La « montagne magique de la biodiversité » : le nouveau projet d’Alain Carignon pour Grenoble

sep article

FOCUS – Le collectif de la Société civile pour l’alternance et Alain Carignon ont présenté, le 17 juin dernier, leur projet touristique et écologique « emblématique » pour Grenoble. En l’occurrence, un « parc de la biodiversité » installé sur les pentes de la Bastille en lieu et place des friches de l’Institut Dolomieu et de l’ancien Institut de géographie alpine. Une réhabilitation d’envergure en forme de fer de lance d’une campagne pour les municipales déjà largement amorcée.

 

 

L'ancien institut de géologie Dolomieu. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L’ancien institut de géologie Dolomieu. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Tout un symbole. C’est sur les friches taguées des instituts Dolomieu et de géographie alpine qu’Alain Carignon a présenté son nouveau projet pour Grenoble, entouré de membres du Collectif de la société civile : une « montagne magique de la biodiversité ». Un projet destiné à réhabiliter ces bâtiments, « laissés à l’abandon par les municipalités précédentes » et défigurant depuis des années le site de la Bastille

 

Alain Carignon vante « un projet d’envergure nationale comme laboratoire de la construction de la biodiversité ». Et propose ainsi, en chantre de la transition énergétique, l’édification d’une ferme pilote et d’un bâtiment dédié au développement durable. Avec, pour principaux objectifs, « la renaissance écologique, économique, touristique, éducative et culturelle » de Grenoble. Dans son viseur, la campagne des municipales dont ce « parc de la biodiversité » constituera vraisemblablement l’un des fers de lance.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2994 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Bon.
    OK.
    les bâtiments n’ont pas déjà été vendus?
    n’existe t il pas le jardin des dauphins qui serait aménageable et un parcours sur le campus?
    Le gars est pas bête et a vu le résultat des européenne… il verdit.
    Faudra qu’il pense à s ‘hydrater avec cette chaleur, avec de la bonne eau de Grenoble 🙂

    sep article
    • JK

      25/06/2019
      19:58

      Bonsoir

      En fin d’article, un encadré rappelle le statut de ces deux bâtiments effectivement acquis aux enchères.

      sep article