Une urne funéraire antique découverte à Grenoble grâce aux travaux de la Place Grenette

sep article



FIL INFO – Les travaux de végétalisation de la place Grenette, au cœur de Grenoble, ont permis de découvrir une urne funéraire et différents fragments de céramique. Selon les premières estimations, ceux-ci pourraient dater du IIIe siècle voire du Ier siècle après Jésus-Christ. Les travaux ont repris, une fois la précieuse pièce remise à une équipe d’archéologues.

 

 

Faute de trou­ver le consen­sus avec ses oppo­sants, le pro­gramme Cœurs de ville, cœurs de métro­pole (CVCM) aura au moins per­mis de faire une décou­verte archéo­lo­gique de taille, grâce aux tra­vaux réa­li­sés dans son cadre en plein centre de Grenoble : une urne funé­raire datant au mini­mum du IIIe siècle après Jésus-Christ mais qui pour­rait même remon­ter jus­qu’au pre­mier.

 

Urne funéraire antique découverte sur le chantier CVCM place Grenette à Grenoble © Ville de Grenoble

Urne funé­raire antique décou­verte sur le chan­tier CVCM place Grenette à Grenoble © Ville de Grenoble

 

La décou­verte a eu lieu, dans l’a­près-midi du jeudi 25 jan­vier au cours des tra­vaux de végé­ta­li­sa­tion de la place Grenette. C’est en creu­sant des tran­chées d’en­vi­ron un mètre vingt de pro­fon­deur que l’en­tre­prise en charge des tra­vaux a mis à jour cette urne funé­raire, ainsi que des frag­ments de céra­mique.

 

 

Une urne « d’origine africaine et gauloise » ?

 

Ces pièces ont été confiées aux archéo­logues de l’État et du Conseil dépar­te­men­tal qui, comme c’est l’u­sage dans le cadre de tra­vaux réa­li­sés sur des zones à fort poten­tiel his­to­rique, suivent l’é­vo­lu­tion du chan­tier. Selon les pre­mières esti­ma­tions, cette urne serait « d’o­ri­gine afri­caine et gau­loise », indique la Ville sur les réseaux sociaux, légè­re­ment tan­cée par des férus d’Histoire qui pré­fèrent évo­quer une urne issue des pro­vinces d’Afrique romaine.

 

Des morceaux de céramique ont également été découverts © Ville de Grenoble

Des mor­ceaux de céra­mique ont éga­le­ment été décou­verts. © Ville de Grenoble

 

En atten­dant d’en savoir plus sur cet émou­vant témoi­gnage concer­nant notre passé, notam­ment sa pro­ve­nance exacte et son âge, les tra­vaux ont repris place Grenette, tou­jours sous l’œil des équipes d’ar­chéo­logues qui, on l’i­ma­gine, vont à pré­sent redou­bler d’at­ten­tion. Une fois ana­ly­sée, l’urne ira-t-elle ali­men­ter la col­lec­tion de pièces antiques du Musée de Grenoble ? Aucune infor­ma­tion n’a pour le moment été déli­vrée à ce sujet.

 

 

FM

 

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
6750 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.