La pis­cine Vaucanson de Grenoble res­tera fer­mée « au mini­mum » quatre ou cinq ans

La pis­cine Vaucanson de Grenoble res­tera fer­mée « au mini­mum » quatre ou cinq ans

FIL INFO — Fermée depuis novembre 2019, la pis­cine Vaucanson de Grenoble ne rou­vrira pas ses portes avant… quatre ou cinq ans. Telle est la conclu­sion du diag­nos­tic engagé par la muni­ci­pa­lité, face à l’é­tat de « déla­bre­ment » constaté du site quin­qua­gé­naire. La pos­si­bi­lité d’une des­truc­tion-recons­truc­tion de la pis­cine est même sur la table.

Fermée au mois de novembre 2019, la pis­cine Vaucanson de Grenoble n’est pas près de rou­vrir ses portes. Alors qu’un réou­ver­ture était envi­sa­gée pour l’été 2020, la Ville de Grenoble annonce fina­le­ment que l’é­ta­blis­se­ment « res­tera fermé au mini­mum pour 4 à 5 ans ». Et rien ne dit que les Grenoblois retrou­ve­ront la même pis­cine : « L’étude d’un scé­na­rio de démo­li­tion recons­truc­tion a éga­le­ment été enga­gée et doit se pour­suivre », indique encore la Ville.

La piscine Vaucanson de Grenoble ne rouvrira pas avant quatre ou cinq ans © Ville de Grenoble

La pis­cine Vaucanson de Grenoble ne rou­vrira pas avant quatre ou cinq ans. © Ville de Grenoble

Tels sont les résul­tats du diag­nos­tic réa­lisé par la muni­ci­pa­lité suite à la fer­me­ture de la pis­cine. « L’étude effec­tuée indique qu’a minima une réno­va­tion lourde du bâti­ment est néces­saire pour rou­vrir cette pis­cine de façon pérenne tout en garan­tis­sant la sécu­rité des usa­gers », écrit-elle. Et de pré­ci­ser que les 340 000 euros inves­tis entre 2014 et 2018 pour l’en­tre­tien cou­rant du site quin­qua­gé­naire n’ont pu remé­dier à son « état de déla­bre­ment ».

Des reports des sco­laires et des asso­cia­tions sur d’autres piscines

Problème : la pis­cine Vaucanson était aussi bien fré­quen­tée par le public que par des sco­laires ou des asso­cia­tions. Dès novembre, rap­pelle la Ville, des reports ont été orga­ni­sés en direc­tion des pis­cines Bulle d’O et Les Dauphins. Non sans « réper­cus­sions sur l’ouverture des pis­cines au public », note la muni­ci­pa­lité. Avec des ouver­tures tout le long de la jour­née uni­que­ment hors période scolaire.

Sadok Bouzaïene, adjoint aux Sports à la Ville de Grenoble © Séverine Cattiaux

Sadok Bouzaïene, adjoint aux Sports à la Ville de Grenoble. © Séverine Cattiaux

« Consciente des forts impacts de la fer­me­ture, la Ville de Grenoble tra­vaille dès à pré­sent à l’équilibre pour l’année pro­chaine entre les 4 caté­go­ries d’usagers : les éta­blis­se­ments élé­men­taires, les secon­daires, le grand public et les clubs », indique l’ad­joint de Grenoble délé­gué au Sport Sadok Bouzaiene. Qui explique appe­ler à la res­cousse l’État, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère et la Métropole de Grenoble.

Une Métropole que la liste Grenoble en com­mun, menée par le maire sor­tant Éric Piolle, entend déjà mettre à contri­bu­tion dans le cadre d’un Plan pis­cine à l’é­chelle du ter­ri­toire métro­po­li­tain. Outre une refonte de la pis­cine Jean-Bron, la liste pro­met­tait ainsi, quelques jours avant l’an­nonce de la Ville, la réno­va­tion des pis­cines du Clos d’Or… et de Vaucanson. Un enga­ge­ment devenu inévitable.

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Conflit de voi­si­nage en Isère : un homme gra­ve­ment blessé à coups de cou­teau, deux sus­pects en garde à vue

FLASH INFO - Un homme de 40 ans a été gravement blessé de plusieurs coups de couteau lors d'un conflit de voisinage, dans la nuit Lire plus

Trafic fami­lial déman­telé : le couple ven­dait le can­na­bis cultivé à Saint-Martin-d’Uriage par les parents de la jeune femme

EN BREF - Quatre personnes, soupçonnées d'être à la tête d'un trafic familial de stupéfiants dans l'agglomération grenobloise, ont été interpellées, lundi 15 juillet 2024. Lire plus

Usine_STMicroelectronics_Crolles. © Artechnic
STMicroelectronics : une nou­velle enquête publique en pré­vi­sion pour le pro­jet d’ex­ten­sion de l’u­sine de Crolles

FOCUS - Rebondissement pour le projet d'agrandissement de l'usine STMicroelectronics de Crolles. L'industriel a répondu aux conclusions de la Commission nationale du débat public (CNDP) Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !