Publicité : le nouveau règlement à peine voté, Paysages de France met en demeure la Métro

sep article

Grenoble Voisins Voisines : la plateforme des solidarités pour faire face ensemble au coronavirus tout en restant chez soi !

 

DÉCRYPTAGE – Trop de pub pour les uns, pas assez pour les autres. Le règlement intercommunal de la publicité dont vient de se doter la Métropole de Grenoble ne contente aucune des parties, associations comme afficheurs. En coupant la poire en deux, la Métro s’est ainsi attirée les foudres de Paysages de France, qui estime que la capitale du Dauphiné n’est pas à la hauteur des ambitions climatiques qu’elle professe. L’association met en demeure la collectivité de s’engager à modifier ses dispositions.

 

 

La Métropole de Grenoble travaille à l'élaboration d'un règlement local de publicité intercommunal. Demain, moins de panneaux ? © Patricia Cerinsek

Dans les zones d’activité, la publicité numérique est interdite sur les toitures, mais pas les enseignes © Patricia Cerinsek

Toutes les communes de la Métropole de Grenoble ont adopté un nouveau règlement régissant l’affichage publicitaire, bâti autour d’une mesure phare : l’abaissement à 4 m2 de la taille maximale des dispositifs publicitaires.

 

Le règlement local intercommunal, validé par le rapport des commissaires enquêteurs – favorable moyennant une réserve – et voté par les élus métropolitains, est pourtant loin de contenter les différentes parties. À savoir, les afficheurs et les associations de protection de l’environnement et autres ONG.

 

Un partout, balle au centre ? En ne contentant ni l’un ni l’autre, la Métro espérait-elle échapper à toute critique ? C’est plutôt mal parti. Le 14 février, une vingtaine d’activistes du collectif ANV Cop21 / Rap Grenoble* s’est employée à recouvrir deux cents affiches, de la gare de Grenoble au centre-ville et jusqu’au parc Paul-Mistral.

 

Objectif ? « Sensibiliser à l’impact sur le climat des écrans et panneaux publicitaires », souligne dans un communiqué le collectif, qui voit toutefois dans la réduction des formats à 4 m2 sur toute l’agglomération une réelle avancée. Mais aussi interpeller les candidats aux élections municipales.

Le Vin des Alpes à la maison : on vous écoute, on sélectionne vos bouteilles, vous êtes livré à vélo le jour même jusqu

 

 

« La publicité consomme elle-même beaucoup d’énergie »

 

« La publicité est omniprésente dans l’espace public, poursuit le collectif. Dans un contexte d’urgence climatique, elle incite à la consommation de biens alors qu’il est aujourd’hui nécessaire de la réduire. La publicité consomme elle-même beaucoup d’énergie, en particulier l’affichage numérique, ce qui entraîne un surplus de consommation et un gaspillage énergétique. De plus, les panneaux publicitaires nécessitent pour leur fabrication l’utilisation de matières premières dont l’extraction se fait souvent au mépris de l’environnement, de la santé des travailleurs et des populations locales. »

 

Action du collectif ANV COP21 / RAP Grenoble le 14 février 2020 pour sensibiliser à l’impact sur le climat des écrans et panneaux publicitaires - DR

Action du collectif ANV Cop21 / Rap Grenoble le 14 février 2020 pour sensibiliser à l’impact sur le climat des écrans et panneaux publicitaires – DR

 

L’action intervient quelques jours après le vote, en conseil métropolitain, du futur règlement intercommunal. Lequel vient désormais remplacer la multitude de règlements communaux dont était dotée chacune des communes de l’agglomération. Il vient aussi prendre le pas sur une règlementation nationale jugée très laxiste.

 

 

L’abaissement du format à 4 m2 jugé suffisant dans une métropole qui se veut « exemplaire »

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2665 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.