Zizanie à Grenoble après l’“Appel des marcheurs” à voter pour Olivier Noblecourt

sep article

 

DÉCRYPTAGE – Confusion à tous les étages suite à un « appel des marcheurs » de Grenoble à voter pour Olivier Noblecourt… en lieu et place de la candidate investie LREM Émilie Chalas. Diffusé en interne, le document a pris des allures de polémique publique, entre accusations de « tentative de sabotage » et dénonciations d’« outrances mensongères ». Le tout dans une campagne où chacun semble tenter de tirer la couverture de gauche à lui.

 

 

Bataille rangée, guerre ouverte ou querelles de cour d’école ? En l’espace d’un week-end, les militants En marche de Grenoble se sont déchirés autour des candidatures d’Émilie Chalas et d’Olivier Noblecourt. Le point de départ ? Un courriel envoyé à plusieurs “marcheurs” locaux vendredi 28 février, appelant à voter non pas pour la candidate investie par LREM… mais pour la liste Grenoble nouvel air, adoubée par le Parti socialiste.

 

un « appel des marcheurs » grenoblois à préférer Olivier Noblecourt à Émilie Chalas fait polémique - Émilie Chalas « ne pourra pas objectivement être la prochaine maire de Grenoble », affirme l'appel diffusé en interne © Joël Kermabon - Place Gre'net

Émilie Chalas « ne pourra pas objectivement être la prochaine maire de Grenoble », affirme l’appel diffusé en interne. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Intitulé « Appel des marcheurs », le texte dresse un bilan sévère de la campagne menée par Émilie Chalas. Morceaux choisis ? « La dynamique ne prend pas », « le message de changement est parfois brouillé, les propositions incomplètes et […] les soutiens restent clairsemés », « la liste LREM ne parvient pas à fédérer et […] Émilie Chalas ne pourra pas objectivement être la prochaine maire de Grenoble »…

 

 

L’appel n’a pas été écrit par des marcheurs, assure Olivier Six

 

La conclusion de l’auteur (ou des auteurs) du texte ? « Toute voix qui se portera le 15 mars sur [la candidature d’Émilie Chalas] fera mathématiquement le jeu du duel entre Éric Piolle et Alain Carignon ». C’est pourquoi, au nom du refus « de servir, malgré nous, de marchepied au retour d’Alain Carignon aux responsabilités ou à la poursuite du déclin avec Éric Piolle », l’appel aux marcheurs préconise de voter pour la liste conduite par Olivier Noblecourt.

 

Olivier Six et Émilie Chalas. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Olivier Six et Émilie Chalas. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Évidemment, l’initiative a été très modérément appréciée. À commencer par Olivier Six, référent départemental En marche Isère… et ancien concurrent d’Émilie Chalas à l’investiture LREM.

 

« Je ne peux tolérer cette manœuvre déloyale et cet appel au boycott », a ainsi écrit Olivier Six dans une réponse en interne. Tout en affirmant que l’appel avait été « rédigé par les équipes d’Olivier Noblecourt se faisant passer pour des marcheurs ».

 

Pour Olivier Six, la « manœuvre » répond à une stratégie politicienne : « Il apparaît de plus en plus probable qu’Olivier Noblecourt considère sérieusement l’hypothèse de servir de force d’appoint à Éric Piolle en vue de sa réélection », indique-t-il. Considérant par ailleurs, sans plus d’explications, que le récent sondage donnant Émilie Chalas derrière Olivier Noblecourt est « plus que suspect », Olivier Six conclut en appelant à « faire voter massivement » pour sa championne.

 

 

« Vieille combine et tentative de sabotage », attaque Émilie Chalas

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
3936 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Bonjour
    A Villeneuve nous avons vécu et vu la politique de Mr NOBLECOURT……
    Nous avons tout fait pour vous prévenir que ce soit disant politique etait capable de tout pour continuer a enfoncer les Grenobloises et Grenoblois…..
    Nous vous avons expliqué les méfaits et le resultat plus que catastrophique de sa politique.
    Pour info moi et mon mari nous sommes présentés en 2011 et 2017 sur le quartier de la Villeneuve…..Nous sommes très très bien placées pour en parler.(nous en avons fait des marches blanches)….Malheureusement vous nous avez pris de haut,vous n’avez même pas pris la peine de répondre à nos différents courriers…..
    Le rapprochement au second tour avec la liste de Mr NOBLECOURT etait acte avant le début de la campagne électorale…..Mais bon les petits arrangements vous ont perdu et l’on fait renaître politiquement à Grenoble.Les Grenobloises et Grenoblois vous remercient.
    Vous nous aviez promis le degagisme ,a la fin cette liste à Grenoble,a fait renaître les monstres politiques qui ont dégradé notre belle ville.
    Il est vrai que se faire elire députée avec un cv et une lettre de motivation et surtout la photo de notre président est plus facile.
    De plus négocier avec de tels individus etait le meilleur moyen de montrer aux quartiers populaires votre méconnaissance des problématiques que cette patie de la population connaît.
    MATHIEU Marjorie

    sep article
  2. Les marcheurs dans les crottes de chien ?
    Il est vrai que les déjections canines ne manquent pas sur nos trottoirs.
    Bref, cette élection finit par puer.
    Vivement 2026.

    sep article