Opérations burkinis : un collectif appelle à se mettre « tous à poil » contre “l’Islam radical” et pour faire “bouger Piolle”

sep article

FIL INFO — Alors que l’Alliance citoyenne de l’agglomération grenobloise a organisé deux opérations burkinis dans des piscines municipales de Grenoble, un collectif constitué sur Facebook appelle à se mettre « tous à poil contre l’Islam radical ». Ainsi que pour faire « bouger Piolle », le maire de Grenoble étant très critiqué pour son silence quant à ces actions militantes.

 

 

Pour son pois­son d’a­vril 2017, la Ville de Grenoble annon­çait une ouver­ture du Jardin des plantes aux natu­ristes une fois par mois. « Au plai­sir de vous y croi­ser », lan­çait le maire de Grenoble Éric Piolle en relayant le mes­sage. Deux ans plus tard, le pois­son se retourne-t-il contre le maire ? Un pois­son que cer­tains l’ac­cusent au demeu­rant de noyer ? Un “com­mando” appelle en effet sur Facebook à se mettre « tous à poil pour faire bou­ger Piolle ».

 

Image d'illustration Facebook de l'événement Tous à poil. DR

Image d’illus­tra­tion Facebook de l’é­vé­ne­ment Tous à poil. DR

 

Tous à poil ? Un mou­ve­ment de réac­tion aux deux opé­ra­tions bur­ki­nis orga­ni­sées par l’Alliance citoyenne de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, les ven­dredi 17 mai et dimanche 23 juin dans des pis­cines muni­ci­pales de Grenoble. Tandis que les par­ti­sanes du bur­kini se reven­diquent de Rosa Parks et crient à la dis­cri­mi­na­tion, d’autres voix consi­dèrent avant tout ces actions comme une ten­ta­tive d’in­tru­sion de l’Islam poli­tique et radi­cal dans le débat public.

 

 

Tous à poil au nom de la laïcité décomplexée

 

Plus encore que ces actions, c’est l’ab­sence de réac­tion du maire Éric Piolle qui agace. « Le Maire de Grenoble fait preuve d’un atten­tisme et d’une inac­tion pré­oc­cu­pants », écrit le col­lec­tif Les Jours heu­reux, consti­tué pour l’oc­ca­sion. Et celui-ci d’in­vi­ter « toutes les citoyennes et tous les citoyens atta­chés aux valeurs de la République à se foutre à poil devant les com­man­dos en bur­kini » au nom de la « laï­cité décom­plexée ».

 

Déploiement du drapeau de l'Alliance citoyenne lors de la deuxième action burkini © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Déploiement du dra­peau de l’Alliance citoyenne lors de la deuxième action bur­kini. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Le groupe en ques­tion ? Une « bande d’amis uni­ver­sa­listes non impli­qués dans la poli­tique locale », se décrivent-ils auprès du Dauphiné libéré. Ceux-ci ne manque pour­tant pas de se faire d’ores et déjà taxer « d’is­la­mo­pho­bie » sur les réseaux sociaux, où les opé­ra­tions de l’Alliance citoyenne font beau­coup réagir pro et anti-bur­ki­nis. Face à tant de sérieux, le groupe assume le parti-pris de la déri­sion : « Depuis Charlie, on sait très bien que les isla­mistes n’ont pas d’humour », déclarent-ils encore.

 

À mi-che­min entre l’es­prit Dada et les seins nus des Femen, l’o­pé­ra­tion « Tous à poil » est-elle vrai­ment pla­ni­fiée ? Si l’é­vé­ne­ment est calé pour le 30 juin, il se garde bien, pour le moment, de fixer un lieu ou une heure pré­cise. Mais a enre­gis­tré en quelques heures une cin­quan­taine de par­ti­ci­pants et 250 per­sonnes inté­res­sées. Dont le conseiller régio­nal Stéphane Gemmani, dont on est curieux de savoir s’il envi­sage lui aussi de tom­ber le bas.

 

FM

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
11255 visites | 9 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 9
  1. @lala : burkini=burqa (même racine). Parlez-en aux femmes Afghanes. Vous niez naï­ve­ment la dimen­sion poli­tique et sexiste de cette action, sachant que la pro­chaine reven­di­ca­tion de ces per­sonnes pour­rait être la sépa­ra­tion hommes-femmes dans les pis­cines ! C’est déjà arrivé (cf. pis­cines de Lille). Et vous tom­bez dans leur piège selon lequel musulmanes=voile !

    sep article
  2. sep article
  3. Se reven­di­quer drôle ou dadaïste quand cette action est une action CONTRE le maillot cou­vrant… ça me laisse per­plexe.
    Vous avez autant peur du GRAND rem­pla­ce­ment. Personnellement je me suis bai­gnée en bikini à côté des dames en bur­kini et nous avons beau­coup ri en chan­tant : bikini ! Burkini !
    Je ne vois pas en quoi empê­cher des femmes musul­manes de se bai­gner serait une manière de luter contre l’is­lam radi­cal.

    sep article
  4. Merci pour cette ini­tia­tive qui a pour effet de démon­trer ce qu’il se passe lorsque l’on ouvre la boîte de pan­dore : une sur­en­chère dont on ne sait jus­qu’où elle va aller ! Or, la laï­cité et l’é­ga­lité répu­bli­caine étaient (je parle au passé) des prin­cipes conçus pour évi­ter cette situa­tion mor­ti­fère ! On assiste aujourd’­hui à un com­plet ren­ver­se­ment des valeurs en rai­son de l’a­to­nie d’une cer­taine gauche prô­nant l’i­né­ga­lité répu­bli­caine au nom de la reli­gion au ser­vice d’une vision sexiste et patriar­cale des rap­ports homme-femme, contre laquelle elle s’é­tait tou­jours bat­tue ! Où sont les valeurs d’é­man­ci­pa­tion ?

    sep article
  5. Non seule­ment l’al­liance citoyenne fait déjà assez de bruit sans qu’il soit néces­saire de lui don­ner un porte-voix. Mais aussi, elle peut comp­ter sur le Dauphiné Libéré et même les quo­ti­diens natio­naux pour relayer ses opé­ra­tions coup de poing.

    Il est peut-être temps pour Place Gre’Net de pas­ser à autre chose. Ces gens ne sont fina­le­ment pas très inté­res­sants. Cesser de leur consa­crer des articles serait une sage déci­sion.

    sep article
    • MB

      25/06/2019
      10:39

      Bonjour Jeff. Place Gre’net s’est fixé pour mis­sion de cou­vrir au mieux l’ac­tua­lité dans la région gre­no­bloise. Il serait tout de même sur­pre­nant de pas­ser sous silence ces actions au reten­tis­se­ment natio­nal. Il ne s’a­git pas de faire de la publi­cité à ce col­lec­tif, mais sim­ple­ment d’in­for­mer les lec­teurs de ce qui se joue à Grenoble. Comme vous pou­vez le voir, nous don­nons par ailleurs autant la parole et d’é­clai­rage à ceux qui condamnent ces actions choc.

      sep article
  6. C’est un bel acte de résis­tance que le Maire de Grenoble,
    devrait valo­risé, en épin­glant la médaille de la ville de Grenoble
    sur les poi­trines des par­ti­ci­pants et par­ti­ci­pantes.
    Cela risque d’être dou­lou­reux ‚tant-pis !!

    sep article
  7. tous allah pis­cine à poil !

    sep article
  8. L’idée est brillante, le col­lec­tif « tous à poil », en réac­tion à « toutes en Burkini ».
    d’une par l’é­ga­lité ainsi que la parité entre hommes/femmes sont main­te­nues
    et d’autre part le jour ou les membres du col­lec­tif vont se poin­ter à la pis­cine
    occu­pée avant par les dames en Burkini,nous aurons enfin une réponse de
    Monsieur E Piolle et peut être de Marlène Schiappa.
    En plus le col­lec­tif « tous à poil » va agir dans la joie et la bonne humeur.
    puisque le col­lec­tif amé­liore le sys­tème hygié­nique de la pis­cine et n’a aucune
    exi­gence ni envie de faire plier la laï­cité …
    La résis­tance dans la non violence,il n’y a rien de plus exem­plaire …

    sep article