Municipales : le mouvement Go citoyenneté rejoint Grenoble Nouvel air… en posant ses conditions

sep article

 

FOCUS – Le mouvement Go citoyenneté, ancré à gauche, a choisi de rallier Grenoble Nouvel air pour les municipales de 2020. Une alliance assortie « d’exigences fortes » garantissant la construction d’un projet écologique, social et populaire. Avec une « ligne rouge », celle de l’ancrage à gauche de Nouvel air et la clarification de ses rapports avec En marche !

 

 

Paul Bron, Florence Hanff et David Ryboloviecz étaient présents lors de l'annonce du mouvement Go citoyenneté, . © Joël Kermabon - Place Gre'net

Paul Bron, Florence Hanff et David Ryboloviecz lors de l’annonce de Go citoyenneté. © Joël Kermabon – Place Gre’net

David Ryboloviecz, le président de Go citoyenneté (GC), a annoncé ce samedi 9 novembre la position officielle de ce mouvement politique local ancré à gauche pour les municipales de 2020.

 

Plus de la moitié de ses adhérents (52 % précisément) ont ainsi choisi de soutenir la démarche engagée par Olivier Noblecourt et son collectif Grenoble Nouvel air plutôt que celle d’Éric Piolle avec Grenoble en commun, a-t-il révélé.

 

Le reste étant partagé, précise Paul Bron, « entre soutenir le maire sortant, ne pas choisir ou retenir les deux options ». Dans quel but, pour ce dernier cas ? Celui de pouvoir éventuellement peser sur les deux programmes des collectifs soumis à leurs votes.

 

 

Des tentatives de rapprochement pour construire un projet écologique et social cohérent

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2718 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. C’est un axe de progrès pour Place Gre’Net : avoir l’intelligence de la représentativité des groupes. Combien GO représente-t-il de citoyens, au-delà de Paul Bron ? Au moins 25, pour obtenir un score 52/48. Mais peut-être guère plus ?
    Au-delà de cette remarque purement numérique, on apprécie le sens de la dialectique : soutenir une liste conduite par un conseiller du président en revendiquant un ancrage à gauche; et dans l’espoir que cette tête de liste incarne les problèmes de fins de mois des gilets jaunes.
    Les esprits simples comme moi y perdent un peu leur latin.

    sep article
  2. C’est quoi ce truc, Gogo citoyenneté, qui est pour Gna au premier tour à condition qu’il y ait ralliement au maire en place au 2ème ? Ridicule.

    sep article