A Crolles, STMicro réduit la moitié de ses effectifs à la production jusqu'au 2 avril. Insuffisant pour la CGT qui réclame l'arrêt total de la production.

STMicroelectronics propose une prime, l’inspection du travail juge les mesures de protection insuffisantes

STMicroelectronics propose une prime, l’inspection du travail juge les mesures de protection insuffisantes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

DÉCRYPTAGE – À Crolles en Isère, le fabricant de puces électroniques STMicroelectronics instaure une prime de présence de 300 euros pour ses salariés mobilisés en pleine épidémie de Covid-19. Ce alors que la procédure d’alerte pour danger grave et imminent, activée par la CGT, vient d’être validée par l’Inspection du travail. Celle-ci juge en effet les mesures de protection prises sur le site encore insuffisantes.

 

 

ST: une prime mais des mesures de protection insuffisantes . Salariés en tenue à l'intérieur de l'usine STMicroelectronics de Crolles. © Artechnic

Face à l’é­pi­dé­mie de Covid-19, STMicroelectronics à Crolles a dimi­nué sa pro­duc­tion de 50 % et mis en place des mesures de pré­ven­tion, tou­te­fois jugées insuf­fi­santes par l’ins­pec­tion du tra­vail. © Artechnic

Chez STMicroelectronics, les sala­riés en poste à la demande expresse de la direc­tion vont se voir attri­buer une prime men­suelle de 300 euros. Enfin, pas tous. Trois cents euros, c’est un maxi­mum. La prime, actée dans un accord signé le 25 mars der­nier entre la direc­tion du groupe franco-ita­lien de semi-conduc­teurs et deux orga­ni­sa­tions syn­di­cales, sera cal­cu­lée au pro­rata des jours travaillés *.

 

Une mesure de plus pour main­te­nir, coûte que coûte, la pro­duc­tion de puces élec­tro­niques, mal­gré l’é­pi­dé­mie de Covid-19.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 83 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Rassemblement des travailleurs de l'animation place de Verdun le 15 décembre 2021.
Grenoble : les professionnels de l’animation mobilisés pour de meilleures conditions de travail

FOCUS - Le secteur de l’animation a mené une mobilisation nationale, inédite dans ce secteur, mardi 14 et mercredi 15 décembre 2021. À Grenoble, un Lire plus

Des professeurs d'EPS exigent plus d'heures et de postes. A l'initiative du Snep-FSU, des professeurs d'EPS ont organisé un rassemblement festif et revendicatif place de Verdun, ce 19 novembre 2021, pour demander notamment le passage à quatre heures d'EPS par semaine tout au long de la scolarité, mesure selon eux indispensable pour lutter contre la sédentarité croissante des élèves. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : des professeurs d’EPS demandent quatre heures de sport par semaine pour tous les élèves

FOCUS - Une bonne vingtaine de professeurs d’EPS ont participé, ce vendredi 19 novembre 2021 dans Grenoble, à un rassemblement festif et revendicatif à l’initiative Lire plus

A l'appel de la CGT, des agents du Crous Grenoble Alpes ont débuté une grève de la faim ce lundi 20 septembre 2021, devant la Maison des étudiants, pour dénoncer notamment de "graves dysfonctionnements" internes. © Manuel-Pavard-Place-Grenet
Des agents du Crous Grenoble Alpes entament une grève de la faim à l’appel de la CGT

DÉCRYPTAGE - Des agents du Crous Grenoble Alpes ont commencé une grève de la faim à l'appel de la CGT, ce lundi 20 septembre 2021, Lire plus

Les manifestants s'apprêtent à négocier © UNSA CHUGA
Des personnels du CHU Grenoble Alpes dénoncent « le piston » à l’hôpital, la direction dément

  FOCUS - Les syndicats de l'hôpital Nord de Grenoble manifestaient ce jeudi 17 septembre en face de la direction Michallon. Leur but : obtenir Lire plus

Retour à l'école : des enseignants inquiets pour l'avenir
Des enseignants de l’Isère dénoncent les conditions du retour à l’école et s’inquiètent pour l’avenir

  EN BREF -  Le Syndicat national unifié des directeurs, instituteurs et professeurs des écoles (Snudi-FO) de l'Isère a dénoncé, ce mercredi 10 juin, les Lire plus

A Crolles, STMicro réduit la moitié de ses effectifs à la production jusqu'au 2 avril. Insuffisant pour la CGT qui réclame l'arrêt total de la production.
Salariés de ST exposés au Covid-19 à Crolles ? La CGT active la procédure d’alerte

  FOCUS - Chez STMicroelectronics (ST) Crolles, la CGT vient d'activer la procédure d'alerte pour danger grave et imminent. Le syndicat réclame l'arrêt total et Lire plus

Flash Info

|

17/01

10h52

|

|

15/01

13h56

|

|

14/01

20h48

|

|

14/01

16h22

|

|

14/01

10h53

|

|

14/01

10h01

|

|

13/01

18h54

|

|

13/01

13h09

|

|

13/01

10h51

|

|

13/01

10h32

|

Les plus lus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Le festival Magic Bus revient sur l'Esplanade pour sa 21e édition en 2022. © Retour de scène

Culture| Festival Magic Bus : après l’anneau de vitesse en 2021, retour sur l’Esplanade en 2022

Affaire Maëlys : une enquête ouverte pour violation du secret professionnel. Couloir du Palais de Justice de Grenoble où on peut voir une avocate. ©Malo Dumay Joubert - Placegrenet.fr

Flash info| Affaire Maëlys : après un reportage de TF1, le parquet de Grenoble ouvre une enquête pour violation du secret professionnel

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin