Municipales 2020 : l’aile gauche du collectif Grenoble innove se rallie à la candidate Émilie Chalas

sep article

Notre indépendance c

 

FIL INFO — Les ralliements continuent à l’approche des élections municipales de Grenoble. Emmenée par l’ancien directeur de la communication de Michel Destot Franck Trouilloud, l’aile gauche du collectif Grenoble innove annonce ainsi rejoindre la candidate Émilie Chalas. Fondé par Philippe de Longevialle fin 2018, le mouvement a finalement renoncé à présenter une liste pour mars 2020.

 

 

Pas de liste aux muni­ci­pales 2020 pour le col­lec­tif Grenoble Innove. Fondé fin 2018 autour du cen­triste Philippe de Longevialle en pré­vi­sion des échéances élec­to­rales, celui-ci avait déjà entamé un rap­pro­che­ment avec LREM en saluant en juin 2019 la can­di­da­ture à l’in­ves­ti­ture d’Olivier Six. Quelques mois plus tard, c’est l’aile gauche du col­lec­tif qui rejoint la can­di­date En marche dési­gnée, Émilie Chalas.

 

Fondé en 2018 autour de Philippe de Longevialle, le collectif Grenoble innove ne présentera finalement pas de liste aux Municipales de Grenoble © Manuel Palvard - Place Gre'net

Fondé en 2018 autour de Philippe de Longevialle, le col­lec­tif Grenoble innove ne pré­sen­tera fina­le­ment pas de liste aux muni­ci­pales de Grenoble. © Manuel Pavard – Place Gre’net

 

« Les sym­pa­thi­sants de gauche du mou­ve­ment ont choisi de conti­nuer à s’investir pour por­ter un pro­jet d’action muni­ci­pale alter­na­tif à celui du maire », annonce ainsi Émilie Chalas dans un com­mu­ni­qué en date du 27 novembre. Des sym­pa­thi­sants menés par Franck Trouilloud, ancien direc­teur de la com­mu­ni­ca­tion et de l’é­vé­ne­men­tiel auprès du maire socia­liste de Grenoble Michel Destot.

 

 

« Le groupe le plus ouvert », selon Franck Trouilloud

 

Franck Trouilloud explique avoir « ren­con­tré l’ensemble des can­di­dats poten­tiels qui ne se recon­naissent pas dans la gou­ver­nance dog­ma­tique d’Éric Piolle ». À l’ex­cep­tion d’Alain Carignon, recalé d’of­fice car « lour­de­ment condamné pour cor­rup­tion ». Résultat ? « Il nous est apparu clai­re­ment qu’Émilie Chalas anime le groupe le plus ouvert et le plus dési­reux d’en­ri­chir son pro­jet muni­ci­pal avec les pro­po­si­tions que nous por­tons », déclare encore Franck Trouilloud.

 

Franck Trouilloud prend la pose aux côtés d'Émilie Chalas © Émilie Chalas

Franck Trouilloud prend la pose aux côtés d’Émilie Chalas. © Émilie Chalas

 

Des pro­po­si­tions « en matière de soli­da­rité et de sco­la­rité, de gou­ver­nance res­pec­tueuse de l’environnement », ainsi que de sou­tien au monde asso­cia­tif jugé « mal­traité par l’équipe sor­tante ». Franck Trouilloud plaide en outre pour le « retour à une dyna­mique d’attractivité forte » et la « recon­quête de l’espace public gre­no­blois ». Autant de thèmes, conclut-il, qui figu­re­ront dans le pro­jet élec­to­ral à venir de la can­di­date LREM.

 

Florent Mathieu

 

 

« SYMPATHISANTS DE GAUCHE » ? PHILIPPE DE LONGEVIALLE CONTESTE

 

Les « sym­pa­thi­sants de gauche » du groupe Grenoble Innove ? La for­mule employée par Émilie Chalas ne plaît pas du tout à Philippe de Longevialle. « Nous n’a­vons pas d’aile gauche, d’aile droite, ni même d’aile cen­triste : nous sommes un groupe de gens qui se sont réunis autour de valeurs com­munes », explique-t-il. Laissant entendre que la can­di­date LREM a tout inté­rêt à lais­ser entendre qu’elle fédère aussi dans les rangs de gauche.

 

Philippe de Longevialle lors de sa campagne de 2014 © Paul Turenne - Place Gre'net

Philippe de Longevialle lors de sa cam­pagne de 2014 © Paul Turenne – Place Gre’net

 

Philippe de Longevialle acte et res­pecte le choix de Franck Trouilloud. « Nous avons dit que cha­cun pou­vait aller où il vou­lait, le groupe res­tera quelle que soit la situa­tion », pré­cise-t-il ainsi. Sans oublier de faire remar­quer qu’un cer­tain nombre des membres de Grenoble Innove, dont des per­sonnes de sen­si­bi­lité de gauche, envi­sage clai­re­ment de rejoindre le mou­ve­ment d’Olivier Noblecourt. Une annonce à cet effet devrait sur­ve­nir d’ici peu.

 

(enca­dré ajouté le 28 novembre 2019 à 19h30)

 

 

commentez lire les commentaires
4735 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Breacking news !!
    Une par­tie de l’aile gauche du mou­ve­ment  » Grenoble innove » se ral­lie .…..On attend la posi­tion du PRG.… Le pois­son rouge de madame Trucmuche consulte encore .….
    Tous ces stra­tèges en cir­cuit fermé se rendent ‑t-ils compte que de plus en plus de gre­no­blois sont à la fois hilares et atter­rés devant ces pali­no­dies et ces manœuvres picro­cho­lines ?
    Espérons qu’après cette (néces­saire ???) recom­po­si­tion du micro­cosme gre­no­blois, place soit enfin don­née au débat sur les idées, les pro­jets concrets et chif­frés, les véri­tables choix poli­tiques pour la ville et l’ag­glo­mé­ra­tion. Quatre mois, cela passe vite .…..

    sep article