Le SMTC fait appel à Karos pour développer le covoiturage dans le Sud grenoblois

Le SMTC fait appel à Karos pour développer le covoiturage dans le Sud grenoblois

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Accélérer la pratique du covoiturage dans le Sud grenoblois. Telle est l’ambition affichée par le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC). Pour y parvenir, il s’est associé à la société Karos, spécialisée dans le « court-voiturage ». Une expérimentation est lancée depuis ce lundi 2 décembre sur les zones d’activité des Essarts et Technisud.

 

 

Le SMTC et la société Karos comptent développer le covoiturage. Une expérimentation a été lancée le 2 décembre 2019 dans le Sud grenoblois.Pot d'échappement d'une voiture. © Léa Raymond - placegrenet.fr

© Léa Raymond – pla​ce​gre​net​.fr

Le constat est sans appel. Pas moins de 63 % des tra­jets tra­vail-domi­cile se font en voi­ture aujourd’­hui dans la métro­pole gre­no­bloise, selon les chiffres du SMTC. Et il n’y aurait en moyenne qu’1,06 per­sonne par véhicule.

 

Le covoi­tu­rage pos­sède donc une marge de pro­gres­sion non négli­geable. Le syn­di­cat mixte des trans­ports en com­mun en fait d’ailleurs « l’une des grandes ambi­tions du Plan de dépla­ce­ments en 2030 ». Objectif annoncé pour cette échéance : 1,4 per­sonne par véhi­cule en moyenne.

 

 

Développer le « court-voiturage »

 

bornes de covoiturage spontané à Seyssins © Paul Turenne - placegrenet.fr

Bornes de covoi­tu­rage spon­tané à Seyssins © Paul Turenne – pla​ce​gre​net​.fr

Alors que l’heure est bien­tôt au chan­ge­ment du côté du SMTC (qui devrait deve­nir le SMMAG en jan­vier), le covoi­tu­rage doit ainsi prendre « sa place à part entière dans l’offre de mobi­lité » de la métro­pole gre­no­bloise. Si celui de longue dis­tance est aujourd’hui « bien ins­tallé dans les habi­tudes de mobi­lité », le covoi­tu­rage courte dis­tance ou court-voi­tu­rage « reste encore aujourd’hui à déve­lop­per ».

 

Pour ce faire, le SMTC compte s’ap­puyer sur des « infra­struc­tures adap­tées ». À savoir près de « 51 par­kings, 11 points de prise en charge ainsi que 15 bornes dédiées au covoi­tu­rage ». Des chiffres « en constante aug­men­ta­tion ».

 

 

Karos, une application gratuite et intuitive

 

Afin de mettre à pro­fit ces ins­tal­la­tions, le SMTC vient de faire appel à Karos, société pion­nière dans le covoi­tu­rage tra­vail-domi­cile. Son appli­ca­tion, du même nom, qui entend être un « nou­veau réseau de trans­port en com­mun », tota­lise aujourd’­hui plus de 2 mil­lions de tra­jets par­ta­gés par­tout en France.

 

Olivier Binet, fondateur et président de la société Karos et Yann Mongaburu, président du SMTC. © Boris Dehont - SMTC

Olivier Binet, fon­da­teur et pré­sident de la société Karos, et Yann Mongaburu, pré­sident du SMTC. © Boris Dehont – SMTC

 

L’expérimentation lan­cée ce lundi s’ap­puie en grande par­tie sur cette appli­ca­tion, qui béné­fi­cie d’une cer­taine popu­la­rité, « comme en témoignent les notes de l’application sur les stores iOS & Android ». Celle-ci est cen­sée s’a­dap­ter et même « pré­dire les besoins de mobi­lité des usa­gers à j+6 ».

 

Pour inci­ter un maxi­mum de per­sonnes à par­ti­ci­per à l’ex­pé­ri­men­ta­tion, le SMTC pré­voit en outre « l’at­tri­bu­tion d’une com­pen­sa­tion finan­cière aux covoi­tu­reurs, conduc­teurs et pas­sa­gers ».

 

 

Test sur 5 500 salariés de l’agglomération

 

Le péri­mètre d’ex­pé­ri­men­ta­tion tou­chera les com­munes de Grenoble, Échirolles et Pont-de-Claix. À savoir, les zones d’ac­ti­vité des Essarts et Technisud, aux­quelles il faut ajou­ter les entre­prises Caterpillar et Becton-Dickinson. L’occasion, pour près de 5 500 sala­riés, de par­ta­ger la route alors que des per­tur­ba­tions dues aux grèves se profilent.

 

UNE Tag&Car, nouveau service de covoiturage de proximité expérimenté sur le territoire du sud grenoblois, à partir de septembre 2017

Une Tag&Car, ser­vice de covoi­tu­rage de proxi­mité expé­ri­menté sur le ter­ri­toire du sud gre­no­blois depuis sep­tembre 2017

Une zone jugée « stra­té­gique » à la fois par la concen­tra­tion de grandes entre­prises mais aussi et sur­tout par la « pro­blé­ma­tique de satu­ra­tion auto­mo­bile aux heures de pointe… qui risque de s’ac­cen­tuer avec les tra­vaux de l’A480 ».

 

En lutte contre “l’au­to­so­lisme”, le SMTC l’af­firme, il sera bien­tôt plus facile « de trou­ver un covoi­tu­rage entre son domi­cile et son tra­vail que de réser­ver un VTC, le tout au prix des trans­ports en com­mun ».

 

Thomas Courtade

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TC

Auteur

Tags : | |

A lire aussi sur Place Gre'net

Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition
Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition

FOCUS - Sept ans après leur disparition, les colonnes Morris JCDecaux refont leur apparition dans le paysage urbain grenoblois. De quoi susciter l'ironie du groupe Lire plus

A Grenoble, sans surprise, le Métrocâble sera conçu, réalisé et exploité par le groupement isérois Poma. Un lourd investissement au regard des capacités.
Métrocâble grenoblois : Poma prend les commandes, une décision précipitée pour les associations d’usagers

  EN BREF - À Grenoble, le Métrocâble sera sans surprise conçu, réalisé et exploité par le groupement isérois Poma. La télécabine qui reliera Saint-Martin-le-Vinoux Lire plus

Le port du masque obligatoire pour les conducteurs de la TAG irrite Force Ouvrière
Manifestation des retraités vendredi 21 février à Grenoble pour exiger la gratuité des transports en commun

  FIL INFO — Les organisations syndicales de retraités de l'Isère appellent à une manifestation vendredi 21 février à Grenoble pour exiger la gratuité des Lire plus

Le syndicat mixte des mobilités de l'aire grenobloise a élu son président, sans trop de surprise mais aussi sans les élus de la majorité départementale.
Yann Mongaburu, élu président du syndicat des mobilités pour trois mois… sans les élus de la majorité départementale

  FOCUS - Le syndicat mixte des mobilités de l'aire grenobloise a élu son président, le 7 janvier dernier, sans trop de surprise… et sans les élus Lire plus

Affluence sur le réseau Tag
Transports publics : le Département de l’Isère claque la porte du syndicat mixte, la Région sur ses talons

  FOCUS - Le 1er janvier 2020, le syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l'agglomération grenobloise devient syndicat mixte des mobilités de l’aire Lire plus

Les collectivités veulent reprendre la main sur la Semitag et faire d'elle une société publique locale. Mais à trois mois des élections, ça grogne...
Les collectivités locales reprennent la main sur la Sémitag, le Département dénonce une manœuvre politique

  EN BREF - L'annonce de la transformation de la Sémitag, société d'économie mixte qui gère le réseau de bus et tramways de l'agglomération grenobloise, Lire plus

Flash Info

|

28/09

9h00

|

|

28/09

8h19

|

|

27/09

9h57

|

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin