Chute mortelle à la Villeneuve. Olivier Mambakasa, tué de plusieurs coups de couteau dans la nuit du 16 au 17 août 2019. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Chute mor­telle à la Villeneuve : le deuxième homme mis en exa­men pour le meurtre d’Olivier Mambakasa

Chute mor­telle à la Villeneuve : le deuxième homme mis en exa­men pour le meurtre d’Olivier Mambakasa

FIL INFO – Les enquêtes liées à la chute mor­telle sur­ve­nue ven­dredi 8 mai à la Villeneuve se pour­suivent. Le deuxième homme qui se trou­vait sur les lieux a été mis en exa­men ce samedi 9 mai pour le meurtre d’Olivier Mambakasa, indique le pro­cu­reur de Grenoble. L’individu qui nie les faits et la pro­priété des armes retrou­vées sur place a fait l’ob­jet d’une incar­cé­ra­tion provisoire. 

Hôtel de police, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Hôtel de police, Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

Dans quelles cir­cons­tances un homme de 36 ans a‑t-il fait une chute mor­telle depuis un appar­te­ment situé au 13e étage d’un immeuble de la Villeneuve ? Voilà tout l’ob­jet des enquêtes qui se poursuivent.

Selon les pre­miers élé­ments rap­por­tés, ce samedi 9 mai, par Le Dauphiné Libéré, les deux per­sonnes qui occu­paient illé­ga­le­ment l’ap­par­te­ment se savaient recher­chées par la police. Elles auraient alors tenté de fuir en pas­sant par le bal­con du des­sous ainsi que le rela­tait hier Éric Vaillant, le pro­cu­reur de la République de Grenoble.

Une chute dans le vide après la rup­ture d’un tuyau

Le plus âgé des deux aurait alors chuté dans le vide après la rup­ture du tuyau dont il s’ai­dait pour des­cendre. D’après le quo­ti­dien régio­nal, « les inves­ti­ga­tions menées par la PJ ten­draient à confir­mer que les poli­ciers ne sont pas entrés dans l’ap­par­te­ment ».

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Un poli­cier avec son bras­sard. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Ce n’est qu’a­près que les ser­rures du loge­ment – chan­gées par les occu­pants – ont été for­cées afin de per­mettre aux fonc­tion­naires de police de per­qui­si­tion­ner l’ap­par­te­ment. Une per­sonne repré­sen­tant le bailleur social qui accom­pa­gnait les poli­ciers « devrait être entendu par les enquê­teurs ces pro­chains jours », pré­cise notre confrère.

Quant au deuxième indi­vidu, qui avait réussi à atteindre un bal­con voi­sin, ce der­nier s’est blessé aux che­villes vrai­sem­bla­ble­ment suite à une mau­vaise récep­tion. C’est dans cet état que les fonc­tion­naires l’ont trouvé avant de l’in­ter­pel­ler quelques ins­tants plus tard.

Le deuxième homme mis en exa­men pour le meurtre d’Olivier Mambakasa

Les enquê­teurs de la PJ cherchent éga­le­ment à en savoir plus sur les deux armes retrou­vées dans un sac sur un bal­con à proxi­mité de l’in­di­vidu inter­pellé. À savoir un pis­to­let mitrailleur Skorpion, ainsi qu’un cou­teau à cran d’ar­rêt, qui feront l’ob­jet d’ex­per­tises notam­ment pour déter­mi­ner la pro­ve­nance de l’arme à feu.

Compact et conçu pour une uti­li­sa­tion dans des espaces clos et à courte dis­tance, ce pis­to­let mitrailleur est en effet prisé dans le milieu du ban­di­tisme, en par­ti­cu­lier pour les braquages.

Marche blanche en souvenir d'Olivier Mambakasa, tué de plusieurs coups de couteau dans la nuit du 16 au 17 août 2019. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Marche blanche en sou­ve­nir d’Olivier Mambakasa, tué de plu­sieurs coups de cou­teau dans la nuit du 16 au 17 août 2019. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Toujours est-il que le jeune homme de 21 ans entendu en garde à vue par les enquê­teurs « nie la pro­priété de l’arme », indique ce soir le pro­cu­reur de la République. Qui ajoute que cet homme a été « mis en exa­men ce jour pour le meurtre d’Olivier Mambakasa ». tué de plu­sieurs coups de cou­teau ave­nue Edmond-Esmonin à Grenoble dans la nuit du 16 au 17 août 2019.

Cependant, le mis en cause « nie les faits », rap­porte Éric Vaillant. « Il a été incar­céré pro­vi­soi­re­ment car il a demandé un délai pour pré­pa­rer le débat contra­dic­toire qui aura lieu dans les quatre jours », ajoute le procureur.

Joël Kermabon

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Entre 20 000 et 40 000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraite le 31 janvier 2023. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Mobilisation en hausse contre la réforme des retraites : des dizaines de mil­liers de mani­fes­tants à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 20 000 et 40 000 personnes120 000 pour les autorités, 40 000 pour les syndicats. sont descendues dans la rue à Lire plus

Audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Grenoble le 27 janvier 2023. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Le tri­bu­nal judi­ciaire de Grenoble déplore tou­jours un manque de moyens mais se réjouit d’une nou­velle organisation

FOCUS - À l'occasion de l’audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Grenoble, le 27 janvier 2023, le procureur de la République Éric Vaillant Lire plus

Neuf auteurs ont apporté leur contribution à la rédaction de l'ouvrage que vient d'éditer l'Université inter-âges du Dauphiné (UIAD). © Martin de Kerimel - Place Gre'net
L’Université inter-âges du Dauphiné édite un livre sur le sens du travail

EN BREF - Quel sens donner au travail ? Quelle est sa place au sein de nos aspirations individuelles et collectives ? Quelles évolutions à Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 54: "Une conférence qui a beaucoup fait parler d'elle"
Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Meylan et Energ’Y Citoyennes inau­gurent les pan­neaux pho­to­vol­taïques de la Maison de la musique

FLASH INFO - Elle avait été annoncée au mois de janvier 2022... et a finalement été inaugurée un an plus tard, le jeudi 26 janvier Lire plus

Nouvelle zone de contrôle temporaire en Isère face au virus de la grippe aviaire: 68 communes concernées
Nouvelle zone de contrôle tem­po­raire en Isère face au virus de la grippe aviaire : 68 com­munes concernées

FLASH INFO - Après la mise en place d'une première zone de contrôle temporaire le 11 janvier 2023, suivie d'une seconde le 19 janvier 2023, Lire plus

Flash Info

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !