La candidate LREM Émilie Chalas fait venir l’ex-directeur du Raid et Marlène Schiappa à Grenoble

sep article

 

FIL INFO — La candidate LREM aux municipales de Grenoble Émilie Chalas annonce deux réunions publiques les lundi 9 et mercredi 11 décembre… avec, à chaque fois, un invité de marque. Jean-Michel Fauvergue, ex-directeur du Raid et député LREM, est ainsi attendu pour parler sécurité. Tandis que Marlène Schiappa en personne viendra débattre de la place des femmes dans la cité. 

 

 

La machine LREM en marche sur Grenoble ? Si la candidate pour les municipales grenobloises Émilie Chalas n’a pas encore présenté ses propositions de campagne, celle qui a été élue députée de la troisième circonscription de l’Isère en 2017 multiplie les annonces de soutien ou de ralliement. Tels ceux d’un comité d’anciennes figures des mandats Dubedout ou Destot, ou encore de membres du collectif Grenoble innove.

 

Émilie Chalas lors de l'inauguration de son local de campagne. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Émilie Chalas lors de l’inauguration de son local de campagne. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

C’est dans ce contexte que la candidate annonce deux réunions publiques qui s’apparentent également à des meetings et des marques de soutien politique, le tout sous la bannière « Un nouveau regard sur Grenoble ». Lundi 9 décembre, c’est aux côtés de Jean-Michel Fauvergue, ancien directeur du Raid et accessoirement député LREM, qu’une rencontre est ainsi organisée. Son thème : « Sécurité : quel rôle pour le maire ? »

 

 

Marlène Schiappa présente à Grenoble le 11 décembre

 

Affiche pour la réunion publique avec Marlène Schiappa © Émilie Chalas

Affiche pour la réunion publique avec Marlène Schiappa © Émilie Chalas

Le choix de la question de la sécurité et du rôle des édiles n’a rien d’innocent. En tant que députée, Émilie Chalas n’a eu de cesse de fustiger l’inaction du maire de Grenoble en la matière, accusé de fuir ses responsabilités en s’en remettant à l’État. Raison pour laquelle, selon la parlementaire, l’agglomération grenobloise a été privée du dispositif de police de sécurité du quotidien lors de son déploiement sur certaines zones du territoire national.

 

Deuxième réunion publique le mercredi 11 décembre avec une “vedette” du gouvernement : Marlène Schiappa, qui a récemment annoncé son soutien à sa candidature.

 

Objet de la rencontre ? « Les femmes dans la cité ». Et l’occasion pour la candidate Émilie Chalas de poser sur l’affiche aux côtés de la secrétaire d’État en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Florent Mathieu

 

 

Émilie Chalas annonce, ce mardi 10 décembre, l’annulation de la venue de Marlène Schiappa à Grenoble mercredi 11 décembre. Mais la réunion publique n’en est pas moins maintenue.

 

commentez lire les commentaires
4223 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Que l’on souhaite voter ou pas pour Emilie Chalas, il est important que les voix de l’opposition au rouge verdâtre Piolle, s’expriment sur le thême de l’insécurité qui gangrène Grenoble, et fassent des propositions en total décalage avec le laxisme et laisser-faire de la municipalité actuelle qui est en total échec face à l’enjeux, pire puisque ayant favorisé cette délinquance et insecurité.

    sep article