Grenoble : fuyant la police, un homme a fait une chute mortelle du 13e étage d’un immeuble de la Villeneuve

sep article



EN BREF – Tentant de fuir la police contrôlant un squat, un homme est mort, ce jeudi 7 mai, après sa chute depuis le 13étage d’un immeuble. Sur place, les policiers ont interpellé un autre individu de 21 ans qui tentait de fuir, et découvert des armes. Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête, confiée à l’antenne de la police judiciaire de Grenoble.

 

 

Ce jeudi 7 mai, vers 12 h 30, des fonc­tion­naires de la Brigade spé­cia­li­sée de ter­rain (BST) de Grenoble sont inter­ve­nus pour contrô­ler un squat situé ave­nue de Constantine, dans le quar­tier Villeneuve-Village olym­pique. Alors qu’ils frap­paient sans suc­cès à la porte du loge­ment, les poli­ciers « accom­pa­gnés du requé­rant » ont entendu un bruit pro­ve­nant de l’ex­té­rieur. Et ont décou­vert, depuis une fenêtre des par­ties com­munes, « un corps inerte gisant au pied du bâti­ment », indique Éric Vaillant, le pro­cu­reur de la République de Grenoble.

 

Grenoble : un homme meurt après une chute de 13 étages. L'entrée du 54 avenue de Constantine où s'est déroulée la chute mortelle. DR

L’entrée du 54 ave­nue de Constantine, le lieu de la chute mor­telle. DR

 

Arrivés sur place, une équipe du Samu 38 et les sapeurs-pom­piers du Sdis 38 l’ont rapi­de­ment pris en charge et tenté en vain de le réani­mer. Il s’a­git d’un homme âgé de 36 ans, né à La Tronche et « connu des ser­vices de police, de la gen­dar­me­rie et de la jus­tice », selon la Direction dépar­te­men­tale de la sécu­rité publique de l’Isère (DDSP). Cette per­sonne « aurait tenté de fuir en pas­sant de bal­con en bal­con et aurait acci­den­tel­le­ment chuté du 13e étage de l’immeuble », pré­cise Éric Vaillant.

 

Découverte d” un pistolet mitrailleur Scorpion et d’un couteau à cran d’arrêt

 

Quelques ins­tants plus tard, les fonc­tion­naires de police décou­vraient un autre homme qui s’était, lui aussi, échappé par la fenêtre de l’ap­par­te­ment squatté avant d’atteindre un bal­con voi­sin. Les poli­ciers l’ont immé­dia­te­ment inter­pellé et placé en garde à vue. Cet indi­vidu né en Algérie en 1999 est « défa­vo­ra­ble­ment connu de la jus­tice » , selon le pro­cu­reur.

 

Grenoble : un homme meurt après une chute de 13 étages. Entrée de l'hôtel de police de Grenoble. © SH

Entrée de l’hô­tel de police de Grenoble. © SH

Mais ce n’est pas tout, les poli­ciers ont éga­le­ment fait une autre décou­verte.

 

Celle d’un sac sur un bal­con conte­nant un pis­to­let mitrailleur Scorpion chargé de muni­tions de calibre 7,65 (arme de caté­go­rie A) ainsi qu’un cou­teau à cran d’arrêt.

 

Le par­quet a confié l’enquête sur les causes de la chute mor­telle, la vio­la­tion de domi­cile et la déten­tion d’arme à l’antenne de police judi­ciaire de Grenoble. Quant à l’au­top­sie du corps, elle devrait avoir lieu dès ce lundi 11 mai.

 

 

L’homme interpellé sera entendu dans le cadre du meurtre d’Olivier Mambakasa

 

Éric Vaillant, procureur de la République au TGI de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Éric Vaillant, pro­cu­reur de la République au TGI de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Par ailleurs, le pro­cu­reur de la République confirme que l’homme inter­pellé et placé en garde à vue sera entendu « à la demande du juge d’instruction chargé de l’enquête sur le meurtre d’Olivier Mambakasa ».

 

Originaire de la République démo­cra­tique du Congo, ce qua­dra­gé­naire avait été vio­lem­ment agressé au cours de la nuit du 16 au 17 août 2019. Il avait reçu plu­sieurs coups de cou­teau mor­tels, ave­nue Edmond-Esmonin à Grenoble, ce qui avait débou­ché sur des ten­sions entre com­mu­nau­tés dans la nuit du 25 au 26 août au cœur du quar­tier de la Villeneuve.

 

Joël Kermabon

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
5436 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.