STMicro Crolles fait le choix du maintien de salaire contre le chômage partiel, la CGT signe l’accord

sep article

FLASH INFO – La CGT a, après la CFDT et la CGC-CFE, finalement ratifié l’accord qui accompagne le retour à la normale sur le site de STMicro à Crolles. Le syndicat qui s’était opposé au maintien de l’activité pendant le confinement et avait activé la procédure d’alerte pour danger grave et imminent, n’est néanmoins pas complètement satisfait.

 

La direction de l’entreprise a en effet acté le maintien à 100 % des salaires des personnes vulnérables comme de celles qui doivent garder leurs enfants, à condition qu’elles y soient obligées. Sans cette mesure, ces personnes auraient en effet basculé dès le 1er mai dans le dispositif de chômage partiel.

 

Un bon point pour la CGT qui regrette néanmoins que cette mesure ne soit pas appliquée aux intérimaires comme à tous les parents qui font le choix de ne pas envoyer leurs enfants à l’école « au vu des conditions très discutables de la reprise scolaire ».

 

L’accord maintient également le télétravail. Mais il accompagne aussi un retour à la normale pour la partie industrielle dès la fin du mois de mai que le syndicat juge prématuré. Pour la CGT, les grandes lignes du plan de déconfinement n’ont pas fait l’objet de négociations locales chez STMicro.

 

Comptoir de prêt retour : reprise du prêt de documents dans les bibliothèques municipales de Grenoble le 27 mai 2020
commentez lire les commentaires
10477 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. La CGT ne fait rien d’autres que dire non à tout. Meme aux primes des techs pour ceux qui sont venus travailler pendant le confinement.
    La cgt est nuisible et certains s’en rendront compte quand ils seront à pole emploi…
    Mais ce sera trop tard.
    Donc pas bravo, non il n’y a vraiment pas de quoi !
    .

    sep article
  2. La CGT détruit l’industrie en France.
    C’est les mêmes personnes qui demandent l’arrêt des usines et détruisent des emplois, et qui ensuite se plaignent du chômage, de la dépendance de la France pour tous les biens de consommation courante. Entre autres…
    A lire : https://www.usinenouvelle.com/editorial/covid-19-mais-que-veut-donc-la-cgt.N964636

    « La CGT, c’est le Cancer Général du Travail. A ne pas confondre avec FO : Farce Ouvrière !  »
    Coluche

    sep article
  3. La CGT Crolles, des survivors, qui ont affronté le danger grave et imminent de travailler dans des salles blanches où ils risquaient moins qu’en allant faire leurs courses. En plus, après le boulot, il fallait faire gaffe à pas louper une marche dans la montée d’escaliers de l’immeuble. Impressionnant. Respect.

    sep article
  4. Bravo la CGT ST Crolles pour tout ce que vous faites !

    sep article