Des travaux au centre-ville de Grenoble mettent au jour des squelettes du treizième siècle

sep article



 

FIL INFO – Les travaux actuellement réalisés en plein centre-ville de Grenoble ont été l’occasion de découvertes à la fois curieuses… et sans doute un peu macabres. Des squelettes humains présents près des remparts d’un ancien couvent ont en effet revu la lumière du jour après de nombreux siècles passés sous terre.

 

 

S’il est dif­fi­cile de savoir com­bien de Grenoblois ont des sque­lettes dans le pla­card, au moins sait-on que la ville en compte quelques-uns dans son sous-sol. Les tra­vaux actuel­le­ment réa­li­sés en plein centre-ville, rue de la République, ont en effet per­mis de retrou­ver les rem­parts d’un ancien bâti­ment reli­gieux datant du XIIIe siècle. Et leurs occu­pants, puisque le bâti­ment reli­gieux com­por­tait plu­sieurs sépul­tures.

 

Un squelette retrouvé rue de la République © Grenoble-Alpes Métropole - INRAP

Un sque­lette retrouvé rue de la République © Grenoble-Alpes Métropole – Inrap

 

Selon la Métropole de Grenoble, les ves­tiges en ques­tion feraient par­tie de l’é­glise des Dominicains, détruite au XVIe siècle durant la guerre entre Protestants et Catholiques. Le lieu aurait conti­nué à ser­vir de cime­tière, d’où la mise à jour d’une cin­quan­taine de sque­lettes entre juin et juillet. Avec un élé­ment qui laisse per­plexe les archéo­lo­giques de l’Institut natio­nal de recherches archéo­lo­giques pré­ven­tives (Inrap) : le grand nombre d’en­fants parmi les corps retrou­vés.

 

 

Des découvertes courantes en centre-ville

 

Aussi émou­vante soit-elle, la décou­verte de ces rem­parts et de ces quelques dizaines de sque­lettes ne consti­tue qu’une sur­prise rela­tive. Les rues du centre-ville de Grenoble sont en effet char­gées d’his­toire, aussi n’est-il pas rare que des tra­vaux viennent en remuer les tré­fonds. Ce fut le cas déjà place Grenette en jan­vier 2018, avec la décou­verte d’une magni­fique urne funé­raire datant des pre­miers siècles après Jésus-Christ.

 

Les travaux rue de la République, en plein centre-ville de Grenoble, ont permis de retrouver les restes d'un couvent du XIIIe siècle… et ses squelettes.

Travaux de mise à jour d’un sque­lette rue de la République © Grenoble Alpes Métropole – Inrap

 

Que deviennent les dépouilles retrou­vées ? Elles ne sont pas loin de subir le même sort que celui de l’Homme fos­sile chanté par Serge Reggiani. Après avoir été extraits du site de tra­vaux, les sque­lettes seront étu­diés par les cher­cheurs en archéo­lo­gie, en quête per­pé­tuelle de nou­veaux élé­ments pour com­prendre le passé de nos centres urbains. Et fini­ront, pour les pièces les plus mar­quantes, dans un musée tel le Musée archéo­lo­gique Saint-Laurent de Grenoble.

 

Florent Mathieu

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
13052 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Chers amis de Place Gre’Net,
    il faut écrire « mettent AU jour » et non « mettent A jour » : « décou­vrir, déter­rer, exhu­mer » et non « actua­li­ser ».
    Cordialement

    sep article
    • MB

      28/07/2019
      18:58

      Merci pour ce signa­le­ment. L’article a bien été mis à jour 😉

      sep article