Actualité

Franck Sinisi démissionné du conseil municipal de Fontaine après confirmation de sa condamnation

Franck Sinisi démis­sionné du conseil muni­ci­pal de Fontaine après confir­ma­tion de sa condamnation

Franck Sinisi démis­sionné du conseil muni­ci­pal de Fontaine après confir­ma­tion de sa condamnation

FIL INFO — Le conseiller muni­ci­pal de Fontaine Franck Sinisi est « démis­sionné » d’of­fice par la pré­fec­ture de l’Isère. Le 15 mai 2020, la cour de cas­sa­tion a en effet confirmé la condam­na­tion de l’élu pour pro­vo­ca­tion à la haine raciale. Validant dès lors les quatre ans d’i­né­li­gi­bi­lité pro­non­cés à son encontre. 

Un conseiller muni­ci­pal « démis­sionné » d’of­fice ? C’est le cas à Fontaine pour Franck Sinisi. Au mois de novembre 2017, l’élu ex-Front natio­nal était condamné pour inci­ta­tion à la haine raciale. La peine rete­nue : deux mois d’emprisonnement avec sur­sis, 2 000 euros d’a­mende… et quatre ans inéli­gi­bi­lité. Une condam­na­tion confir­mée par la cour d’ap­pel en juin 2019, et de nou­veau par la cour de cas­sa­tion le 15 mai 2020.

Franck Sinisi au conseil municipal de Fontaine © Albéric Marzullo - Place Gre'net

Franck Sinisi au conseil muni­ci­pal de Fontaine. © Albéric Marzullo – Place Gre’net

« Selon les articles L. 230 et L. 236 du code élec­to­ral, le pré­fet a déclaré démis­sion­naire d’of­fice, l’élu, ce jour 28 mai 2020 », fait donc savoir la pré­fec­ture de l’Isère dans un com­mu­ni­qué. Avant de pré­ci­ser que « le conseiller muni­ci­pal béné­fi­cie d’un délai de dix jours à comp­ter de la noti­fi­ca­tion de la déci­sion du pré­fet pour la contes­ter devant le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif ».

« Récupérer l’or des dents des Roms »

Lors du conseil muni­ci­pal de Fontaine du 27 février 2017, Franck Sinisi avait émis l’i­dée « que l’on récu­père l’or des dents des Roms et des Gens du voyage pour ali­men­ter les caisses des col­lec­ti­vi­tés ». Devant le tri­bu­nal, l’élu avait plai­der le trait d’hu­mour. Et assuré qu’il avait tenté de pré­sen­ter des excuses devant le conseil muni­ci­pal. En vain : « les anti­fas­cistes m’empêchaient de par­ler ».

Franck Sinisi (à gauche) derrière la banderole "Homofolie ça suffit" lors de la Marche des Fiertés 2017 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Franck Sinisi (à gauche) der­rière la ban­de­role « Homofolie ça suf­fit » lors de la Marche des fier­tés 2017 à Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Plusieurs mois après ses pro­pos, le Front natio­nal excluait Franck Sinisi de ses rangs. Mais pour l’élu, la vraie rai­son de son exclu­sion repose dans sa par­ti­ci­pa­tion à une « contre-mani­fes­ta­tion » durant la Marche des fier­tés 2017. Contre-mani­fes­ta­tion au cours de laquelle l’élu tenait une ban­de­role affi­chant « Homofolie, ça suf­fit », aux côtés de membres du mou­ve­ment d’ex­trême-droite Civitas.

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Succès du rassemblement place Verdun "pour la démocratie et le progrès social" à l'appel des syndicats
Succès du ras­sem­ble­ment place de Verdun « pour la démo­cra­tie et le pro­grès social » à l’ap­pel des syndicats

FOCUS - Forte affluence sur la place de Verdun de Grenoble mardi 9 juillet à l'appel des syndicats CGT, FSU, Unsa et Solidaires, "pour la Lire plus

"LR collabos", "Mort au fascisme"... Le siège grenoblois des Républicains 38 ciblé par de (nouvelles) dégradations
« LR col­la­bos », « Mort au fas­cisme »… Le siège gre­no­blois des Républicains 38 ciblé par de (nou­velles) dégradations

FLASH INFO - "LR collabos", "sales racistes", "Ciotti T mort" ou encore "mort au fascisme"... Telles sont les amabilités qui ont été inscrites à la Lire plus

La Métropole annonce une recapitalisation (surprise) de 16 millions d'euros du bailleur social Grenoble Habitat
La Métropole annonce une reca­pi­ta­li­sa­tion sur­prise de 16 mil­lions d’eu­ros du bailleur social Grenoble Habitat

FOCUS - La Métropole grenobloise a annoncé avoir trouvé un accord avec la Ville de Grenoble pour une recapitalisation de 16 millions d'euros du bailleur Lire plus

« On a eu tel­le­ment peur »… Le sou­la­ge­ment des mani­fes­tants ras­sem­blés à Grenoble après les résul­tats du second tour

EN BREF - Plusieurs centaines de personnes (500 selon la police) se sont réunies, square du Docteur Martin, à Grenoble, dimanche 7 juillet 2024 au Lire plus

Législatives 2024: l'Isère entre domination de la gauche, nouveaux succès du RN... et effondrement du macronisme
Législatives 2024 : l’Isère entre domi­na­tion de la gauche, nou­veaux suc­cès du RN… et effon­dre­ment du macronisme

FOCUS - Les élections législatives anticipées de 2024 ont pris fin avec leur second tour au soir du dimanche 7 juillet. Entre poussée confirmée de Lire plus

Élections législatives: les résultats du second tour en Isère sur l'ensemble des dix circonscriptions
Élections légis­la­tives : les résul­tats du second tour en Isère sur l’en­semble des dix circonscriptions

LÉGISLATIVES 2024 - Nouveau front populaire, Rassemblement national, Ensemble... Quels résultats du second tour des élections législatives anticipées sur le département de l'Isère, au soir Lire plus

Flash Info

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

|

04/07

15h15

|

Les plus lus

Économie| Les loca­taires de l’immeuble ABC « auto­nome » sur l’écocité Presqu’île à Grenoble déchantent : « On a l’impression de s’être fait avoir »

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Politique| Élections légis­la­tives : les résul­tats du second tour en Isère sur l’en­semble des dix circonscriptions

Agenda

Je partage !