Fermeture de la piscine Vaucanson : une preuve de “l’effondrement du patrimoine” à Grenoble ?

sep article

 

FOCUS – Vétuste et potentiellement dangereuse pour ses usagers, la piscine Vaucanson de Grenoble est fermée depuis novembre et ne devrait rouvrir que l’été prochain, après travaux. Une fermeture que ne manque pas de dénoncer Alain Carignon. L’ex-maire fustige le manque d’entretien des équipements sportifs et les promesses non tenues de la majorité. Faux, lui répond l’adjoint aux sports Sadok Bouzaïene, qui défend son bilan.

 

 

Piscine Vaucanson à Grenoble © Ville de Grenoble

Piscine Vaucanson à Grenoble. © Ville de Grenoble

Ouverte exclusivement aux scolaires et aux associations sportives, la piscine Vaucanson a fermé ses portes début novembre. Elle devrait rouvrir l’été prochain, après travaux. Enfin, si ceux-ci ne sont pas trop lourds. La Ville n’en a, pour l’heure, aucune idée.

 

Ce qui a entraîné la fermeture précipitée de l’équipement ? Le risque de survenue d’un accident, ainsi que l’indique Sadok Bouzaïene, adjoint aux sports : « Malgré les travaux de l’été dernier, la piscine est en état de délabrement avancé, avec des morceaux de plafonds susceptibles de tomber. » Un cabinet d’étude a donc été diligenté pour effectuer un diagnostic précis du bâtiment. Le verdict tombera en fin d’année. Ensuite, des travaux devraient commencer début 2020 pour une réouverture à l’été suivant. En principe.

 

 

« Le patrimoine sportif, culturel, cultuel de la ville s’effondre »

 

Ayant appris la nouvelle, Alain Carignon, qui fut maire de Grenoble de 1983 à 1995, n’a pas manqué de s’indigner : « La fermeture brutale de la piscine Vaucanson est un véritable scandale. L’irresponsabilité est à son comble. »

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
4081 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Ah mais oui, c’est de la faute à Carignon bien évidemment! Au fait, la gauche avec les verts et rouges à Grenoble, c’est combien de mandats et d’années depuis Alain Carignon?

    sep article