Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Fontaine : le conseiller municipal Franck Sinisi exclu du Front national

sep article

Le conseiller municipal de Fontaine Franck Sinisi a été exclu du Front national. La décision a été finalement prise le 18 juillet 2017 par la commission de discipline du parti. Presque cinq mois après avoir tenu des propos controversés envers les Roms, l’élu, qui ne cache plus ses affinités avec le parti d’extrême droite ultra-catholique Civitas, a donc été poussé vers la sortie.

 

 

Franck Sinisi (derrière Alexandre Cabriac) lors de l'intrusion de Civitas sur le parcours de la Marche des fiertés 2017 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Franck Sinisi (derrière Alexandre Cabriac) lors de l’intrusion de Civitas sur le parcours de la Marche des fiertés 2017 à Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le 27 février 2017, Franck Sinisi avait en séance du conseil municipal, suggéré de récupérer les dents en or des Roms pour qu’ils financent leurs logements. Des propos qui avaient soulevé un tollé et été condamnés dans une déclaration commune par les trois groupes municipaux (majorité communiste, oppositions socialiste et droite républicaine).

 

Le parti frontiste avait quant à lui quelque peu tardé à réagir, s’en tenant à une simple suspension de l’élu. « Pendant la campagne électorale, il n’y avait plus de commissions d’exclusion », avait justifié Thibault Monnier, secrétaire départemental du FN.

 

 

Une exclusion qui faut suite à une plainte une expulsion du conseil

 

 

Le maire de Fontaine Jean-Paul Trovéro avait pour sa part porté plainte, en mars dernier, auprès du procureur de la République de Grenoble, suite à cette intervention en conseil municipal. Plus récemment, le 26 juin, le premier magistrat a par ailleurs fait expulser Franck Sinisi de la salle du conseil, en même temps que des militants d’extrême gauche venus réclamer sa démission et des sympathisants de Civitas venus soutenir l’élu frontiste.

 

PC

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
773 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.