Le député isérois Olivier Véran devient ministre de la Santé

L’amendement d’Olivier Véran en faveur du can­na­bis thé­ra­peu­tique adopté par l’Assemblée nationale

L’amendement d’Olivier Véran en faveur du can­na­bis thé­ra­peu­tique adopté par l’Assemblée nationale

FIL INFO – Le député de l’Isère Olivier Véran se réjouit de voir son amen­de­ment en faveur de l’ex­pé­ri­men­ta­tion du can­na­bis thé­ra­peu­tique approuvé par l’Assemblée natio­nale. Les tests devraient com­men­cer dès le pre­mier semestre 2020, sur un panel de 3 000 patients dotés de médi­ca­ments pres­crits dans un cadre hospitalier.

« La France rat­trape son retard », déclare le député de l’Isère Olivier Véran. Retard, en l’oc­cur­rence, en matière de can­na­bis thé­ra­peu­tique. Neurologue de son état, le par­le­men­taire défen­dait depuis plu­sieurs mois un amen­de­ment pour la créa­tion d’une expé­ri­men­ta­tion de deux ans des médi­ca­ments à base de can­na­bis. Présenté dans le cadre du Projet de loi de finan­ce­ment de la Sécurité sociale, l’a­men­de­ment avait reçu en préa­lable l’a­val de la ministre Agnès Buzyn.

Cannabis thérapeutique : l'Assemblé nationale a donné le feu vert à une expérimentation, défendue par le député de l'Isère Olivier Véran.  © Capture d'écran Assemblée nationale

Olivier Véran défen­dait l’a­men­de­ment en faveur de l’ex­pé­ri­men­ta­tion du can­na­bis thé­ra­peu­tique. © Capture d’é­cran Assemblée nationale

Après un vote à main levé, le texte a été adopté « à una­ni­mité », fait valoir Olivier Véran. Unanimité certes, mais dans une Assemblée natio­nale par­ti­cu­liè­re­ment clair­se­mée. Le prin­cipe de l’a­men­de­ment ? Le can­na­bis thé­ra­peu­tique, sous forme de médi­ca­ments pres­crits dans un cadre hos­pi­ta­lier, sera expé­ri­menté auprès de 3 000 patients. Et ceci dès le pre­mier semestre 2020, selon le sou­hait du minis­tère de la Santé.

« Ce n’est pas le Graal de l’anti-douleur »

« Ce n’est pas la mar­tin­gale, ce n’est pas le Graal de l’anti-dou­leur », a pré­venu Olivier Véran en défen­dant l’a­men­de­ment devant ses confrères. Pas de médi­ca­ment miracle à venir, mais un test gran­deur nature « dans un cadre scien­ti­fique tota­le­ment validé, tota­le­ment sécu­risé, tota­le­ment éva­lué », mar­tèle le député. Avec, in fine, l’es­poir « d’ap­por­ter le sou­la­ge­ment à des mil­liers de Français ».

L'Assemblé nationale a donné le feu vert à une expérimentation du cannabis thérapeutique, défendue par le député de l'Isère Olivier Véran.Le vote s'est déroulé dans un hémicycle... pour le moins clairsemé. © Assemblée nationale

Le vote s’est déroulé dans un hémi­cycle… pour le moins clair­semé. © Assemblée nationale

Consensus géné­ral ? Le vote a donné lieu à peu d’é­changes. La dépu­tée Modem Nathalie Elimas sug­gère tou­te­fois de rem­pla­cer le terme “can­na­bis” par “can­na­bi­noïde”, pour lui don­ner « un aspect moins récréa­tif ». Quant au PCF Pierre Dharréville, il s’in­ter­roge sur la « sou­ve­rai­neté sani­taire », les médi­ca­ments étant impor­tés de pays étran­gers. Et sou­ligne « l’hy­po­cri­sie » d’in­ter­dire la pro­duc­tion d’une sub­stance dont l’u­ti­li­sa­tion, elle, serait pour­tant licite.

Du côté des Républicains, le député Jean-Pierre Door se dit favo­rable à l’a­men­de­ment, validé en amont par un groupe d’ex­perts. En 2018 en effet, rap­pelle Olivier Véran, l’Agence natio­nale de la sécu­rité du médi­ca­ment (ANSM) approu­vait le prin­cipe d’une expé­ri­men­ta­tion. Et Jean-Pierre Door de poser une der­nière ques­tion qui fâche : pour­quoi pas­ser par la loi, alors que des expé­ri­men­ta­tions sont déjà en cours… et des médi­ca­ments déjà en cir­cu­la­tion ?

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une militante du groupe grenoblois d'Extinction Rebellion en train d'enduire de « faux pétrole » un distributeurs de billets de la banque BNP Paribas. © Extinction Rebellion
Grenoble : action choc de mili­tants d’Extinction Rebellion contre la BNP, accu­sée de « greenwashing »

FOCUS - Des militants grenoblois d'Extinction Rebellion ont dégradé quatre distributeurs de billets de la BNP Paribas dans la nuit du 6 au 7 février Lire plus

Le conseil métropolitain du 3 février 2023.
La Métropole de Grenoble a adopté son bud­get pri­mi­tif 2023, avec des débats reflé­tant les cli­vages poli­tiques traditionnels

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté, vendredi 3 février 2023, son budget primitif 2023 d'un montant de 851 millions d'euros. La Métropole de Grenoble Lire plus

Vente des actions Grenoble habitat de la Ville de Grenoble: premières réactions des oppositions grenobloises
Vente des actions Grenoble habi­tat de la Ville de Grenoble : pre­mières réac­tions des oppo­si­tions grenobloises

FLASH INFO - Ce n'est pas une surprise: l'annonce de la cession de la totalité des actions Grenoble Habitat détenues par la Ville de Grenoble Lire plus

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

Flash Info

|

08/02

18h42

|

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !