Loi Blanquer : le personnel enseignant entend retarder la remise des copies du bac et du brevet

sep article

 

FIL INFO – Les épreuves du brevet national des collèges ont débuté ce lundi 1er juillet. L’occasion pour les enseignants isérois opposés à la loi Blanquer de se retrouver devant le rectorat de l’académie de Grenoble afin de décider de la suite de la mobilisation. Réunis en assemblée générale, les professeurs ont voté plusieurs mesures concernant la remise des notes du bac et la correction des copies du brevet.

 

 

Le personnel enseignant isérois mobilisé contre la loi sur "l'école de la confiance" réuni le 1er juillet devant le rectorat a décidé de nouvelles actions.Rassemblement des enseignants en grève lundi 24 juin devant le rectorat de Grenoble. © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Rassemblement des ensei­gnants en grève lundi 24 juin devant le rec­to­rat de Grenoble. © Nina Soudre – Placegrenet.fr

Depuis plu­sieurs semaines, une par­tie du per­son­nel ensei­gnant isé­rois se mobi­lise afin de faire entendre ses reven­di­ca­tions à l’encontre de la réforme du lycée et du bac­ca­lau­réat.

 

Après l’annulation de la mani­fes­ta­tion du 27 juin, en rai­son de la cani­cule, ils se sont réunis lundi 1er juillet devant le rec­to­rat. Plusieurs appels à la mobi­li­sa­tion ont à cette occa­sion été lan­cés dans l’espoir de per­tur­ber les épreuves du bre­vet.

 

Le per­son­nel ensei­gnant des col­lèges est ainsi invité à faire grève ce jeudi 4 juillet, jour de la cor­rec­tion des copies du bre­vet. En pré­voyant cette mobi­li­sa­tion qui retar­dera la remise des notes, les pro­fes­seurs espèrent faire réagir le gou­ver­ne­ment. Par ailleurs, l’intersyndicale Éducation de l’Isère appelle au ras­sem­ble­ment jeudi à 7 h 30 devant les col­lèges du quar­tier de l’Arlequin (Les Saules et Lucie Aubrac).

 

 

100 000 copies du bac retenues jusqu’au 5 juillet

 

Les pro­fes­seurs de lycée en grève ont, eux aussi, voté un nou­veau moyen d’action : la réten­tion des notes. Un pro­jet débattu depuis plu­sieurs semaines lors des pré­cé­dentes assem­blées devant le rec­to­rat. Cette action devrait, en prin­cipe, concer­ner entre 100 000 et 110 000 copies sur l’ensemble du pays, toutes dis­ci­plines confon­dues.

 

Le personnel enseignant isérois mobilisé contre la loi sur "l'école de la confiance" réuni le 1er juillet devant le rectorat a décidé de nouvelles actions.Place Verdun, mobilisation anti-loi Blanquer 27 juin 2019, © Pauline Defélix

Place Verdun, mobi­li­sa­tion anti-loi Blanquer 27 juin 2019, © Pauline Defélix

En théo­rie, les pro­fes­seurs auraient dû remettre les copies du bac cor­ri­gées et notées ce mardi avant minuit. Mais pour une par­tie d’entre eux, ils les gar­de­ront jusqu’au ven­dredi 5 juillet, jour de com­mu­ni­ca­tion des notes aux élèves ini­tia­le­ment prévu par l’Éducation natio­nale.

 

L’objectif ? Empêcher la tenue des jurys du bac­ca­lau­réat qui devaient avoir lieu jeudi.

 

Les per­son­nels ensei­gnants des lycées pro­gramment par ailleurs une nou­velle assem­blée géné­rale ce jeudi 4 juillet à 11 heures devant le rec­to­rat. Elle fera suite aux ras­sem­ble­ments pré­vus devant les col­lèges du quar­tier de l’Arlequin.

 

Nina Soudre

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
1225 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.