Dernière chance pour se porter candidat à la location éphémère du local Pop’up République à Grenoble

sep article

 

FIL INFO — L’appel à candidatures pour la « location éphémère » du local Pop’up République en centre-ville de Grenoble prend fin le 13 février. Le concept ? Louer cet espace de vente et d’exposition d’une centaine de mètres carrés en plein centre-ville de Grenoble pour une durée de trois à six mois, afin de tester son concept et de pouvoir s’engager par la suite sur un bail classique.

 

 

Il reste encore quelques jours pour participer à l’appel à candidatures lancé par la Ville de Grenoble et la Métro pour la « location éphémère » du local Pop’Up République. Un espace de vente et d’exposition de 100 mètres carrés, situé au cœur du centre-ville de Grenoble, à proximité de la Maison du tourisme et de l’arrêt de tram Hubert-Dubedout. Le dossier de candidature est à remplir et envoyer avant le jeudi 13 février à 16 heures.

 

Le local Pop'up République, en centre-ville de Grenoble © Grenoble Alpes Métropole

Le local Pop’up République, en centre-ville de Grenoble. © Grenoble Alpes Métropole

 

« Le porteur de projet devra proposer un produit original, tester le succès de ses créations, présenter une nouvelle collection, créer un contact direct avec ses clients ou exposer ses œuvres », décrit l’appel à candidatures. Le choix doit, pour sa part, se faire rapidement, puisque l’installation du candidat retenu est fixée au mois de mars 2020, et ceci pour une durée pouvant aller de trois à six mois.

 

 

Tester son concept avant de signer un bail classique

 

Le principe de la location éphémère ? « Conforter l’attractivité du cœur de la métropole en donnant l’opportunité à des porteurs de projets innovants, artisans, créateurs, producteurs, de mettre en valeur leur savoir-faire ». L’occupation du local Pop’up donne ainsi l’opportunité au porteur de projet de « tester son concept (…) avant de s’installer dans des locaux commerciaux avec des baux classiques », décrit la Ville de Grenoble.

 

Entrée du Pop'up République © Ville de Grenoble

Entrée du Pop’up République. © Ville de Grenoble

 

Pour quel coût ? Le loyer mensuel est fixé à 930 euros hors taxes, auxquels s’ajoutent 100 euros HT pour les charges. Le candidat retenu devra également signer un chèque de caution d’un montant de 1 800 euros HT, pour faire face à toute dégradation du local. La somme ne sera pas encaissée et « restituée en fin de bail si les lieux sont rendus propres et sans dégradation », précise la Métropole. Attention : aucune réduction n’est à envisager, même en cas de fermeture exceptionnelle.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
1824 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.