De nouvelles voies cyclables provisoires à Grenoble en vue du déconfinement

sep article



 

FOCUS – Un déconfinement sous le signe du vélo ? C’est ce que souhaitent les associations ADTC et Les Boîtes à vélo, qui lancent des propositions d’aménagement de voies cyclables provisoires. Une ambition qui rejoint celle du maire de Grenoble : Éric Piolle annonce d’ores et déjà des aménagements, notamment le long des lignes de tramways et de bus Chrono.

 

 

Le décon­fi­ne­ment, une occa­sion de ren­for­cer encore la pré­sence du vélo dans Grenoble ? C’est ce que recom­mande l’ADTC – Se dépla­cer autre­ment… et ce que sou­haite le maire de la ville. À l’oc­ca­sion d’un nou­veau point d’é­tape mardi 21 avril, Éric Piolle a ainsi annoncé la créa­tion de voies cyclables tem­po­raires dès la fin du mois d’a­vril. Et ceci pour mieux accom­pa­gner la levée pro­gres­sive des mesures de confi­ne­ment, tou­jours pré­vue lundi 11 mai.

 

Déconfinement : des voies cyclables en plus à Grenoble. Éric Piolle aux côtés de Yann Mongaburu, président du Smmag © Joël Kermabon - Place Gre'net

Éric Piolle aux côtés de Yann Mongaburu, pré­sident du Smmag. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Mesures de dis­tan­cia­tion obligent, les trans­ports en com­mun risquent, dans un pre­mier temps, d’être moins fré­quen­tés qu’ils ne l’é­taient aupa­ra­vant. « Le risque de cette baisse, c’est de voir une aug­men­ta­tion de l’u­sage de la voi­ture indi­vi­duelle, des bou­chons et de la pol­lu­tion », estime ainsi le maire de Grenoble. Qui entend « favo­ri­ser les mobi­li­tés propres et bonnes pour la sécu­rité sani­taire ». Dont la marche et natu­rel­le­ment la pra­tique du vélo.

 

 

« L’occasion de rendre Grenoble encore plus vivable »

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
6084 visites | 6 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 6
  1. Ils sont où à Grenoble les mil­lions de pas­sa­gers du métro et du RER qui néces­sitent de faire comme à Paris ?

    sep article
  2. sep article
  3. « Le risque de cette baisse, c’est de voir une aug­men­ta­tion de l’usage de la voi­ture indi­vi­duelle, »
    sa betise est deve­nue legen­daire : bien sur que la voi­ture indi­vi­duelle c’est la meilleure pro­tec­tion contre le SARS-CoV‑2.

    sep article
  4. Profiter du COVID19 pour sup­pri­mer des voies rou­lantes sur le dos des Grenoblois, on en atten­dait pas moins des aya­tol­lah de la pédale ! Et puis à Grenoble il n’y a que des Grenonlois qui cir­culent, en plus miracle ils vont tous aller au bou­lot en vélos, et ils peuvent toutes et tous en faire, et encore mieux à toutes occa­sions ! Merci de nous prendre pour des cobayes Eric Piolle !

    sep article
  5. Et concer­nant la flui­di­fi­ca­tion du traf­fic auto­mo­bile qui devrait logi­que­ment aug­men­ter puisque nombre de métro­po­li­tains et Grenoblois feront de l’au­to­si­lisme afin de se pro­té­ger ?

    sep article