Avec un chiffre d'affaires en hausse de 45 %, Soitec, le fabriquant français de semi-conducteurs basé en Isère, espère traverser la crise sans encombres.

STMicro, Schneider Electric, Soitec… À Grenoble, la gauche réclame l’arrêt de certaines activités industrielles

STMicro, Schneider Electric, Soitec… À Grenoble, la gauche réclame l’arrêt de certaines activités industrielles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

DÉCRYPTAGE – De plus en plus de voix s’élèvent à Grenoble pour demander la suspension des activités industrielles jugées non essentielles en ces temps de confinement. Des élus de gauche interpellent même le préfet de l’Isère pour faire respecter un décret ministériel, signé le 23 mars. Ce texte prévoit que toute activité non indispensable et mettant en présence de manière simultanée plus de cent personnes est interdite jusqu’au 15 avril 2020. Sauf dérogation…

 

 

Grenoble: certaines activités industrielles doivent cesser selon la gaucheLe sénateur Guillaume Gontard a saisi le préfet de l'Isère pour lui demander de suspendre les activités non indispensables des entreprises classées Seveso.

Le séna­teur de l’Isère Guillaume Gontard avait le pre­mier inter­pellé le pré­fet de l’Isère. Sans résul­tat jusque-là.

Faut-il arrê­ter cer­taines acti­vi­tés indus­trielles non essen­tielles, en ces temps de confi­ne­ment ? À Grenoble, de plus en plus le pensent et le demandent. Après le séna­teur Guillaume Gontard et une coa­li­tion de syn­di­cats et orga­ni­sa­tions, c’est au tour des élus de gauche de mon­ter au créneau.

 

Dans un com­mu­ni­qué com­mun, le Parti socia­liste, EELV, Génération.s, La France insou­mise, le mou­ve­ment répu­bli­cain et citoyen, Ensemble, le Parti radi­cal de gauche, le Parti com­mu­niste et l’as­so­cia­tion Démocratie éco­lo­gie, soli­da­rité (Ades) s’in­quiètent de voir les sala­riés de plu­sieurs grosses entre­prises expo­sés. Et, der­rière eux, leurs familles, voire la popu­la­tion toute entière.

 

La fédé­ra­tion natio­nale des indus­tries chi­miques abonde dans le même sens. Dans un cour­rier adressé aux maires de l’Isère, l’or­ga­ni­sa­tion pro­fes­sion­nelle affi­liée à la CGT alerte les élus. « Dans la chi­mie, des entre­prises comme Vencorex et Suez à Pont-de-Claix, Ferropem aux Clavaux conti­nuent de faire tour­ner leurs ate­liers de pro­duc­tion à fond avec des effec­tifs au mini, mal­gré les alertes lan­cées par les syn­di­cats CGT », sou­ligne la FNIC.

 

 

« Vencorex voulait démarrer une deuxième unité de production »

 

« Pire, Vencorex vou­lait démar­rer une deuxième unité de pro­duc­tion de matières pre­mières pour les ver­nis. Les syn­di­cats les ont en empê­chés. » Objectif de la fédé­ra­tion des indus­tries chi­miques ? Pousser les maires à inter­pel­ler le pré­fet pour que le repré­sen­tant de l’État dans le dépar­te­ment fasse ces­ser les acti­vi­tés jugées non indispensables.

 

© Soitec

A Soitec, la CGT et FO ont activé la pro­cé­dure d’a­lerte pour dan­ger grave et immi­nent. Ils récla­maient un ren­for­ce­ment des mesures de pré­ven­tion et de pro­tec­tion. Objectif atteint selon la CGT. © Soitec

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Alors que l'épidémie de Covid-19 ralentit sa progression, l'heure est à la reprise de l'économie en Isère. Malgré les alertes des scientifiques.
Vers une reprise des activités économiques à marche forcée en Isère

  DÉCRYPTAGE - La suspension des activités jugées non essentielles, réclamée par des partis, élus et organisations syndicales de gauche, n'est pas à l'ordre du Lire plus

Pénurie de masques, gel et respirateurs : les entreprises iséroises pallient les carences de l’État

  FOCUS - En Isère, entreprises et industriels se mobilisent pour récupérer et fabriquer masques et gel ou solution hydro-alcoolique pour les soignants. Et tentent Lire plus

A Crolles, STMicro réduit la moitié de ses effectifs à la production jusqu'au 2 avril. Insuffisant pour la CGT qui réclame l'arrêt total de la production.
STMicroelectronics propose une prime, l’inspection du travail juge les mesures de protection insuffisantes

  DÉCRYPTAGE - À Crolles en Isère, le fabricant de puces électroniques STMicroelectronics instaure une prime de présence de 300 euros pour ses salariés mobilisés en Lire plus

A Crolles, STMicro réduit la moitié de ses effectifs à la production jusqu'au 2 avril. Insuffisant pour la CGT qui réclame l'arrêt total de la production.
Salariés de ST exposés au Covid-19 à Crolles ? La CGT active la procédure d’alerte

  FOCUS - Chez STMicroelectronics (ST) Crolles, la CGT vient d'activer la procédure d'alerte pour danger grave et imminent. Le syndicat réclame l'arrêt total et Lire plus

A Crolles, STMicro réduit la moitié de ses effectifs à la production jusqu'au 2 avril. Insuffisant pour la CGT qui réclame l'arrêt total de la production.
ST Micro Crolles : la CGT dénonce des émissions de gaz à effet de serre délibérées

  FOCUS - Quelles quantités de gaz à effet de serre produites par STMicro à Crolles ont été rejetées dans l'atmosphère ? Alors que la Lire plus

A Crolles, STMicro réduit la moitié de ses effectifs à la production jusqu'au 2 avril. Insuffisant pour la CGT qui réclame l'arrêt total de la production.
STMicro Crolles : retour sur des rejets très discrets de gaz à effet de serre… en pleine alerte pollution

  DÉCRYPTAGE - Quelles quantités de CF4, gaz à effet de serre très puissant, se sont échappées de l'usine STMicro à Crolles, fin janvier ? Lire plus

Flash Info

|

26/01

0h05

|

|

25/01

18h00

|

|

25/01

16h54

|

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin