La Belle électrique propose une offre estivale avant de rouvrir pleinement en septembre

sep article



 

EN BREF – Forte d’une programmation éclectique, La Belle électrique rouvre à partir du mois de septembre 2020. De l’électro-pop à la chanson française en passant par le rock, la nouvelle saison s’annonce riche. En attendant d’ouvrir sa salle de concert de 900 places dédiée aux musiques actuelles, la Belle électrique organise deux à trois fois par semaine des concerts locaux sur la terrasse de son restaurant

 

 

Biolay, MisterV, Pomme…La Belle Électrique rouvre bientiôt

Salle de concerts La Belle élec­trique, Site Bouchayer-Viallet, Grenoble. © Chloé Ponset – Place Gre’net

La crise du Covid-19 avait conduit à des annu­la­tions de concerts en cas­cade. La Belle élec­trique peut désor­mais se pro­je­ter dans l’avenir et pro­po­ser une pro­gram­ma­tion ambi­tieuse. Des grand noms de la scène fran­çaise y figurent, parmi les­quels Benjamin Biolay, la Grande Sophie ou encore le groupe de rock Dionysos. La Belle élec­trique fait aussi place à des artistes moins connus : reg­gae, pop, soul, techno… de quoi ras­sem­bler un public très large.

 

 

La Grande Sophie, Mister V, Panda Dub… reportés

 

© Arno Lam

La Grande Sophie se pro­duira en octobre 2020. © Arno Lam

Une par­tie des concerts annu­lés a pu être repor­tée, notam­ment La Grande Sophie. La reine du pop contem­po­raine se pro­duira le 14 octobre 2020. Initialement prévu le 14 avril 2020, Ben. (l’oncle soul) sera quant à lui de retour le 21 jan­vier 2021. Celui qui oscille entre le R’n’B et le hip-hop ten­dance jazz vien­dra accom­pa­gné du groupe IAM. Quant au gre­no­blois Mister V, rendu célèbre par ses sketchs humo­ris­tiques, il se pro­duira en concert le 5 février 2021.

 

 

La chanson française à l’honneur

 

Cette pro­gram­ma­tion met aussi à l’honneur la chan­son fran­çaise. Pomme sera ainsi de pas­sage le 9 décembre 2020. La jeune chan­teuse, à che­val entre Paris et Montréal, a rem­porté la der­nière édi­tion des Victoires de la musique dans la caté­go­rie « Révélation ».

 

La Belle élec­trique s’offre éga­le­ment le luxe de rece­voir un pilier de la chan­son fran­çaise : Benjamin Biolay se pro­duira le 19 février 2021. Celui qui reprend à mer­veille La Rua Madureira pré­sen­tera son tout der­nier album Grand Prix. L’occasion de le retrou­ver sur scène avec un nou­veau réper­toire.

 

 

Des concerts sur la terrasse de La Belle électrique et la salle ouverte aux amateurs

 

La Belle élec­trique orga­nise déjà deux à trois fois par semaine des concerts locaux sur la ter­rasse de son res­tau­rant. Pour ce qui est des plus gros concerts en salle, il fau­dra néan­moins attendre sep­tembre. Et encore, les dates des concerts res­tent condi­tion­nelles et sus­pen­dues aux annonces du gou­ver­ne­ment.

 

Concert de Danakil à Grenoble. © La Belle Électrique

les grands concerts en salle devront attendre sep­tembre 2020. © La Belle élec­trique

Jusqu’à la fin du mois de juillet, La Belle élec­trique met par ailleurs sa salle de concert gra­tui­te­ment à la dis­po­si­tion de musi­ciens ama­teurs, entre 13 et 20 heures. Avec, en prime, son équi­pe­ment et un accom­pa­gne­ment pour se pro­duire dans des condi­tions quasi pro­fes­sion­nelles.

 

« Un appel à can­di­da­tures a été lancé ce lundi 8 juin dans le but de per­mettre à des groupes ama­teurs de pro­fi­ter de l’enceinte de notre salle de façon 100 % gra­tuite, de sa scène, d’un équi­pe­ment et d’un accom­pa­gne­ment pro­fes­sion­nels pour tra­vailler dans des condi­tions quasi réelles, le temps d’une jour­née, explique la direc­tion de la salle. Seule condi­tion de sélec­tion : la valo­ri­sa­tion de la parité des genres. » Mais l’i­ni­tia­tive a ren­con­tré un tel suc­cès que les can­di­da­tures sont déjà closes.

 

Enfin, en atten­dant la ren­trée, La Belle élec­trique tra­vaille à enri­chir son offre esti­vale : ate­liers, pro­gram­ma­tion culi­naire, ren­contres, confé­rences et autres for­mats de dif­fu­sion gra­tuits. De quoi sans doute bien occu­per les Grenoblois qui ne pour­ront pas par­tir vers d’autres hori­zons.

 

Julien Morceli

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2006 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.