Municipales 2020 : l’aile gauche du collectif Grenoble innove se rallie à la candidate Émilie Chalas

sep article

Conférence 50 ans IFTS à Echirolles : vers des politiques publiques de la relation avec Hartmut Rosa

 

FIL INFO — Les ralliements continuent à l’approche des élections municipales de Grenoble. Emmenée par l’ancien directeur de la communication de Michel Destot Franck Trouilloud, l’aile gauche du collectif Grenoble innove annonce ainsi rejoindre la candidate Émilie Chalas. Fondé par Philippe de Longevialle fin 2018, le mouvement a finalement renoncé à présenter une liste pour mars 2020.

 

 

Pas de liste aux municipales 2020 pour le collectif Grenoble Innove. Fondé fin 2018 autour du centriste Philippe de Longevialle en prévision des échéances électorales, celui-ci avait déjà entamé un rapprochement avec LREM en saluant en juin 2019 la candidature à l’investiture d’Olivier Six. Quelques mois plus tard, c’est l’aile gauche du collectif qui rejoint la candidate En marche désignée, Émilie Chalas.

 

Fondé en 2018 autour de Philippe de Longevialle, le collectif Grenoble innove ne présentera finalement pas de liste aux Municipales de Grenoble © Manuel Palvard - Place Gre'net

Fondé en 2018 autour de Philippe de Longevialle, le collectif Grenoble innove ne présentera finalement pas de liste aux municipales de Grenoble. © Manuel Pavard – Place Gre’net

 

« Les sympathisants de gauche du mouvement ont choisi de continuer à s’investir pour porter un projet d’action municipale alternatif à celui du maire », annonce ainsi Émilie Chalas dans un communiqué en date du 27 novembre. Des sympathisants menés par Franck Trouilloud, ancien directeur de la communication et de l’événementiel auprès du maire socialiste de Grenoble Michel Destot.

 

 

« Le groupe le plus ouvert », selon Franck Trouilloud

 

Franck Trouilloud explique avoir « rencontré l’ensemble des candidats potentiels qui ne se reconnaissent pas dans la gouvernance dogmatique d’Éric Piolle ». À l’exception d’Alain Carignon, recalé d’office car « lourdement condamné pour corruption ». Résultat ? « Il nous est apparu clairement qu’Émilie Chalas anime le groupe le plus ouvert et le plus désireux d’enrichir son projet municipal avec les propositions que nous portons », déclare encore Franck Trouilloud.

 

Franck Trouilloud prend la pose aux côtés d'Émilie Chalas © Émilie Chalas

Franck Trouilloud prend la pose aux côtés d’Émilie Chalas. © Émilie Chalas

 

Des propositions « en matière de solidarité et de scolarité, de gouvernance respectueuse de l’environnement », ainsi que de soutien au monde associatif jugé « maltraité par l’équipe sortante ». Franck Trouilloud plaide en outre pour le « retour à une dynamique d’attractivité forte » et la « reconquête de l’espace public grenoblois ». Autant de thèmes, conclut-il, qui figureront dans le projet électoral à venir de la candidate LREM.

 

Florent Mathieu

 

 

« SYMPATHISANTS DE GAUCHE » ? PHILIPPE DE LONGEVIALLE CONTESTE

 

Les « sympathisants de gauche » du groupe Grenoble Innove ? La formule employée par Émilie Chalas ne plaît pas du tout à Philippe de Longevialle. « Nous n’avons pas d’aile gauche, d’aile droite, ni même d’aile centriste: nous sommes un groupe de gens qui se sont réunis autour de valeurs communes », explique-t-il. Laissant entendre que la candidate LREM a tout intérêt à laisser entendre qu’elle fédère aussi dans les rangs de gauche.

 

Philippe de Longevialle lors de sa campagne de 2014 © Paul Turenne - Place Gre'net

Philippe de Longevialle lors de sa campagne de 2014 © Paul Turenne – Place Gre’net

 

Philippe de Longevialle acte et respecte le choix de Franck Trouilloud. « Nous avons dit que chacun pouvait aller où il voulait, le groupe restera quelle que soit la situation», précise-t-il ainsi. Sans oublier de faire remarquer qu’un certain nombre des membres de Grenoble Innove, dont des personnes de sensibilité de gauche, envisage clairement de rejoindre le mouvement d’Olivier Noblecourt. Une annonce à cet effet devrait survenir d’ici peu.

 

(encadré ajouté le 28 novembre 2019 à 19h30)

 

 

commentez lire les commentaires
3682 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Breacking news !!
    Une partie de l’aile gauche du mouvement  » Grenoble innove » se rallie ……On attend la position du PRG…. Le poisson rouge de madame Trucmuche consulte encore …..
    Tous ces stratèges en circuit fermé se rendent -t-ils compte que de plus en plus de grenoblois sont à la fois hilares et atterrés devant ces palinodies et ces manœuvres picrocholines ?
    Espérons qu’après cette (nécessaire ???) recomposition du microcosme grenoblois, place soit enfin donnée au débat sur les idées, les projets concrets et chiffrés, les véritables choix politiques pour la ville et l’agglomération. Quatre mois, cela passe vite ……

    sep article