Revendication des incendies d’antennes-relais autour de Grenoble par l’ultra-gauche libertaire

sep article



 

FLASH INFO - Suite aux incen­dies qui ont tou­ché plu­sieurs antennes-relais autour de Grenoble1À Seyssinet-Pariset, Jarrie et, ce qui a été révélé plus tard, à Herbeys, l’au­to­rité judi­ciaire pri­vi­lé­giait la piste de l’ul­tra-gauche. Ce mardi 19 mai, leurs auteurs les ont effec­ti­ve­ment reven­di­qués sur le site Indymédia, un site proche de l’ul­tra-gauche anar­cho-liber­taire, selon Éric Vaillant, le pro­cu­reur de la République de Grenoble.

 

« Dans la nuit du 17 au 18 mai 2020, nous avons incen­dié l’an­tenne-relais de Haute-Jarrie et atta­qué au moins deux autres simul­ta­né­ment autour de Grenoble », confirment les mili­tants. Dans un long texte signé « des chauves-sou­ris trans­met­tant le feu » sur le même registre que d’autres reven­di­ca­tions simi­laires, les mili­tants tentent de don­ner du sens à leur démarche.

 

« La radio­ac­ti­vité, les ondes élec­tro­ma­gné­tiques, les pol­lu­tions et virus […] sont l’oxy­gène tou­jours davan­tage vicié du XXIe siècle », affirment-ils. Les antennes-relais ? « [Elles] figurent parmi tous les intrus qui défi­gurent les pay­sages. [Et] servent à la com­mu­ni­ca­tion de masse, bien­tôt jusque dans les endroits les plus recu­lés », pré­cisent les auteurs de la reven­di­ca­tion.

 

Ces der­niers actes de van­da­lisme ral­longent la longue suite d’in­cen­dies cri­mi­nels per­pé­trés dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Et ce sans aucune inter­pel­la­tion de leurs auteurs ni confir­ma­tion des liens entre tous ces faits. La jus­tice prend-elle ces reven­di­ca­tions au sérieux ? Ce mardi 19 mai au soir, le pro­cu­reur Éric Vaillant en pre­nait acte, se fen­dant d’un laco­nique « je les prends comme elles sont ! »

 

 

1 Des antennes-relais à Seyssinet-Pariset, Jarrie et, ce qui a été révélé plus tard, à Herbeys.

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
4351 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Depuis quand l’ul­tra gauche, les racailles de la poli­tique, a t‑elle débar­qué sur la Métropole Grenobloise et com­met des délits ?

    Depuis 2014 ? Un hasard ? C’est ça l’arc huma­niste, for­mule nov­langue fourre-tout avec laquelle on nous bas­sine ?

    sep article
  2. Quelqu’un sait pour­quoi les tarés ont afflué à Grenoble ces six der­nières années ?

    sep article
  3. on leur explique inter­net et les ondes… ou même l’électricité… avec ce type de rai­son­ne­ment un pilonne élec­trique, une éolienne défi­gure aussi le pay­sage…
    -> qu’ils aillent vivre au fond d’une caverne, à la façon des hommes pré­his­to­riques et basta,
    on leur fout la paix et réci­pro­que­ment.
    Avec l’es­pé­rance de vie au fond d’une grotte on sera vite débar­rassé.
    Il y a d’autres façon de faire entendre sa voix…putée.. si ils veulent faire qq chose ils se font péter au conseil d’administration de SFR ou Free, au moins cela aura du poid

    Purée… entre les gens sans masques qui se réunissent (ca ser­vait à quoi de tuer tous les petits com­merces avec 55J de confirment – et plus pour bar et resto) et ce genre de zig je me demande si l’espèce humaine mérite de vivre.…

    sep article