Catherine Brun, candidate Lutte ouvrière à Grenoble : « quand on a une conscience de classe, on vote ouvrier ! »

Catherine Brun, candidate Lutte ouvrière à Grenoble : « quand on a une conscience de classe, on vote ouvrier ! »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS — Déjà candidate aux élections municipales de Grenoble en 2008 et 2014, Catherine Brun portera de nouveau les couleurs de Lutte ouvrière en mars 2020. Une candidature destinée à porter la voix des travailleurs, sans pour autant constituer une fin en soi. Le parti demeure en effet plus que jamais révolutionnaire et bien décidé à renverser le capitalisme au nom de la lutte des classes.

 

 

« Le monde du tra­vail doit s’or­ga­ni­ser comme une force capable d’or­ga­ni­ser cette société au ser­vice du plus grand nombre. » Déjà can­di­date aux élec­tions muni­ci­pales de Grenoble en 2008 et 2014, la mili­tante Lutte ouvrière Catherine Brun reste fidèle à ses convic­tions… et à l’ADN ouvrier et révo­lu­tion­naire de son parti. Pour la can­di­date, pas ques­tion de pro­mettre monts et mer­veilles aux Grenoblois. Il s’a­git d’of­frir à cer­tains l’oc­ca­sion de « rele­ver la tête ».

 

Catherine Brun, candidate Lutte Ouvrière de Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Catherine Brun, can­di­date Lutte ouvrière de Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

« On se pré­sente dans un contexte où le monde entier s’en­fonce dans une crise éco­no­mique due à un sys­tème capi­ta­liste au bout du rou­leau, où les pos­sé­dants mènent une guerre des classes extrê­me­ment sévère », juge Catherine Brun. Un contexte qui jus­ti­fie à lui seul sa can­di­da­ture à la mai­rie de Grenoble : « Il nous semble très impor­tant que les tra­vailleurs puissent s’ex­pri­mer poli­ti­que­ment, et ces élec­tions peuvent le per­mettre. »

 

 

« Une liste d’ouvriers »

 

À Grenoble comme par­tout en France, les listes Lutte ouvrière veulent s’ins­crire dans le contexte des luttes sociales actuelles. « Il faut pour­suivre ce qu’ont com­mencé les Gilets jaunes, les che­mi­nots, les tra­vailleurs de la RATP, les ensei­gnants… », décline Catherine Brun. Ceci pour mieux « affir­mer que les tra­vailleurs sont capables de ren­ver­ser le pou­voir des Arnault, des Bolloré, des Bouygues, et d’exer­cer eux-mêmes le pou­voir ».

 

Lutte ouvrière veut inscrire son combat dans l'impulsion des Gilets jaunes et autres mouvements sociaux actuels © Joël Kermabon - Place Gre'net

Lutte ouvrière veut ins­crire son com­bat dans la lignée de celui des Gilets jaunes et des autres mou­ve­ments sociaux actuels. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Régionales 2021 : Ensemble pour notre région dévoile les 34 candidats de sa liste en Isère

  FOCUS – La liste Ensemble pour notre région a présenté, lundi 17 mai, ses 34 candidats dans le département de l'Isère pour les élections Lire plus

Série travail de nuit avec portfolio sur Place Gre'net : aide-soignante au CHU de Grenoble dans le service gériatrie
Praticiens de soins à domicile : les communistes de l’Isère demandent des moyens de protection

  FIL INFO – Des aide-soignants et infirmiers à domicile seraient-ils sans moyens matériels de protection adéquats ? C'est ce qu'estime le groupe d'opposition départemental de Lire plus

Des militants communistes distribuent des tracts à Echirolles pour alerter de la fermeture du centre des finances publiques. © CGT Isère
Les communistes isérois très mobilisés contre la fermeture des centres de finances publiques

  FOCUS - C'était l'une des mesures de l'exécutif en réponse à la crise de Gilets jaunes. Les futures "Maisons France services" vont regrouper les différents services Lire plus

Le PCF appelle Éric Piolle à ne pas appliquer la loi de Transformation de la fonction publique
À Grenoble, les communistes rejoignent le maire sortant Eric Piolle dans la course aux municipales

  FIL INFO - Les communistes grenoblois rejoignent la future liste conduite par le maire sortant Eric Piolle (EELV). Et renvoient dos à dos les Lire plus

Après quarante ans de règne communiste, Fontaine va-t-elle basculer en 2020 ? Alors que l'extrême gauche part divisée, le centre se positiionne en force.
La ville de Fontaine sera-t-elle le premier bastion communiste à tomber en 2020 ?

  DÉCRYPTAGE - À Fontaine, les quarante années de règne communiste vont-elles trouver leur épilogue en 2020 ? Contesté et attaqué sur son aile gauche, Lire plus

hall de la mairie de Grenoble escaliers
Municipales : à Grenoble, la course aux soutiens bat son plein… dans une certaine confusion

DÉCRYPTAGE - La chasse aux soutiens politiques bat son plein à Grenoble. À cinq mois des échéances municipales, à gauche de l'échiquier politique, c'est manifestement à Lire plus

Flash Info

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin