Actualité

Les candidats aux élections municipales interpellés devant l'école Vallier. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Pollution de l’air : action de sen­si­bi­li­sa­tion d’ac­ti­vistes éco­lo­gistes devant l’é­cole Joseph-Vallier à Grenoble

Pollution de l’air : action de sen­si­bi­li­sa­tion d’ac­ti­vistes éco­lo­gistes devant l’é­cole Joseph-Vallier à Grenoble

 

REPORTAGE VIDÉO - Des activistes ont mené une action de sensibilisation devant l’école Joseph-Vallier à Grenoble ce mardi 21 janvier. L'objectif ? Interpeller les parents d'élèves sur les transports et la pollution de l’air en prenant l’exemple des conséquences de l’élargissement de l’A480 sur la santé des enfants. Mais aussi inviter les candidats aux municipales à intégrer dans leurs programmes les préconisations du Pacte pour la transition.

 

 

Des activistes ont investi les abords de l'école Joseph-Vallier. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une vingtaine d'activistes écologistes ont investi les abords de l'école Joseph-Vallier. © Joël Kermabon - Place Gre'net

« De l'air ! », « On veut respirer » ou encore « Diésel ou santé, faites un choix ! » Les visuels et affichettes apposées sur les grilles de l'école élémentaire Joseph-Vallier à Grenoble ne souffrent d'aucune ambiguïté. Ce mardi 21 janvier, à l'heure de la rentrée, des activistes écologistes1Alternatiba, ANV-Cop21, Greenpeace et le Collectif contre l'A480 ont investi les abords de l'école Joseph-Vallier à Grenoble.

 

Une cible pas vraiment choisie au hasard. En effet, cette école élémentaire est l'une des plus polluée de la métropole grenobloise de par sa proximité avec la rue Ampère et l'A480.

 

 

Réduire la place de la voiture et développer les mobilités alternatives

 

L'objectif des militants écologistes ? Discuter avec les parents d'élèves sur les transports et la pollution de l’air en prenant l’exemple des conséquences de l’élargissement de l’A480 sur la santé de leurs enfants. Mais pas seulement. Les activistes invitaient également les candidats aux élections municipales à intégrer dans leur programme des mesures concrètes, dont celles du Pacte pour la transition visant à réduire la place de la voiture et à développer les mobilités alternatives.

 

Retour en images sur quelques séquences de cette mobilisation. Plusieurs, du même type, ont eu lieu dans d'autres villes de France.

 

 

Réduire à 70 km/h la vitesse sur l'A480 pour diminuer la pollution des riverains

 

« À Grenoble, la géographie nous expose tous, expliquent les activistes. Près de 92 % de la population respire un air dépassant le seuil de l’OMS (10 μg/m3). Mais les riverains de tous les axes routiers respirent un air significativement plus pollué, comme ici où nous sommes ». De fait, exposent-ils, « en 2019, 24 % des émissions de gaz à effet de serre de la métropole de Grenoble [venaient] des transports ».

 

Une situation alarmante qui ne doit plus durer jugent les militants, ce qui implique « la nécessité de diminuer le trafic et les émissions par véhicule ».

 

Sur les grilles de l'école Joseph-Vallier. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon - Place Gre'net

 

Autant de raisons pour demander aux candidats « un engagement de la Métropole à prendre toutes les mesures pour éviter toute augmentation du trafic routier ». Notamment de réduire à 70 km/h la vitesse sur l'A480. Cette mesure permettrait, selon les activistes citant des études d'Atmo AuRA, « une baisse de 5 % de la pollution des riverains et une fluidification du trafic ».

 

 

« Les communes peuvent et doivent agir, mais beaucoup reste à faire »

 

Autre demande : celle de réserver une voie de l’A480 aux transports en commun et au covoiturage. Une proposition qui devrait garantir que le trafic n’augmente pas et ainsi laisser plus de place aux transports les moins polluants.

 

Devant l' école Joseph Vallier, des affichettes alertent sur la pollution de l'air. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon - Place Gre'net

« La métropole de Grenoble est classée deuxième ville de France la plus avancée dans les mesures prises pour réduire les émission des transports2Selon le Réseau action climat, Greenpeace et l'Unicef », rappellent les militants écologistes. Une « place flatteuse, qui, estiment-ils, engage d’autant plus à innover pour des mesures inédites ». 

 

« Les communes peuvent et doivent agir, mais beaucoup reste à faire », souligne Lorène, porte-parole du “collectif métro” portant le Pacte pour la transition sur Grenoble

 

Joël Kermabon

 

 

1 Alternatiba, ANV-Cop21, Greenpeace et le Collectif contre l'A480

2 Selon le Réseau action climat, Greenpeace et Unicef

 

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le patou : une aide devenue indispensable pour les bergers.
Vercors : une ran­don­neuse atta­quée par plu­sieurs patous et secou­rue par hélicoptère

FLASH INFO - Une femme de 35 ans a été attaquée par plusieurs patous - les chiens protégeant les troupeaux en alpage - alors qu'elle Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Dîner des som­mets : la liste des invi­tés dif­fu­sée, l’op­po­si­tion s’in­ter­roge sur une « fuite orga­ni­sée » par Laurent Wauquiez

FOCUS - Lyon Mag a révélé, lundi 22 juillet 2024, la liste des 91 invités au “dîner des sommets” organisé par Laurent Wauquiez en juin Lire plus

Un habitant d'Échirolles dénonce une copropriété "transformée en point de deal" cours Jean-Jaurès
Échirolles : un homme poi­gnardé et une femme per­cu­tée volon­tai­re­ment par un four­gon à 24 heures d’intervalle

FLASH INFO - Un homme de 51 ans a été blessé à coups de couteau, à Échirolles, samedi 20 juillet 2024 au soir. La suspecte, Lire plus

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Flash Info

|

22/07

17h42

|

|

22/07

10h16

|

|

19/07

15h30

|

|

19/07

11h59

|

|

17/07

19h01

|

|

16/07

19h53

|

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

Les plus lus

A écouter| La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

Société| Grenoble : des rive­rains et com­mer­çants dénoncent la pié­ton­ni­sa­tion “sur­prise” de la rue Lazare-Carnot, quar­tier Championnet

Environnement| L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

Agenda

Je partage !