STMicroelectronics propose une prime, l’inspection du travail juge les mesures de protection insuffisantes

sep article



 

DÉCRYPTAGE – À Crolles en Isère, le fabricant de puces électroniques STMicroelectronics instaure une prime de présence de 300 euros pour ses salariés mobilisés en pleine épidémie de Covid-19. Ce alors que la procédure d’alerte pour danger grave et imminent, activée par la CGT, vient d’être validée par l’Inspection du travail. Celle-ci juge en effet les mesures de protection prises sur le site encore insuffisantes.

 

 

ST: une prime mais des mesures de protection insuffisantes . Salariés en tenue à l'intérieur de l'usine STMicroelectronics de Crolles. © Artechnic

Face à l’é­pi­dé­mie de Covid-19, STMicroelectronics à Crolles a dimi­nué sa pro­duc­tion de 50 % et mis en place des mesures de pré­ven­tion, tou­te­fois jugées insuf­fi­santes par l’ins­pec­tion du tra­vail. © Artechnic

Chez STMicroelectronics, les sala­riés en poste à la demande expresse de la direc­tion vont se voir attri­buer une prime men­suelle de 300 euros. Enfin, pas tous. Trois cents euros, c’est un maxi­mum. La prime, actée dans un accord signé le 25 mars der­nier entre la direc­tion du groupe franco-ita­lien de semi-conduc­teurs et deux orga­ni­sa­tions syn­di­cales, sera cal­cu­lée au pro­rata des jours tra­vaillés *.

 

Une mesure de plus pour main­te­nir, coûte que coûte, la pro­duc­tion de puces élec­tro­niques, mal­gré l’é­pi­dé­mie de Covid-19.

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
5373 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. concer­nant le risque épi­dé­mique, l’entreprise doit suivre les recom­man­da­tions sani­taires : la concer­ta­tion et la par­ti­ci­pa­tion de tous les acteurs sont indis­pen­sables, en fai­sant appel aussi aux membres du CSE ! :  » Les mesures de pré­ven­tion et de pro­tec­tion du per­son­nel en cas de pan­dé­mie  » : http://officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=151&dossid=556

    sep article