Municipales de Grenoble : le Modem Isère rejoint la candidate LREM Émilie Chalas

sep article

Notre indépendance c

 

FIL INFO – Arnaud Beaumont, le président du Modem Isère, a annoncé ce 24 octobre que son parti rejoignait Émilie Chalas pour les municipales de Grenoble. Le mouvement démocrate, qui souhaite constituer « le noyau d’un large rassemblement  », envisage de faire liste commune avec la candidate.

 

 

Le nouvel exécutif du Modem de l'Isère. © Modem de l'Isère

Nouvel exé­cu­tif du Modem de l’Isère. © Modem de l’Isère

Le cam­pus de ren­trée du Mouvement démo­crate (Modem) de Guidel (Morbihan) a mar­qué, au moins tem­po­rai­re­ment, la fin des cris­pa­tions entre le parti cen­triste et La République en marche (LREM). Notamment à l’o­ri­gine des ten­sions, les inves­ti­tures res­sen­ties comme « arro­gantes » d’En marche ! dans des villes où le Modem défen­dait son pré carré.

 

Les bis­billes et que­relles nées des stra­té­gies diver­gentes des deux par­tis pour les muni­ci­pales semblent donc s’es­tom­per. En tout cas, suf­fi­sam­ment pour pré­pa­rer l’é­chéance de 2020 dans une ambiance plus sereine et un dia­logue en par­tie renoué.

 

Relation de cause à effet à l’é­che­lon local ? Toujours est-il que l’exé­cu­tif dépar­te­men­tal a annoncé, ce jeudi 24 octobre, qu’il sou­te­nait et ral­liait la can­di­date Émilie Chalas pour les muni­ci­pales de Grenoble.

 

 

Une liste commune aux élections municipales de Grenoble ?

 

« Le Modem et la République en marche tra­vaillent natu­rel­le­ment ensemble sur les ter­ri­toires comme au niveau natio­nal », affirme Arnaud Beaumont, le pré­sident du Modem Isère. Qui assure que son parti « [par­tage] la même volonté de trans­for­mer la France à tous les éche­lons par des poli­tiques auda­cieuses, éco­no­mi­que­ment effi­caces, bud­gé­tai­re­ment sou­te­nables, socia­le­ment justes et éco­lo­gi­que­ment res­pon­sables ».

 

Une vision qui vaut aussi pour les élec­tions muni­ci­pales de Grenoble où, déclare Arnaud Beaumont, « le Modem sou­tient plei­ne­ment » la can­di­date inves­tie par le parti d’Emmanuel Macron. « Le par­cours et la per­son­na­lité d’Émilie Chalas démontrent sa capa­cité à ras­sem­bler et à pro­po­ser une alter­na­tive heu­reuse. Ce tant au maire sor­tant qu’à l’ancien maire », selon le Modem Isère.

 

De gauche à droite: Delphine Bense, Émilie Chalas et Arnaud Beaumont. © Modem Isère

De gauche à droite, Delphine Bense, Émilie Chalas et Arnaud Beaumont. © Modem Isère

 

Pour appuyer ses dires, le parti cen­triste ne tarit pas de louanges. C’est ainsi qu’il met en avant « l’ex­pé­rience d’urbaniste, de direc­trice géné­rale d’une com­mune » de l’é­lue. Mais aussi les com­pé­tences qu’elle a démon­trées « pour mener des réformes ambi­tieuses et sou­te­nir notre ter­ri­toire ». Autant « d’a­touts forts », estiment les signa­taires* du com­mu­ni­qué, qui per­met­tront de « répondre au décro­chage de notre ville et [de] por­ter un nou­veau regard sur Grenoble ».

 

Mais ce n’est pas tout. Le Modem Isère pro­pose aussi à Émilie Chalas de faire liste com­mune. « Nous for­mons le sou­hait de consti­tuer avec LREM le noyau d’un large ras­sem­ble­ment », déclare Arnaud Beaumont. Avant d’ap­pe­ler « les construc­tifs de tous bords à rejoindre [leur] dyna­mique pour l’avenir de Grenoble. »

 

Joël Kermabon

 

 

* Arnaud Beaumont pré­sident MoDem Isère, Élodie Jacquier-Laforge, dépu­tée de l’Isère et Delphine Bense, délé­guée dépar­te­men­tale Modem de l’Isère

 

commentez lire les commentaires
4389 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Mdr…Quel sou­tien !…y sont trois pelés et quatre ton­dus…

    sep article