Lionel Beffre, préfet de l'Isère entouré de Aymeric Bogey, délégué de l'ARS pour l'Isère et de Viviane Henry, directrice académique lors de la présentation du plan de déconfinement en Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Déconfinement en Isère : un sas de trois semaines pour “une reprise prudente et progressive”

Déconfinement en Isère : un sas de trois semaines pour “une reprise prudente et progressive”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Le pré­fet de l’Isère a pré­senté, ce samedi 9 mai, les mesures de décon­fi­ne­ment appli­cables dans le dépar­te­ment à comp­ter de ce lundi 11 mai. Prudence, pro­gres­si­vité et adap­ta­bi­lité aux réa­li­tés du ter­rain, tels sont les trois grands prin­cipes d’un sas de trois semaines excluant, dans un pre­mier temps, tout retour à la vie d’a­vant le confinement.

 

 

Lionel Beffre, préfet de l'Isère entouré de Aymeric Bogey, délégué de l'ARS pour l'Isère et de Viviane Henry, directrice académique lors de la présentation du plan de déconfinement en Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Lionel Beffre, pré­fet de l’Isère, entouré d’Aymeric Bogey, délé­gué de l’ARS pour l’Isère, et de Viviane Henry, direc­trice aca­dé­mique, lors de la pré­sen­ta­tion du plan de décon­fi­ne­ment en Isère. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« La vie va reprendre dans notre pays sous une forme nou­velle », a pré­dit Lionel Beffre devant la presse, ce samedi 9 mai.

 

Après avoir dressé le bilan de près de deux mois de confi­ne­ment, le pré­fet a pré­senté les mesures de décon­fi­ne­ment appli­cables en Isère à comp­ter de ce lundi 11 mai. « Une nou­velle étape » gui­dée par les trois prin­cipes de la stra­té­gie concoc­tée par l’État : la pru­dence, la pro­gres­si­vité et l’a­dap­ta­bi­lité aux réa­li­tés du terrain.

 

Pourquoi la pru­dence ? Parce que, même si l’Isère est passé de l’o­range au vert, « rien n’ex­clut qu’il puisse y avoir une nou­velle pro­pa­ga­tion du virus », aver­tit Lionel Beffre.

 

La pro­gres­si­vité ? « Nous sommes dans une période qui amè­ne­rait jus­qu’à fin mai. Si les choses se passent bien, le gou­ver­ne­ment pour­rait alors prendre de nou­velles mesures pour la période sui­vante », poursuit-il.

 

Enfin, il sera néces­saire, consi­dère le repré­sen­tant de l’État, de s’a­dap­ter aux spé­ci­fi­ci­tés du ter­rain. Ainsi, « il nous est demandé de pour­suivre, voire d’in­ten­si­fier le par­te­na­riat avec les élus locaux et, en pre­mier lieu, avec les maires », pré­cise Lionel Beffre.

 

 

Le dépistage, un enjeu majeur pour la réussite du déconfinement

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 81 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Pour le Dr Patricia Pavèse, infectiologue au CHU de Grenoble, l'espoir d'un vaccin dans les six premiers mois de l'année prochaine.
Des médecins d’Auvergne Rhône-Alpes appellent à re-confiner le week-end

FLASH INFO - Les médecins de l'union régionale des professionnels de santé (URPS) d'Auvergne Rhône-Alpes appellent à élargir le couvre-feu et à re-confiner le week-end. Lire plus

© Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Le CHU Grenoble Alpes alerte sur les taux de positivité au Covid-19 en hausse sur le Sud-Isère

  FLASH INFO — Le préfet de l'Isère s'en inquiétait mardi 18 août, et les chiffres le confirment dès le lendemain : la circulation du Covid-19 Lire plus

Dépistage systématique et obligatoire à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. © Aéroport de Lyon Saint-Exupéry
Depuis ce 1er août, dépistage du Covid-19 obligatoire à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry

  FIL INFO - Depuis ce 1er août 2020, le dépistage du Covid-19 est systématique et obligatoire à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Cette contrainte sanitaire Lire plus

Les personnes munies d'une ordonnances peuvent se faire au CHU dans descendre de leur voiture. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Le CHU de Grenoble propose des tests de dépistage du Covid-19 en voiture, à vélo ou à pied

  EN BREF – Pour suivre de près l'épidémie de Covid-19 à l'heure du déconfinement, le CHU de Grenoble propose désormais un service de tests Lire plus

Les différents services du CHU de Grenoble coopèrent étroitement afin d'optimiser les essais cliniques. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Le CHU de Grenoble se dit prêt au déconfinement

  EN BREF – Si la vague épidémique est restée faible en Isère, le déconfinement s'accompagnera quand même de règles strictes. Le CHU se dit Lire plus

Alors que la Métro tente de reprendre en main la gestion des masques, la colère des maires éclate

  FOCUS - Afin de mieux s'approvisionner en masques, la Métropole de Grenoble a voté l'adhésion à une centrale d'achat régionale. Objectif : peser auprès Lire plus

SDH - Le futur compte sur nous

Flash Info

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

|

13/10

15h31

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin