Appel Forêt -
Manifestation contre l'Islamophobie. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble : plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées pour dire « stop à l’islamophobie »

Grenoble : plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées pour dire « stop à l’islamophobie »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDÉO – Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce dimanche 27 octobre à Grenoble pour protester « contre l’islamophobie ». En cause, la prise à partie par un élu Rassemblement national d’une femme voilée lors du conseil régional de Bourgogne-Franche Comté. Et en écho, la tribune publiée par 101 musulman(e)s, affirmant que « voiler les femmes stigmatise leur présence dans l’espace public ».

 

 

Une des membre de l’Alliance citoyenne des femmes voilées et libres s'exprime sur l'islamophobie. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Membres de « l’Alliance citoyenne des femmes voi­lées et libres » lors du ras­sem­ble­ment contre l’is­la­mo­pho­bie. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Un col­lec­tif* d’as­so­cia­tions et de citoyens de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise avait appelé à un ras­sem­ble­ment contre l’is­la­mo­pho­bie rue Félix-Poulat ce dimanche 24 octobre à 15 heures.

 

Plusieurs cen­taines de per­sonnes ont répondu à l’ap­pel pour dénon­cer les « dérives poli­tiques et média­tiques obser­vées ces der­nières semaines ».

 

Ce ras­sem­ble­ment s’ins­cri­vait dans le contexte natio­nal d’une « dyna­mique de dénon­cia­tion de l’islamophobie gran­dis­sante ». En cause, « l’agres­sion contre une femme voi­lée » par un élu du Rassemblement natio­nal (RN). Ce alors qu’elle assis­tait, en tant qu’ac­com­pa­gna­trice de sor­tie sco­laire, à une séance du Conseil régio­nal de Bourgogne-Franche-Comté.

 

 

Transformer un principe de liberté en un principe d’intolérance

 

Pour les mili­tants, les médias sont les prin­ci­paux res­pon­sables d’une stig­ma­ti­sa­tion ram­pante. « Suite à cette agres­sion, 85 débats et 286 inter­ven­tions ont eu lieu sur les pla­teaux télé­vi­sion sans qu’aucune femme voi­lée ne soit pré­sente ! », déplore le col­lec­tif. Qui nour­ris­sait l’es­poir que ce ras­sem­ble­ment dans l’espace public « vien­drait contrer ce triste dés­équi­libre ».

 

De nombreuses pancartes veulent dénoncer l'islamophobie. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

« Trop d’entre nous se sont déjà fait sor­tir de l’eau sur la plage, dans des pis­cines muni­ci­pales ou des vil­lages de vacances. Quand elles subissent cette humi­lia­tion, c’est nous toutes qui sommes humi­liées », a déclaré l’une des par­ti­ci­pantes au ras­sem­ble­ment, résu­mant l’é­tat d’es­prit général.

 

Dans leurs rangs, des femmes en majo­rité, dont beau­coup sont voi­lées. Mais aussi un fort contin­gent d’hommes venus là pour sou­te­nir leur cause. Tous fus­tigent les pro­po­si­tions de res­pon­sables poli­tiques natio­naux rela­tives à l’é­la­bo­ra­tion éven­tuelle de lois d’exclusion. Des textes « pour inter­dire les femmes musul­manes voi­lées dans l’espace public ».

 

À ce titre, « le Défenseur des droits et l’Observatoire de la laï­cité sont for­mels  : ces posi­tions détournent la laï­cité pour trans­for­mer un prin­cipe de liberté en un prin­cipe d’intolérance », objectent les par­ti­ci­pantes. Autant d’ins­tru­men­ta­li­sa­tions de la laï­cité « à des fins élec­to­ra­listes et sécu­ri­taires met­tant à mal le pacte répu­bli­cain », estiment les femmes voilées.

 

Dénoncer « l’islamophobie » et « des postures dangereuses »

 

Ces femmes regrettent amè­re­ment que les res­pon­sables poli­tiques soient si peu nom­breux « à dénon­cer ces pos­tures dan­ge­reuses ». C’est pour­quoi, lance une repré­sen­tante de Pas sans nous à la tri­bune, « il faut réagir et pour­suivre le com­bat ». Et ce « avant qu’il ne soit trop tard, pour la paix et la jus­tice sociale ».

 

 

 

« Voiler les femmes, c’est stigmatiser leur présence dans l’espace public »

 

L’attitude « pro­vo­ca­trice » du conseiller régio­nal RN a pro­vo­qué moult polé­miques et cris­pa­tions dans la classe poli­tique et la société civile. Le constat est sans appel, « l’af­faire du voile » n’en finit pas de diviser.

 

Ces femmes voi­lées affirment qu’il relève d’une déci­sion « per­son­nelle et intime, qu’il soit porté par pudeur ou convic­tion reli­gieuse ». Mais tel n’est pas l’a­vis des signa­taires de la tri­bune publiée dans l’heb­do­ma­daire Marianne par 101 mulsuman(e).

 

« Le port du voile est le signe osten­ta­toire d’une com­pré­hen­sion rétro­grade, obs­cu­ran­tiste et sexiste du Coran. Voiler les femmes, c’est stig­ma­ti­ser leur pré­sence dans l’es­pace public », clament ses signataires.

 

Une prise de posi­tion qui fait écho à la tri­bune des 90 parue dans Le Monde, deman­dant à Emmanuel Macron de « condam­ner l’agression d’une accom­pa­gna­trice sco­laire voi­lée »

 

Plusieurs centaines de personnes venues protester contre l'islamophobie. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Plusieurs cen­taines de per­sonnes venues pro­tes­ter « contre l’is­la­mo­pho­bie ». © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Toujours est-il que « l’Alliance citoyenne des femmes voi­lées et libres » entend bien conti­nuer à pro­tes­ter contre ces « dis­cri­mi­na­tions ». Et conti­nue de faire pres­sion en récla­mant un ren­dez-vous avec Éric Piolle, le maire de Grenoble, concer­nant l’affaire des pis­cines.

 

Joël Kermabon

 

 

* Les pre­miers signa­taires de l’ap­pel : Pas sans nous, Nous citoyennes, Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), Alliance citoyenne, Village 2 santé, NPA 38

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Collectif des demandeurs de papiers 38 annonce une grève de la faim dès le samedi 10 juillet

FLASH INFO - Le Collectif des demandeurs de papiers 38 (CDP 38) organisait un rassemblement devant la préfecture ce mardi 6 juillet 2021. Les militants Lire plus

Pancarte "Ils ne sont grands que si nous sommes à genoux" pendant un rassemblement devant le tribunal de Grenoble le 30 juin 2021(c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Rassemblement en soutien aux « décrocheuses de portrait » devant le tribunal de Grenoble

REPORTAGE - Des militants d'Alternatiba et d'ANV-COP21 se sont réunis ce mercredi 30 juin 2021 devant le tribunal de Grenoble. Objectif : soutenir Anne-Marie, Lucie Lire plus

Rassemblement intersyndical contre le maintien des épreuves du baccalauréat 2021

FIL INFO – La dénonciation du maintien des épreuves du baccalauréat était au centre du rassemblement de professeurs devant le rectorat de Grenoble ce jeudi Lire plus

Rassemblement à Grenoble contre la répression policière en Colombie. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : rassemblement en soutien au peuple de Colombie face à la répression du président Ivan Duque

  REPORTAGE VIDÉO - Près d'une centaine de personnes se sont rassemblées parc Paul-Mistral ce samedi 5 juin 2021 pour apporter leur soutien au peuple Lire plus

Rassemblement d'AESH devant le rectorat de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Les AESH à nouveau mobilisés devant le rectorat de Grenoble pour obtenir un statut et plus de reconnaissance

  EN BREF - Environ 70 AESH et enseignants en grève se sont rassemblés devant le rectorat de Grenoble ce jeudi 3 juin 2021, dans Lire plus

Barricade de la rue Voltaire-Lenoir lors de la Commune de Paris.DR
Grenoble : près de 150 personnes ont célébré les 150 ans de l’insurrection de la Commune de Paris

  REPORTAGE VIDÉO - Près de 150 personnes se sont rassemblées sur le parvis de la MC2 à l'occasion d'un temps fort célébrant les 150 Lire plus

Flash Info

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin