Grenoble en commun lève le voile sur quelques colistiers d’Éric Piolle et ses propositions en faveur du climat

sep article



 

FOCUS – La liste Grenoble en commun qui soutient le maire sortant a présenté, ce 10 janvier, quatre premiers colistiers d’Éric Piolle. L’occasion de dévoiler quelques propositions visant à « accélérer les transitions ». Au menu ? Convention citoyenne, végétalisation, protection du vivant, isolation des logements… Mais aussi accueil des migrants, challenge zéro déchet et mobilités décarbonées.

 

 

Les quatre premières personnalités de la liste Grenoble en commun. De gauche à droite : Sandra Krief, Barbara Scuman, Céline Deslattes et Gilles Namur. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les quatre pre­mières per­son­na­li­tés de la liste Grenoble en com­mun : Sandra Krief, Barbara Scuman, Céline Deslattes et Gilles Namur. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Aujourd’hui, le défi cli­ma­tique révo­lu­tionne notre société, notre ville. La jeu­nesse, en par­ti­cu­lier, appelle à la mobi­li­sa­tion géné­rale. Nous sommes les parents de cette géné­ra­tion cli­mat », intro­duit Gille Namur, ingé­nieur de 46 ans, pré­sident de l’u­nion de quar­tier Île verte.

 

Celui-ci dit ainsi « se retrou­ver dans la démarche » du col­lec­tif Grenoble en com­mun (Gec) sou­te­nant le can­di­dat Éric Piolle. Et il fait par­tie des quatre pre­miers colis­tiers que le col­lec­tif a dévoi­lés, ce ven­dredi 10 jan­vier, en même temps qu’une salve de mesures visant « à accé­lé­rer les tran­si­tions par­tout dans Grenoble ».

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
4863 visites | 9 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 9
  1. Auraient-ils mis une extré­miste du RN sur la liste ? Non. Alors pour­quoi mettent-ils quel­qu’un qui adhère à une idéo­lo­gie iden­ti­taire selon laquelle les droits des per­sonnes sont dif­fé­rents selon leur ori­gine ou leur reli­gion, et selon laquelle la femme n’est pas l’é­gale de l’homme ? Cette dame a mon­nayé son ral­lie­ment en pié­ti­nant la cause des femmes.

    sep article
  2. L’accueil des migrants c’est leur fond de com­merce ; le reste est oppor­tu­niste

    sep article
  3. Piqûre de rap­pel : Céline Deslattes est favo­rable au port du bur­quini dans les pis­cines. Actuelle pré­si­dente du Planning Familial gre­no­blois, elle en foule allè­gre­ment au pied tout ce qui en a fait la pré­oc­cu­pa­tion essen­tielle : l’é­man­ci­pa­tion des femmes.

    sep article
    • Je suis un peu tris­tou­net de retrou­ver mon com­men­taire enca­dré par ceux d’en­ra­gés anti-Piolle et plus ou moins crypto-cari­gno­niens.
      C’est tout le pro­blème de ces muni­ci­pales 2020 réduites à un affron­te­ment entre le Vert dog­ma­tique et le vieux che­val de retour.
      Grenoble mérite mieux.

      sep article
      • Au fait, chers amis jour­na­listes, « Grenoble en com­mun lève LE VOILE », c’est un lap­sus ou un mes­sage sub­li­mi­nal ?! 🙂

        sep article
  4. Donc Célines Deslattes, notoi­re­ment pro bur­quini, est parmi les 4 pre­miers noms de la liste. C’est un choix, c’est même un signe très clair.

    sep article
  5. Il va fal­loir que les Grenoblois mettent un terme en 2020 à cette comé­die que nous joue Eric Piolle, pas plus éco­lo­giste que moi curé, il nous a assez pris pour des cré­tins, ce qu’il conti­nue avec ses pro­messes qui n’en­gagent que ceux qui les reçoivent, il n’y a qu’a voir celles qu’il a tenu, c’est à dire pres­qu’au­cune, il a tel­le­ment fait de mal a notre ville.

    sep article
  6. Céline Delattes (pré­si­dente du plan­ning fami­liale) qui a sou­tenu les isla­mistes lors de leurs opé­ra­tions bur­kini dans nos pis­cines. Gilles Namur, pdt union de quar­tier ile verte, concen­tré de par­ti­sans a com­men­cer par Vincent Comparat [modéré : pro­pos dif­fa­ma­toires], Namur qui a sou­tenu Piolle pen­dant toute sa man­da­ture comme pré­sident du Cluq en avan­çant mas­qué, aussi mani­pu­la­teur que son men­tor.

    sep article