Catherine Brun, candidate Lutte ouvrière à Grenoble : « quand on a une conscience de classe, on vote ouvrier ! »

sep article



 

FOCUS — Déjà candidate aux élections municipales de Grenoble en 2008 et 2014, Catherine Brun portera de nouveau les couleurs de Lutte ouvrière en mars 2020. Une candidature destinée à porter la voix des travailleurs, sans pour autant constituer une fin en soi. Le parti demeure en effet plus que jamais révolutionnaire et bien décidé à renverser le capitalisme au nom de la lutte des classes.

 

 

« Le monde du tra­vail doit s’or­ga­ni­ser comme une force capable d’or­ga­ni­ser cette société au ser­vice du plus grand nombre. » Déjà can­di­date aux élec­tions muni­ci­pales de Grenoble en 2008 et 2014, la mili­tante Lutte ouvrière Catherine Brun reste fidèle à ses convic­tions… et à l’ADN ouvrier et révo­lu­tion­naire de son parti. Pour la can­di­date, pas ques­tion de pro­mettre monts et mer­veilles aux Grenoblois. Il s’a­git d’of­frir à cer­tains l’oc­ca­sion de « rele­ver la tête ».

 

Catherine Brun, candidate Lutte Ouvrière de Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Catherine Brun, can­di­date Lutte ouvrière de Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

« On se pré­sente dans un contexte où le monde entier s’en­fonce dans une crise éco­no­mique due à un sys­tème capi­ta­liste au bout du rou­leau, où les pos­sé­dants mènent une guerre des classes extrê­me­ment sévère », juge Catherine Brun. Un contexte qui jus­ti­fie à lui seul sa can­di­da­ture à la mai­rie de Grenoble : « Il nous semble très impor­tant que les tra­vailleurs puissent s’ex­pri­mer poli­ti­que­ment, et ces élec­tions peuvent le per­mettre. »

 

 

« Une liste d’ouvriers »

 

À Grenoble comme par­tout en France, les listes Lutte ouvrière veulent s’ins­crire dans le contexte des luttes sociales actuelles. « Il faut pour­suivre ce qu’ont com­mencé les Gilets jaunes, les che­mi­nots, les tra­vailleurs de la RATP, les ensei­gnants… », décline Catherine Brun. Ceci pour mieux « affir­mer que les tra­vailleurs sont capables de ren­ver­ser le pou­voir des Arnault, des Bolloré, des Bouygues, et d’exer­cer eux-mêmes le pou­voir ».

 

Lutte ouvrière veut inscrire son combat dans l'impulsion des Gilets jaunes et autres mouvements sociaux actuels © Joël Kermabon - Place Gre'net

Lutte ouvrière veut ins­crire son com­bat dans la lignée de celui des Gilets jaunes et des autres mou­ve­ments sociaux actuels. © Joël Kermabon – Place Gre’net

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
4261 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Bonjour, impos­sible de trou­ver son pro­gramme, sa liste, son site web ou même un peu d’info sur les réseaux sociaux… Quelqu’un aurait il plus d’info ?

    sep article
  2. Dommage qu’on n’a pas encore inventé la machine de temps. On aurait pu l’envoyer au RDV avec K. Marx

    sep article