Alinéa en redressement judiciaire : quelles conséquences pour le magasin de Saint-Égrève ?

sep article

Notre indépendance c

 

FOCUS – L’enseigne Alinéa, fragilisée par la crise des gilets jaunes, les grèves contre la réforme des retraites puis le confinement, s’est déclarée en cessation de paiement. Elle se place désormais sous la protection du tribunal de commerce de Marseille. Si rien n’est joué, l’avenir des 80 employés du magasin de Saint-Égrève, toujours ouvert, demeure incertain.

 

 

Alinéa Façade, crédit Alinéa

Magasin Alinéa de Saint-Egrève. © Alinéa

Avec ses 2 000 employés et 30 maga­sins implan­tés par­tout en France, dont un à Saint-Égrève en Isère, Alinéa, le géant de l’ameublement et de la déco­ra­tion, n’a pas résisté à la crise du Covid-19.

 

L’entreprise, qui appar­tient à la famille Mulliez, vient en effet de se décla­rer en ces­sa­tion de paie­ment auprès du tri­bu­nal de com­merce de Marseille ; son siège étant situé à Aubagne.

 

« La pro­cé­dure qui a été enga­gée est une mise sous pro­tec­tion du tri­bu­nal de com­merce de Marseille. Nous sommes en état de ces­sa­tion de paie­ment et nous tra­vaillons sous la sur­veillance du tri­bu­nal de com­merce et deux admi­nis­tra­teurs judi­ciaires pour éla­bo­rer un plan de redres­se­ment et trou­ver des solu­tions pour sau­ver la marque », pré­cise le ser­vice de com­mu­ni­ca­tion d’Alinéa.

 

Deux options sont sur la table pour redres­ser Alinéa : le dépôt d’un plan de conti­nua­tion par ses action­naires ou l’appel à des repre­neurs. Une chose est sûre : l’entreprise fran­çaise d’ameublement devra rapi­de­ment trou­ver des solu­tions puisque la jus­tice a fixé la fin de la période d’ob­ser­va­tion au 13 novembre. En atten­dant, la quasi-tota­lité des maga­sins Alinéa ont pu rou­vrir en France – excepté une bou­tique – avec une fré­quen­ta­tion glo­ba­le­ment en hausse.

 

 

Un plan de relance 2020−2021… confiné dans l’œuf

 

Mais com­ment expli­quer une telle dégra­da­tion ?  L’enseigne, qui enre­gis­trait un chiffre d’affaires de 322 mil­lions d’euros en 2019 (en baisse de 5 % par rap­port à 2018), a enchaîné les périodes dif­fi­ciles.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
15825 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.