Coronavirus : le festival Transfo reporté à l’automne par mesure de précaution

sep article

Fête comme chez vous Ville de Grenoble

 

FIL INFO – Principe de précaution oblige en cette période de propagation du Coronavirus, le festival Transfo prévu du 12 au 19 mars est reporté du 8 au 15 octobre prochains. Inquiets de la situation de l’épidémie en France, les organisateurs, partenaires et bénévoles viennent de décider son annulation.

 

 

Equipe des organisateurs du festival Transfo © Nils Louna0031

Equipe des organisateurs du festival Transfo. © Nils Louna

Pour sa soirée d’ouverture, la troisième édition du festival Transfo devait accueillir plus de 1 000 personnes le 12 mars prochain. Mais il faudra attendre le 8 octobre pour assister à cet événement phare de La French Tech, qui avait prévu, cette année, de « penser l’impact du numérique sur la planète ».

 

Principe de précaution contre le Coronavirus oblige, les organisateurs ont en effet jugé plus raisonnable d’annuler le festival, Une décision, forcément difficile à quelques jours de son lancement, prise suite à une consultation parmi les partenaires.  

 

 

Des risques jugés non négligeables

 

En tant que festival collaboratif accueillant des participants de toutes nationalités, le cosmopolitisme est au rendez-vous au sein des entreprises partenaires. Entre autres, HP, leader mondial en informatique, ou encore Atos, leader international de la transformation digitale. À la vue du grand nombre de participants annoncé, les chances de propagation du virus ont donc été jugées non négligeables.

 

La deuxième édition du festival numérique alpin Transfo se tient du 24 au 31 janvier 2019, sur Grenoble, Annecy, Chambéry, Valence et le Genevois.Par ailleurs, le festival Transfo devait se tenir à différents endroits de la région Auvergne Rhône-Alpes : Valence, Grenoble, Chambéry… ou encore Annecy.

 

Un facteur aggravant pour le maintien du festival, alors que 87 cas ont été recensés dernièrement dans la Région. En particulier en Haute-Savoie, qui est aujourd’hui l’un des principaux foyers du virus avec 74 personnes confirmées.

 

L’ensemble de la (riche) programmation devrait être ainsi maintenue. Qu’il s’agisse des débats et ateliers offrant à tous les clés pour mieux aborder la technologie du présent et du futur ; la présentation d’outils numériques accessibles. Et de manière générale, la question du numérique à l’aune de la crise climatique actuelle.

 

Ambre Croset

 

commentez lire les commentaires
1616 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.