Bac 2020 : le Snes-FSU appelle à la grève et réclame le report des épreuves anticipées sur l’académie de Grenoble

sep article



 

FIL INFO – À quelques jours des épreuves anticipées du bac 2020, le syndicat national des enseignements de second degré a déposé un préavis de grève sur l’académie de Grenoble. Et réclame que les examens, pour lesquels il estime que les enseignants comme les élèves de première ne sont pas prêts, soient annulés.

 

 

Bac 2020 : à l'approche des épreuves anticipées, le syndicat national des enseignements de second degré a déposé un préavis de grève sur l'académie de Grenoble.

A Grenoble et par­tout en France, des syn­di­cats appellent la grève lors des épreuves anti­ci­pées du bac 2020. DR

La pre­mière cuvée des épreuves anti­ci­pées du bac s’an­nonce com­pli­quée pour les élèves de pre­mière. Le syn­di­cat natio­nal des ensei­gne­ments de second degré (Snes-FSU) a, dans une lettre adres­sée à la rec­trice de Grenoble, déposé un pré­avis de grève. Objectif : récla­mer que ces exa­mens soient annu­lés et trans­for­més en épreuves ter­mi­nales en fin d’an­née.

 

« Nos élèves ne sont abso­lu­ment pas prêts à pas­ser des épreuves de bac après seule­ment quatre mois de cours, sou­ligne le Snes-FSU dans un com­mu­ni­qué.

 

 

Pour de nombreux syndicats, rien n’est prêt pour ces épreuves anticipées du bac

 

Le syn­di­cat dénonce des moda­li­tés de pas­sa­tion « indignes de ces épreuves » et notam­ment l’ab­sence de période de révi­sion pour des exa­mens qui arrivent, selon eux, de manière très… anti­ci­pée. Dès le 20 jan­vier en effet, les élèves de pre­mière sont appe­lés à pas­ser plu­sieurs épreuves du bac. Au pro­gramme : des langues vivantes, plus des mathé­ma­tiques pour la filière tech­no­lo­gique. Ceci dans le cadre du contrôle continu, qui comp­tera pour 30 % de la note finale.

 

Or, pour de nom­breux syn­di­cats, rien n’est prêt. En octobre der­nier déjà, le Snes avait tiré la son­nette d’a­larme. Sans plus de suc­cès. « Nous avons alerté à plu­sieurs reprises sur les dif­fi­cul­tés de mises en œuvre dans les éta­blis­se­ments livrés à eux-mêmes, sur le non-sens que repré­sen­taient ces épreuves à ce moment de l’an­née et sous cette forme. »

 

Lycée Les Eaux Claires, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Lycée Les Eaux Claires, Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

Il n’est pas le seul à dénon­cer les moda­li­tés tech­niques et péda­go­giques de telles épreuves. « Les sujets pro­po­sés par la BNS [banque natio­nale de sujets, ndlr] ne cor­res­pondent pas dans de nom­breux cas aux savoirs tra­vaillés avec les élèves, sou­lignent plu­sieurs syn­di­cats*. Les grilles d’é­va­lua­tion appa­raissent comme com­plexes et dénuées de sens par rap­port aux exi­gences requises. »

 

 

Les syndicats dénoncent un « zapping permanent »

 

Le syn­di­cat met éga­le­ment en garde contre le risque de fuite des sujets « très simi­laires entre éta­blis­se­ments ». Tout en dénon­çant la « dis­pa­rité des condi­tions mêmes de pas­sage [des exa­mens, ndlr] d’un éta­blis­se­ment à l’autre, indui­sant de manière inhé­rente ini­quité entre les élèves, voire à l’in­té­rieur d’un même éta­blis­se­ment ». Ainsi, au lycée Ferdinand-Buisson à Voiron, les lycéens devront-ils enchaî­ner cours tra­di­tion­nels et épreuves anti­ci­pées dans une même jour­née. Et ce deux jours durant.

 

Alors que les ensei­gnants sont de plus en plus nom­breux à se plaindre de pro­grammes sco­laires trop lourds, les syn­di­cats dénoncent un « zap­ping per­ma­nent » et la fin du « néces­saire temps long d’ap­pren­tis­sage ». 

 

Patricia Cerinsek

 

 

* Snes-FSU, SE-Unsa, CGT Educ’action, Sud édu­ca­tion, SGEN-CFDT, SNEP-FSU, SNALC, SIES, FAEN, SNCL, UNL et Lycéens au Centre

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2736 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.