Opérations burkinis : un collectif appelle à se mettre « tous à poil » contre “l’Islam radical” et pour faire “bouger Piolle”

sep article

FIL INFO — Alors que l’Alliance citoyenne de l’agglomération grenobloise a organisé deux opérations burkinis dans des piscines municipales de Grenoble, un collectif constitué sur Facebook appelle à se mettre « tous à poil contre l’Islam radical ». Ainsi que pour faire « bouger Piolle », le maire de Grenoble étant très critiqué pour son silence quant à ces actions militantes.

 

 

Pour son poisson d’avril 2017, la Ville de Grenoble annonçait une ouverture du Jardin des plantes aux naturistes une fois par mois. « Au plaisir de vous y croiser », lançait le maire de Grenoble Éric Piolle en relayant le message. Deux ans plus tard, le poisson se retourne-t-il contre le maire ? Un poisson que certains l’accusent au demeurant de noyer ? Un “commando” appelle en effet sur Facebook à se mettre « tous à poil pour faire bouger Piolle ».

 

Image d'illustration Facebook de l'événement Tous à poil. DR

Image d’illustration Facebook de l’événement Tous à poil. DR

 

Tous à poil ? Un mouvement de réaction aux deux opérations burkinis organisées par l’Alliance citoyenne de l’agglomération grenobloise, les vendredi 17 mai et dimanche 23 juin dans des piscines municipales de Grenoble. Tandis que les partisanes du burkini se revendiquent de Rosa Parks et crient à la discrimination, d’autres voix considèrent avant tout ces actions comme une tentative d’intrusion de l’Islam politique et radical dans le débat public.

 

 

Tous à poil au nom de la laïcité décomplexée

 

Plus encore que ces actions, c’est l’absence de réaction du maire Éric Piolle qui agace. « Le Maire de Grenoble fait preuve d’un attentisme et d’une inaction préoccupants », écrit le collectif Les Jours heureux, constitué pour l’occasion. Et celui-ci d’inviter « toutes les citoyennes et tous les citoyens attachés aux valeurs de la République à se foutre à poil devant les commandos en burkini » au nom de la « laïcité décomplexée ».

 

Déploiement du drapeau de l'Alliance citoyenne lors de la deuxième action burkini © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Déploiement du drapeau de l’Alliance citoyenne lors de la deuxième action burkini. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Le groupe en question ? Une « bande d’amis universalistes non impliqués dans la politique locale », se décrivent-ils auprès du Dauphiné libéré. Ceux-ci ne manque pourtant pas de se faire d’ores et déjà taxer « d’islamophobie » sur les réseaux sociaux, où les opérations de l’Alliance citoyenne font beaucoup réagir pro et anti-burkinis. Face à tant de sérieux, le groupe assume le parti-pris de la dérision : « Depuis Charlie, on sait très bien que les islamistes n’ont pas d’humour », déclarent-ils encore.

 

À mi-chemin entre l’esprit Dada et les seins nus des Femen, l’opération « Tous à poil » est-elle vraiment planifiée ? Si l’événement est calé pour le 30 juin, il se garde bien, pour le moment, de fixer un lieu ou une heure précise. Mais a enregistré en quelques heures une cinquantaine de participants et 250 personnes intéressées. Dont le conseiller régional Stéphane Gemmani, dont on est curieux de savoir s’il envisage lui aussi de tomber le bas.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
9047 visites | 9 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 9
  1. @lala: burkini=burqa (même racine). Parlez-en aux femmes Afghanes. Vous niez naïvement la dimension politique et sexiste de cette action, sachant que la prochaine revendication de ces personnes pourrait être la séparation hommes-femmes dans les piscines! C’est déjà arrivé (cf. piscines de Lille). Et vous tombez dans leur piège selon lequel musulmanes=voile!

    sep article
  2. sep article
  3. Se revendiquer drôle ou dadaïste quand cette action est une action CONTRE le maillot couvrant… ça me laisse perplexe.
    Vous avez autant peur du GRAND remplacement. Personnellement je me suis baignée en bikini à côté des dames en burkini et nous avons beaucoup ri en chantant : bikini! Burkini!
    Je ne vois pas en quoi empêcher des femmes musulmanes de se baigner serait une manière de luter contre l’islam radical.

    sep article
  4. Merci pour cette initiative qui a pour effet de démontrer ce qu’il se passe lorsque l’on ouvre la boîte de pandore: une surenchère dont on ne sait jusqu’où elle va aller! Or, la laïcité et l’égalité républicaine étaient (je parle au passé) des principes conçus pour éviter cette situation mortifère! On assiste aujourd’hui à un complet renversement des valeurs en raison de l’atonie d’une certaine gauche prônant l’inégalité républicaine au nom de la religion au service d’une vision sexiste et patriarcale des rapports homme-femme, contre laquelle elle s’était toujours battue! Où sont les valeurs d’émancipation?

    sep article
  5. Non seulement l’alliance citoyenne fait déjà assez de bruit sans qu’il soit nécessaire de lui donner un porte-voix. Mais aussi, elle peut compter sur le Dauphiné Libéré et même les quotidiens nationaux pour relayer ses opérations coup de poing.

    Il est peut-être temps pour Place Gre’Net de passer à autre chose. Ces gens ne sont finalement pas très intéressants. Cesser de leur consacrer des articles serait une sage décision.

    sep article
    • MB

      25/06/2019
      10:39

      Bonjour Jeff. Place Gre’net s’est fixé pour mission de couvrir au mieux l’actualité dans la région grenobloise. Il serait tout de même surprenant de passer sous silence ces actions au retentissement national. Il ne s’agit pas de faire de la publicité à ce collectif, mais simplement d’informer les lecteurs de ce qui se joue à Grenoble. Comme vous pouvez le voir, nous donnons par ailleurs autant la parole et d’éclairage à ceux qui condamnent ces actions choc.

      sep article
  6. C’est un bel acte de résistance que le Maire de Grenoble,
    devrait valorisé, en épinglant la médaille de la ville de Grenoble
    sur les poitrines des participants et participantes.
    Cela risque d’être douloureux ,tant-pis !!

    sep article
  7. tous allah piscine à poil !

    sep article
  8. L’idée est brillante, le collectif « tous à poil », en réaction à « toutes en Burkini ».
    d’une par l’égalité ainsi que la parité entre hommes/femmes sont maintenues
    et d’autre part le jour ou les membres du collectif vont se pointer à la piscine
    occupée avant par les dames en Burkini,nous aurons enfin une réponse de
    Monsieur E Piolle et peut être de Marlène Schiappa.
    En plus le collectif « tous à poil » va agir dans la joie et la bonne humeur.
    puisque le collectif améliore le système hygiénique de la piscine et n’a aucune
    exigence ni envie de faire plier la laïcité …
    La résistance dans la non violence,il n’y a rien de plus exemplaire …

    sep article