dit pas autre chose, en s’in­quié­tant déjà de « la part de la popu­la­tion qui va perdre son emploi ». Et qu’il ne « fau­dra pas perdre en che­min ».

 

Une municipalité sourde aux risques de la crise ?

 

Des faillites en vue, des des­truc­tions d’emploi, des restruc­tu­ra­tions… et une muni­ci­pa­lité qui n’en tien­drait pas compte ? C’est le por­trait que dresse Émilie Chalas de la Ville de Grenoble. « Je suis très sur­prise que l’é­quipe muni­ci­pale ne pro­pose rien aux Grenoblois en termes de relance face à la crise qui nous arrive dans la figure. On ne peut pas faire comme si rien ne s’é­tait passé ! », lance la can­di­date LREM.

 

Émilie Chalas porte donc un plan de relance basé sur trois piliers : « Une relance éco­no­mique ciblée », « ne pas lais­ser les plus pré­caires seuls face à la crise » et « amé­lio­rer la rési­lience du ter­ri­toire ». Au pro­gramme : des mesures qui concernent soit la Ville de Grenoble, soit la Métropole.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
2786 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. sep article
    • Bonjour
      Mrs Chalas ne pas oublier les faits de cam­pagne :

      Un ex haut res­pon­sable de la police qui attaque les jour­na­listes
      Un attache atta­ché par­le­men­taire qui veut mon­nayer l’a­chat de masque en pleine pan­dé­mie

      Après ça vous vou­lez nous pré­sen­ter un plan de relance de l’é­co­no­mie.…
      La base de l’é­co­no­mie Mrs Chalas c’est la confiance rien d’autre et je crois que les Français ont perdu confiance.…..

      sep article