Départ du responsable départemental de Génération.s, suite à une alliance imposée avec Eric Piolle à Grenoble

sep article

 

FOCUS – À Génération.s, le responsable départemental de l’Isère vient de claquer la porte. En cause ? Les politiques publiques menées par le maire écologiste de Grenoble Eric Piolle. Avec qui le bureau national a demandé de faire alliance pour les élections municipales en 2020. Et ce alors que le débat au sein de la section grenobloise du mouvement n’est pas commencé.

 

 

Maxime Gonzalez, coordinateur départemental Génération.s. DR

Maxime Gonzalez, responsable départemental de Génération.s claque la porte du mouvement. DR

Le fondateur de Génération.s à Grenoble et responsable départemental du mouvement sur l’Isère Maxime Gonzalez claque la porte de sa formation.

 

C’est un mail adressé par le bureau national le 20 septembre qui a mis le feu aux poudres. Un courrier dans lequel les instances parisiennes appellent clairement la section grenobloise à s’allier avec le maire sortant Eric Piolle pour les élections municipales en 2020. Passant ainsi outre le calendrier initialement établi, qui prévoyait un coup d’envoi des débats début octobre.

 

« Avec ce courrier, on n’a plus le choix, les dés sont pipés », dénonce Maxime Gonzalez qui s’apprêtait à passer la main avant de rendre sa démission, son mandat arrivant à échéance. « Au regard de la situation locale et nationale, nous considérons la discussion, le soutien et l’alliance avec le maire sortant Eric Piolle comme la seule solution envisageable », assène en effet le mail.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
5070 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. les pastèques s’entretuent entre eux, c’est bien.

    sep article
  2. Jamais entendu parler ni de ce monsieur ni de son parti, mais je dois être mal informé.

    sep article
  3. En tant que citoyen et grenoblois très soucieux de l’écologie, je ne comprends pas qu’on puisse dire « maire écologiste de Grenoble » alors qu’en réalité c’est « maire EELV de Grenoble », ce qui n’est pas du tout la même chose.

    sep article
  4. Mouhahahaha!
    Tout ce que veux M. Gonzales c’est d’être élu… Il hésite entre Tuscher/LFI et Noblecourt nous dit-il?
    A pleurer de rire…
    Encore quelqu’un qui n’a rien à faire en politique

    sep article