Les quatre opérateurs de téléphonie mobile attaquent le Plan local d'urbanisme de la Ville de Grenoble

Antennes-relais incen­diées au-des­sus de Grenoble : un inci­dent qui révèle les fra­gi­li­tés du système

Antennes-relais incen­diées au-des­sus de Grenoble : un inci­dent qui révèle les fra­gi­li­tés du système

EN BREF – Dans la nuit du 17 au 18 mai 2020, trois antennes-relais des­ser­vant la région gre­no­bloise ont été volon­tai­re­ment incen­diées. Un acte cri­mi­nel qui a pro­vo­qué de grosses per­tur­ba­tions sur l’ensemble des réseaux de télé­com­mu­ni­ca­tion de l’agglomération. Tout semble être ren­tré dans l’ordre ce mardi 26 mai, mais l’impact de cet inci­dent a révélé des fra­gi­li­tés assez inquié­tantes.

Des antennes-relais incendiées autour de Grenoble (photo d'illustration). DR

Des antennes-relais incen­diées autour de Grenoble (photo d’illus­tra­tion). DR

Il aura fina­le­ment fallu une semaine aux équipes de Télédiffusion de France (TDF) pour remettre en état les émet­teurs de la Tour-Sans-Venin, à Seyssinet-Pariset, et de Jarrie. Et ainsi per­mettre le retour à la nor­male des com­mu­ni­ca­tions dans l’agglomération.

Celles-ci avaient en effet subi d’im­por­tantes per­tur­ba­tions après les incen­dies volon­taires de trois antennes-relais, dans la nuit du 17 au 18 mai 2020.

Reste que les réac­tions en chaîne engen­drées par le dys­fonc­tion­ne­ment de simples antennes témoignent de la fra­gi­lité de l’interconnexion crois­sante de notre mode de vie.

Plus de son, d’images sans antennes-relais… et de grosses perturbations

La dété­rio­ra­tion des dif­fé­rentes antennes a tout d’abord privé une grande par­tie de l’agglomération gre­no­bloise de la récep­tion des chaînes de la TNT et de l’écoute d’une quin­zaine de radios.

Plus pro­blé­ma­tique : les fortes per­tur­ba­tions qu’ont connu les réseaux télé­pho­niques de Free, Bouygues Telecom et SFR. Au-delà des échanges de mobiles à mobiles, cette défaillance a en effet lour­de­ment affecté les per­sonnes en télé­tra­vail et les confé­rences en lignes. Des pra­tiques somme toute rela­ti­ve­ment cou­rantes en ces temps de déconfinement.

Des réac­tions en chaîne

Stationnement parcmètre horodateur © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Parcmètre horo­da­teur, inter­phones… par­tiel­le­ment hors ser­vice suite à l’in­cen­die des antennes-relais. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Mais les consé­quences sur la vie quo­ti­dienne des habi­tants de l’agglomération ne se sont pas arrê­tées là. Interphones défaillants, portes auto­ma­tiques blo­quées, sau­ve­gardes auto­ma­tiques de don­nées en ligne inopé­rantes, usage de la domo­tique impos­sible, parc­mètres hors services…

Bref, tous les sys­tèmes qui uti­lisent, de près ou de loin, la tech­no­lo­gie des réseaux télé­pho­niques sans fil se sont retrou­vés en grandes dif­fi­cul­tés voire tota­le­ment à l’arrêt.

Une reven­di­ca­tion du geste cri­mi­nel qui interpelle

Dès mardi 19 mai, l’ul­tra­gauche liber­taire a reven­di­qué cet acte cri­mi­nel, rapi­de­ment relayée sur des sites proches de cette mou­vance. Pour appui, un texte qui dénonce tout à la fois, l’omniprésence des tech­no­lo­gies, la toute-puis­sance des télé­com­mu­ni­ca­tions et s’insurge contre la pol­lu­tion visuelle de ces émet­teurs. Qui, comme le pré­cise le com­mu­ni­qué, font par­tie « des intrus qui défi­gurent le pay­sage ».

S3R incendie campus © Florent Mathieu - Place Gre'net

Laboratoire S3R incen­dié sur le cam­pus © Florent Mathieu – Place Gre’net

Selon les enquê­teurs, ces trois incen­dies, loin de consti­tuer des actes iso­lés, sont à rap­pro­cher d’autres faits simi­laires sur­ve­nus en mars et avril dans la région. Sans comp­ter la série d’incendies cri­mi­nels ayant tou­ché des lieux emblé­ma­tiques de l’agglomération depuis quelques années : Le Centre cultu­rel scien­ti­fique et tech­nique à la Casemate (2017), France Bleu Isère et la mai­rie de Grenoble (2019), ainsi qu’un labo­ra­toire de recherche sur le cam­pus en février dernier.

Thierry Thomas

TTh

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Brigitte Boer, Conseillère municipale du groupe d'opposition. Conseil municipal du 30 janvier 2023.
Affaire Piolle-Martin : un élu dési­gné par­tie civile de la Ville au conseil muni­ci­pal, l’op­po­si­tion de droite pro­pose Brigitte Boer

FLASH INFO - La mairie de Grenoble a indiqué qu'un élu serait désigné, au prochain conseil municipal du lundi 24 juin 2024, comme partie civile Lire plus

La justice annule (une fois encore) deux arrêtés de piétonnisation de la Ville de Grenoble pour des Places aux enfants
Places aux enfants : la jus­tice annule (encore une fois) deux arrê­tés de pié­ton­ni­sa­tion de la Ville de Grenoble

FOCUS - Dans deux jugements distincts mais similaires rendu le 20 juin 2024, le tribunal administratif de Grenoble annule une fois encore des arrêtés de Lire plus

Le Département salue la reprise de l'activité de l'Adpah Vienne par Aides et soins, malgré les critiques de l'opposition
Reprise de l’Adpah de Vienne par Aides et soins : le Département s’en réjouit, l’op­po­si­tion moins…

FOCUS - L'activité de l'Association d'aide à domicile aux personnes âgées et handicapées (Adpah) de Vienne a été reprise le 1er juin 2024 par l’association Lire plus

Un point de deal déman­telé à Domène : sai­sie de can­na­bis, argent liquide et trot­ti­nettes élec­triques, cinq sus­pects arrêtés

EN BREF - Les gendarmes ont mené un vaste coup de filet visant à démanteler un point de deal à Domène, lundi 17 juin 2024. Lire plus

Chantier rue Marx Dormoy, St Bruno.
Racket sur les chan­tiers BTP dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise : un sus­pect mis en exa­men pour extor­sions et écroué

EN BREF - Un homme de 44 ans, gérant d'une société de nettoyage, a été mis en examen pour extorsions, jeudi 20 juin 2024, et Lire plus

Grenoble première ville au monde en matière de qualité de vie, selon une étude du cabinet Oxford Economics
Grenoble clas­sée pre­mière ville au monde en matière de qua­lité de vie par le cabi­net Oxford Economics

FLASH INFO - Grenoble serait-elle la première ville au monde en matière de qualité de vie? C'est en tout cas la conclusion d'une étude menée Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !