Biomax, la cen­trale 100 % bois de la Métropole de Grenoble, va entrer en service

Biomax, la cen­trale 100 % bois de la Métropole de Grenoble, va entrer en service

FIL INFO – La Métropole de Grenoble a offi­ciel­le­ment inau­guré la cen­trale 100 % bois Biomax sur le quar­tier de la Presqu’île à Grenoble. L’occasion de van­ter une nou­velle fois les carac­té­ris­tiques éner­gé­tiques et envi­ron­ne­men­tales de la nou­velle unité de cha­leur et d’élec­tri­cité, ali­men­tée par une pro­duc­tion de bois inté­gra­le­ment locale.

À la veille de sa mise en ser­vice indus­trielle pré­vue pour le mois de mars, la Métropole de Grenoble a très offi­ciel­le­ment inau­guré la cen­trale 100 % bois Biomax, située sur le quar­tier de la Presqu’île à Grenoble. La fin d’un pro­ces­sus de près de deux ans, avec un lan­ce­ment des tra­vaux en 2018, suivi de plu­sieurs phases d’es­sais à chaud et à froid et l’al­lu­mage de sa pre­mière flamme en février dernier.

Inauguration de la centrale Biomax © Grenoble-Alpes Métropole - Lucas Frangella

Inauguration de la cen­trale Biomax. © Grenoble-Alpes Métropole – Lucas Frangella

Le prin­cipe de Biomax ? Une unité de cha­leur et de pro­duc­tion d’élec­tri­cité entiè­re­ment ali­men­tée en bois, capable d’a­li­men­ter 20 000 foyers en chauf­fage et 10 000 en élec­tri­cité, soit au total une pro­duc­tion annuelle de 220 GWh. Le tout exploité et entre­tenu par 17 sala­riés sur le site, des emplois par défi­ni­tion non délo­ca­li­sables. « Chiffre auquel il convient d’ajouter les emplois indi­rects », estime la Métro.

Du bois local et peu pol­luant, vante la Métro

D’où pro­vient le bois venant ali­men­ter la cen­trale ? « La tota­lité (…) est locale puisque la dis­tance moyenne d’approvisionnement est de 52 kilo­mètres autour de Grenoble », sou­lignent les ser­vices métro­po­li­tains. Les forêts concer­nées se situent ainsi en Isère et en Savoie et se veulent toutes « dura­ble­ment gérées ». « Cette démarche favo­rise l’économie locale et contri­bue à une ges­tion durable de la res­source », insiste la Métro.

La centrale Biomax © Grenoble-Alpes Métropole - Lucas Frangella

La cen­trale Biomax © Grenoble-Alpes Métropole – Lucas Frangella

Cette der­nière vante aussi un excellent bilan envi­ron­ne­men­tal de l’ex­ploi­ta­tion du bois. « Le bois est une éner­gie qua­si­ment neutre en émis­sion de CO2 car il rejette, lors de sa com­bus­tion, le CO2 qu’il a capté pen­dant sa crois­sance », explique encore la Métro. Biomax devrait ainsi géné­rer une forte dimi­nu­tion des oxydes d’a­zote (- 70 %) et des par­ti­cules fines (- 30 %) par rap­port à la cen­trale au fioul qu’elle remplace.

Si le chauf­fage au bois indi­vi­duel repré­sente entre 55 et 75 % des émis­sions annuelles de par­ti­cules selon les sai­sons, « le chauf­fage urbain repré­sente uni­que­ment 1 % des émis­sions de par­ti­cules du sec­teur rési­den­tiel sur la Métropole alors qu’il per­met d’alimenter 18 % des foyers », décrit enfin la Métropole. En met­tant en avant « les sys­tèmes de trai­te­ment des fumées les plus per­for­mants, avec une qua­lité des rejets mesu­rée en continu ».

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 10 millions d'euros pour un "pack sécurité écoles"
La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 10 mil­lions d’eu­ros pour un « pack sécu­rité écoles »

FLASH INFO - Après le soutien à l'équipement des villes en vidéo-surveillance, la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce adopter un "pack sécurité écoles" doté de 10 millions Lire plus

Les associations de lutte contre le VIH portent un message en faveur de l'égalité à l'occasion du 1er décembre
Lutte contre le VIH : les chiffres de conta­mi­na­tion en baisse depuis 2018 sur l’arc alpin

FOCUS - Comme chaque année, le 1er décembre marque la Journée mondiale de lutte contre le VIH. Un temps que les associations et la Ville Lire plus

Claire Guéville, professeur d'histoire-géographie à Rouen et syndicaliste au Snes-FSU, était jugée pour injure et diffamation, ce lundi 28 novembre 2022, à Grenoble, pour des tweets visant l'enseignant de Sciences Po Grenoble Vincent Tournier, qu'elle nie avoir écrits. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : une pro­fes­seur de Rouen jugée pour des tweets visant Vincent Tournier, l’un des deux ensei­gnants de l’IEP accu­sés d’islamophobie

FOCUS - Claire Guéville, professeur d'histoire-géographie à Rouen, comparaissait ce lundi 28 novembre 2022 devant le tribunal judiciaire de Grenoble pour des soupçons d'injure et Lire plus

Le Département de l’Isère s’en­gage avec l’EFS pour mobi­li­ser et for­mer des « ambas­sa­deurs du don de sang »

FLASH INFO - "Mobiliser et former des “ambassadeurs du don” pour dynamiser les collectes de sang". Tel est l'objectif de la convention signée le 25 Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra, un crâne humain a été découvert, ce mercredi 26 octobre 2022, sur la Lire plus

Flash Info

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !