Pour Sud PTT, La Poste met en dan­ger ses agents et ses usa­gers face au coronavirus

Pour Sud PTT, La Poste met en dan­ger ses agents et ses usa­gers face au coronavirus

FIL INFO – Dans un com­mu­ni­qué en date du mardi 10 mars, le syn­di­cat Sud PTT Isère-Savoie accuse La Poste de ne pas assu­rer la sécu­rité de ses agents et de la popu­la­tion vis-à-vis de l’é­pi­dé­mie de coro­na­vi­rus. En cause ? L’absence de réunion sur la ques­tion et une « prime au pré­sen­téisme » jugée dangereuse.

La Poste met-elle « en dan­ger son per­son­nel et la popu­la­tion » face à l’é­pi­dé­mie de coro­na­vi­rus ? C’est ce qu’es­time Sud PTT Isère-Savoie dans un com­mu­ni­qué publié mardi 10 mars. Pour les syn­di­ca­listes, « la direc­tion du cour­rier de l’Isère-Savoie, égale à elle-même, ne prend aucune mesure et laisse le per­son­nel démuni ». Et ceci alors que de nou­veaux cas de Covid-19 sont quo­ti­dien­ne­ment iden­ti­fiés sur les deux départements.

La Poste est accusée par Sud-PTT de ne pas assurer la sécurité de son personnel face au coronavirus © Léa Raymond - Place Gre'net

La Poste est accu­sée par Sud-PTT de ne pas assu­rer la sécu­rité de son per­son­nel face au coro­na­vi­rus. © Léa Raymond – Place Gre’net

Le syn­di­cat fait ainsi savoir qu’à sa connais­sance, aucun des Comités d’hy­giène, de sécu­rité et des condi­tions de tra­vail (CHSCT) n’a été réuni pour trai­ter de la ques­tion de l’é­pi­dé­mie. « Alors que nous sommes en contact per­ma­nent avec la popu­la­tion ! », s’in­quiète Sud PTT. Qui demande donc des réunions en urgence des ins­tances, et appelle les agents à « exer­cer leur droit de retrait en cas de dan­ger de conta­mi­na­tion ».

Une « prime au pré­sen­téisme » jugée dangereuse

Autre motif de colère mis en avant par les syn­di­ca­listes ? « Depuis le début d’année [La Poste] condi­tionne une prime de 670 euros au pré­sen­téisme », écrivent-ils. Ce cri­tère a en effet été intro­duit par La Poste dans l’at­tri­bu­tion de la prime d’é­quipe 2020, fixée à un mon­tant maxi­mum de 670 euros bruts. Traduction de « pré­sen­téisme », selon Sud PTT ? « Le fait d’aller au tra­vail alors que l’on est malade. »

Les syndicalistes jugent que la « prime au présentéisme » est un facteur de danger supplémentaire face à l'épidémie © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les syn­di­ca­listes jugent que la « prime au pré­sen­téisme » est un fac­teur de dan­ger sup­plé­men­taire face à l’é­pi­dé­mie. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Au sep­tième jour d’ab­sence, la prime décroît, pour dis­pa­raître au trei­zième jour, pile un jour avant la fin de qua­tor­zaine [sic] pré­vue en cas de sus­pi­cion de coro­na­vi­rus », dénonce le syn­di­cat. Le temps d’in­cu­ba­tion du virus est en effet estimé à 14 jours, avec recom­man­da­tion pour les per­sonnes « à risque » de sur­veiller l’ap­pa­ri­tion de symp­tômes. À cet égard, Sud PTT reven­dique « la sup­pres­sion du cri­tère de pré­sen­téisme pour l’obtention de la prime d’équipe ».

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une "tentative d'enlèvement" rue Abbé-Grégoire à Grenoble dans la matinée du lundi 23 janvier 2023
Une jeune femme agres­sée sexuel­le­ment dans le train Lyon-Grenoble, un sus­pect inter­pellé à Voiron et écroué

FLASH INFO - Une jeune femme de 20 ans a été agressée sexuellement dans un train circulant entre Lyon et Grenoble, mercredi 25 janvier 2023. Lire plus

Vincent Fristot, Lucille Lheureux, Éric Piolle, Antoine Back et Salima Djidel ont présenté le 27 janvier 2023 le bouclier social et climatique de la Ville de Grenoble financé par la hausse de la taxe foncière. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Trois jours avant le conseil municipal du 30 janvier, la Ville de Grenoble a apporté des précisions sur le budget 2023 et la Lire plus

Grenoble : l’é­cole Christophe-Turc, un nou­vel éta­blis­se­ment occupé par des parents pour mettre à l’a­bri des enfants à la rue

FOCUS - L'école Christophe-Turc, au Village olympique, a rejoint le mouvement d'occupation lancé dans plusieurs écoles grenobloises depuis l'automne 2022. Des parents d'élèves, soutenus par Lire plus

La Ville de Grenoble accueille son premier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants
Grenoble accueille son pre­mier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants

FOCUS - Les chats errants vont pouvoir profiter du premier ‘Chatipi’ de Grenoble, un abri installé Quai de France, à proximité du Jardin des Dauphins, Lire plus

Une partie des technologies développées chez Orange à Meylan s'appuie sur des outils déjà existants, tels les tablettes numériques. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Orange : un salon “recherche et inno­va­tion” orga­nisé à Meylan pour envi­sa­ger le futur

REPORTAGE - Réunir ses équipes ainsi que quelques invités, et donner une idée de ce que pourraient être les technologies et applications numériques du futur. Lire plus

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Vercors ce vendredi 27 janvier 2023. En cause : la baisse de moyens et d'heures de soutien décidée par le rectorat, dont vont faire les frais les élèves en difficulté © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Collège Vercors à Grenoble : ensei­gnants et parents tou­jours mobi­li­sés et scep­tiques face aux pro­po­si­tions du rectorat

FOCUS - Soutenus par les parents d'élèves, mobilisés ce vendredi 27 janvier 2023, les enseignants du collège Vercors, à Grenoble, poursuivent leur grève reconductible, entamée Lire plus

Flash Info

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !