Grenoble déploie des « ambassadeurs des bons gestes » pour accompagner le déconfinement des habitants

Grenoble déploie des « ambas­sa­deurs des bons gestes » pour accom­pa­gner le décon­fi­ne­ment des habitants

Grenoble déploie des « ambas­sa­deurs des bons gestes » pour accom­pa­gner le décon­fi­ne­ment des habitants

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF — La Ville de Grenoble déploie des ambas­sa­drices et ambas­sa­deurs des « bons gestes ». Une équipe jeune de neuf per­sonnes, recru­tées via les cours d’é­lo­quence Émergences et la Mission locale, char­gée d’al­ler à la ren­contre des Grenoblois pour les sen­si­bi­li­ser aux gestes bar­rières et aux règles de dis­tan­cia­tion physique.

Ne par­lez plus des « gestes bar­rières » mais des « gestes pro­tec­teurs ». Nouvelle sub­ti­lité lan­ga­gière du maire de Grenoble, pour mieux sug­gé­rer des gestes « qui pro­tègent les uns les autres, qui n’empêchent pas les liens sociaux, qui n’empêchent pas la convi­via­lité ». Et que les « ambas­sa­deurs des bons gestes » de la Ville de Grenoble sont char­gés de rap­pe­ler aux habi­tants à l’oc­ca­sion de leurs déam­bu­la­tions sur le ter­ri­toire communal.

Éric Piolle présente les ambassadeurs des bons gestes de Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Éric Piolle pré­sente les ambas­sa­deurs des bons gestes de Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

C’est pour mieux pré­sen­ter ces ambas­sa­drices et ambas­sa­deurs que la muni­ci­pa­lité gre­no­bloise don­nait ren­dez-vous devant la gare de Grenoble mardi 2 mai. Depuis quelques jours déjà, l’é­quipe de neuf jeunes par­court en binômes ou tri­nômes les mar­chés, les parcs et les rues de la ville pour aller à la ren­contre des habi­tants. Ce afin d’é­chan­ger avec eux sur les gestes à adop­ter face à la crise sani­taire, et de leur don­ner des conseils si la situa­tion s’y prête.

« C’est mieux que d’al­lu­mer la télé »

« Avec la réou­ver­ture des ter­rasses, il y a une cer­taine aspi­ra­tion à retrou­ver l’oc­cu­pa­tion de l’es­pace public », juge Éric Piolle. Une rai­son de plus, à ses yeux, de déployer ces ambas­sa­deurs des bons gestes. Recrutés via les mas­ter class d’é­lo­quence Émergences, dont la cin­quième édi­tion s’est dérou­lée en mai, et la Mission locale de Grenoble, ils ont été for­més en ligne par la Croix-Rouge pour mieux savoir aller au contact de l’autre… et appré­hen­der au besoin les conver­sa­tions houleuses.

Mathilde, ambassadrice des bons gestes © Florent Mathieu - Place Gre'net

Mathilde, ambas­sa­drice des bons gestes. © Florent Mathieu – Place Gre’net

L’accueil est cepen­dant glo­ba­le­ment bon. « Les gens sont plu­tôt ouverts : le fait de voir des gens phy­si­que­ment, ça change beau­coup, c’est mieux que d’al­lu­mer la télé », explique ainsi Mathilde, membre de l’é­quipe. Sa col­lègue Rita confirme : « Je pense qu’il y a une las­si­tude com­plète autour du mes­sage qui vient d’en haut », juge-t-elle. Pour mieux van­ter les mérites d’un mes­sage dif­fusé par « des gens nor­maux du quo­ti­dien ».

Avec la volonté de n’ou­blier per­sonne, ajoute la jeune femme. Y com­pris les SDF, sou­vent sus­cep­tibles d’être bien moins infor­més sur les risques sani­taires et les gestes à adop­ter. Un contact plus dif­fi­cile… mais peut-être plus enri­chis­sant ? « Ils sont par­fois viru­lents au début, mais finissent par enclen­cher un dia­logue avec nous. Même s’ils sont en colère contre la société, ils sont tou­jours contents de voir des gens qui s’in­quiètent d’eux », estime encore Rita.

Une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion massive

Tout est ques­tion d’ap­proche, explique de son côté Essiah : « On rap­pelle que l’on n’est pas là pour faire la police, qu’on est dans le conseil ! » Des conseils sou­vent bien­ve­nus car les gestes bar­rières comme les mesures de dis­tan­cia­tion sociale ne sont pas (encore) une évi­dence pour tout le monde. « Énormément de choses n’ont pas été inté­rio­ri­sées, parce qu’on ne les a pas expli­quées sim­ple­ment », juge ainsi Rita.

Rita et Essiah, deux ambassadrices des bons gestes © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rita et Essiah, deux ambas­sa­drices des bons gestes. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Les ambas­sa­deurs ont jus­qu’au 1er juillet, date de la fin de leur mis­sion, pour par­ta­ger les gestes qui pro­tègent. Ce tout en étant épau­lés par « une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion mas­sive » mise en place par la Ville de Grenoble, avec affi­chages dans les rues et infor­ma­tions dif­fu­sées en ligne. Et bien­tôt, pro­met la muni­ci­pa­lité, l’a­jout d’une « dimen­sion artis­tique » à l’o­pé­ra­tion, autour de per­for­mances publiques ou d’une appro­pria­tion des mar­quages au sol.

Florent Mathieu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un protocole sur l'emploi signé pour Neyrpic, à Saint-Martin-d'Hères
Saint-Martin-d’Hères : un pro­to­cole signé pour favo­ri­ser la créa­tion d’emplois sur le pro­jet Neyrpic

FOCUS - La mairie de Saint-Martin-d'Hères a accueilli ce lundi 24 janvier 2022 la signature du protocole d'accord sur l'emploi du futur pôle de commerces Lire plus

Mission locale de Grenoble
Le Medef Aura lance le pro­gramme « InDYSpensable » pour les jeunes atteints de troubles « DYS »

FLASH INFO — Mieux accompagner les personnes atteintes de troubles "DYS" dans leurs recherches d'emploi? C'est l'objectif revendiqué par le Medef Auvergne-Rhône-Alpes, qui lance un Lire plus

Sarah El Haïry, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, entourée des adhérents isérois du MoDem 38. © Sarah Krakovitch - Place Gre'net
Sarah El Haïry, secré­taire d’État char­gée de la Jeunesse et de l’Engagement, de pas­sage en Isère

  EN BREF – La secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry, était en visite à Fontaine, jeudi 28 janvier, Lire plus

UNE Forum des idées du budget participatif 2018 à l'hôtel de ville © Joël Kermabon - Place Gre'net
Budget par­ti­ci­pa­tif 2020 : des échanges en ligne avant le forum des idées

  FLASH INFO - « Une promenade potagère et fleurie à la Capuche », « une fresque pour le verger », « un lieu d’accueil pour les enfants Lire plus

UNE Visite de chantier de la Chronovélo 3 sur le cours Saint André à Pont de Claix, vendredi 29 mai 2020 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Réseau express vélo de la Métropole gre­no­bloise : la chro­no­vélo 3 sera-t-elle suf­fi­sam­ment sécurisée ?

FOCUS - La Chronovélo 3 reliera Grenoble au Pont-de-Claix, en passant par Échirolles. Paradoxalement, cet axe express vélos se trouve sur l'une des avenues les Lire plus

Le CEA et la Mission locale de Grenoble par­te­naires pour ame­ner les jeunes vers les filières scientifiques

  FIL INFO — Le CEA et la Mission locale de Grenoble s'engagent dans une convention de partenariat d'un an renouvelable. Objectif ? Promouvoir les Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin