Coronavirus : après la Ville de Grenoble, le Département de l’Isère met ses chantiers sur pause

sep article



 

FIL INFO – Après la Ville de Grenoble, c’est au tour du Département de l’Isère de mettre sur pause les chantiers « non essentiels à la sécurité des Isérois ». Plus de 200 chantiers sont concernés, avec des retards prévisibles sur des moments-clés comme l’ouverture des Archives départementales ou celle du Musée Champollion. Et des conséquences sur la santé économique des entreprises du BTP.

 

 

« Mettre à l’arrêt les chan­tiers dépar­te­men­taux est un impé­ra­tif sani­taire », estime le pré­sident du Département de l’Isère. Quelques jours après le maire de Grenoble Éric Piolle, Jean-Pierre Barbier annonce ainsi l’ar­rêt des chan­tiers dépar­te­men­taux, pour cause d’é­pi­dé­mie de coro­na­vi­rus. Résultat : plus de 200 contrats de tra­vaux sont gelés, soit l’en­semble des tra­vaux publics « non essen­tiels à la sécu­rité des Isérois ».

 

L'ouverture du Musée Champollion de Vif ne pourra pas se faire dans les délais prévus, annonce le Département © Florent Mathieu - Place Gre'net

L’ouverture du Musée Champollion de Vif ne pourra pas se faire dans les délais pré­vus, annonce le Département. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Dans le détail ? Sont concer­nés la réno­va­tion de 16 col­lèges, 17 chan­tiers de moder­ni­sa­tion du réseau rou­tier, sans oublier le déploie­ment de la fibre optique ou des amé­na­ge­ments de bâti­ments cultu­rels. Avec des retards à la clé. Le Département pré­vient d’ores et déjà que l’ou­ver­ture des Archives dépar­te­men­tales, du Petit Train de la Mure, du col­lège de Champier ou encore du Musée Champollion connaî­tront pro­ba­ble­ment des reports.

 

 

Des mesures d’aide aux entreprises du BTP

 

« Cette déci­sion est vitale pour pré­ser­ver la santé des ouvriers. Les Iséroises et les Isérois com­pren­dront sans aucun doute », espère le Département. Qui n’ou­blie pas les consé­quences éco­no­miques qu’elle peut avoir pour les acteurs du BTP. « Conscient de cette situa­tion, le Département s’est engagé à ce qu’un paie­ment prio­ri­taire des acomptes et autres fac­tures aux entre­prises soit réa­lisé pour sou­te­nir leur tré­so­re­rie », indique-t-il.

 

Les chantiers non essentiels sont mis sur pause © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

Les chan­tiers non essen­tiels sont mis sur pause. © Patricia Cerinsek – Place Gre’net

 

Autre mesure ? « Un pro­lon­ge­ment des délais d’appel d’offres enga­gés avant la crise a été décidé ainsi que le lan­ce­ment de nou­velles consul­ta­tions pour faci­li­ter l’accès aux mar­chés du Département », décrit la col­lec­ti­vité. Avant d’en­vi­sa­ger l’a­dop­tion de nou­velles for­mules d’ac­com­pa­gne­ment aux entre­prises, une fois la crise pas­sée, en lien avec la Région. « Le Département sera au ren­dez-vous », assure Jean-Pierre Barbier.

 

Florent Mathieu

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
2819 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.