L’été à Grenoble sous les signes du rafraîchissement et de la culture

sep article

FOCUS – L’été étant de plus en plus caniculaire à Grenoble, la Ville a pris un ensemble de mesures pour ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir quitter la cuvette. L’occasion d’un petit rappel des lieux de fraîcheur et points d’eau potable, ainsi que des projets municipaux ou citoyens destinés à rafraichir. Comme chaque année, les Grenoblois pourront par ailleurs profiter de nombreuses animations culturelles gratuites en plein air.

 

 

Jet d’eau Grenoble. © Patricia Cerinsek

38 °C, 39 °C… 40 °C ! Ce début d’été à Grenoble est particulièrement chaud. Et il faudra sans doute s’y habituer, le climat ayant tendance à se réchauffer. À l’horizon 2050, il est ainsi prévu que la capitale des Alpes connaisse des températures supérieures à 35 °C de 43 à 46 jours par an.

 

Pour Eric Piolle, maire de Grenoble, la qualité de vie et de santé en ville passe d’abord par une action écologique : « Nous avons planté plus de 4 000 arbres depuis le début du mandat », a-t-il rappelé, sans toutefois préciser combien ont dans le même temps été coupés… Les Grenoblois sont aussi invités à en faire de même avec le défi 3,2,1 plantez !

 

Mais en attendant que les arbres poussent, la Ville propose une cartographie des îlots de fraîcheur, pour aider les citoyens à s’adapter au mieux aux conditions estivales.

 

 

Vos lieux de fraîcheur à Grenoble

 

Voir en plein écran

 

 

« Frais devant », « Un pas vers l’eau » et « initiative de fraîcheur »

 

Se reposant sur les initiatives de ses habitants, la ville lance le défi « Frais devant » au Grenoble CivicLab. L’enjeu : trouver et créer de la fraîcheur cet été. « La Ville vous propose de faire suer méninges et datas pour inventer ensemble le service ou le dispositif numérique qui sauvera notre été… » Dépôt des projets jusqu’au 31 juillet.

 

Conférence de presse « L’été à Grenoble », Eric Piolle, Corinne Bernard, Olivier Bertrand. © Pauline Defélix

La Ville met aussi en place des activités et de nouveaux lieux apportant de la fraîcheur. La nouvelle édition d’Été oh ! Parc ! mettra ainsi à disposition des jeux d’eau et brumisation. Au programme également l’inauguration du projet « Un pas vers l’eau », du budget participatif du quai Perrière.

 

Autre budget participatif mis en place : « Oasis de fraîcheur » entend réhabiliter les fontaines à jets d’eau.

 

Pour en profiter, rendez-vous au jardin du Bassin, au square Valérien Perrin, et au Bassin aux Escargots. Dans la même démarche, les Grenoblois pourront se rafraîchir grâce à un nouveau système de brumisation, installé dans le Parc Saint-Bruno. Les Grenoblois pourront aussi se rafraîchir grâce aux différents points d’eau présents dans la ville

 

 

Les points d’eau potable à Grenoble

 

Voir en plein écran

 

Enfin, pour apporter de la fraîcheur, le Lac de Villeneuve va devenir un lieu de baignade, avec du matériel ludique à disposition. Et comme chaque année, les Maisons des Habitants proposeront des sorties au lac, en montagne et dans les musées pour la saison.

 

 

Festival du film court, Cabaret frappé et opéras d’été

 

Pour ce qui est des animations estivales, le Ville en a prévu pour tous les âges et tous les goûts, en plus de ceux qui fleurissent chaque été dans l’agglomération. « L’été est une période de foisonnement d’animations, de projets », observe ainsi avec enthousiasme Olivier Bertrand, conseiller municipal délégué à événementiel. Parmi les nombreux festivals attendus, le fameux Festival du film court en plein air. Pour sa 42e édition, du 2 au 6 juillet, il présentera près de 70 films et remettra une dizaine de prix.

 

© Cinémathèque de Grenoble

© Cinémathèque de Grenoble

 

Tous les jours (sauf le 14 juillet), le Parc Paul-Mistral offrira par ailleurs des animations gratuites de 10 heures à 19 heures avec L’été oh ! Parc ! Danse, jeux, sport, bien-être, découvertes et, nouveautés cette année : projections de films de plein air, activités VTT, sauts d’obstacles et ventriglisse.

 

Afin de célébrer la fête nationale, la Ville propose un pique-nique suivi d’un bal le 14 juillet. Du lundi 15 juillet au samedi 20 juillet 2109, le Cabaret frappé sera de retour au Jardin de Ville, avec des concerts gratuits.

 

L'opéra Aïda. © Opéra national de Paris

L’opéra Aïda. © Opéra national de Paris

Avis aux amateurs d’opéras, les Opéras d’été arrivent les 22 et 29 juillet, ainsi que le 7 et 21 août à l’Esplanade et sur les terrasses de la Bastille.

 

Enfin, les bibliothèques seront gratuites à partir du 1er juillet. Vous pourrez également profiter de lectures en plein air dans les différents parcs de Grenoble, du 29 juin au 29 août.

 

Pauline Defélix

 

 

Dispositif canicule

 

Afin de gérer au mieux ces périodes de forte chaleur, la ville de Grenoble compte sur son Plan canicule municipal 2018-2020. Avec une attention particulière portée aux publics les plus vulnérables. Le CCAS permet notamment aux personnes de plus de 65 ans ou handicapées de s’inscrire sur le Registre Personnes fragiles et d’appeler au 04 76 69 45 45.

 

 

commentez lire les commentaires
2799 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. « Culture »?!
    Vous me pardonnez, mais la culture – c’est à Vienne, à Grenoble ce sont des amateurs acharnés à tous les coins de la rue. C’est vraiment triste de voir la lumpenisation progressive de Grenoble sous Piolle

    sep article