Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.

Pollution de l’air : Grenoble compte-t-elle suf­fi­sam­ment de sta­tions de mesure ? Le débat est lancé

Pollution de l’air : Grenoble compte-t-elle suf­fi­sam­ment de sta­tions de mesure ? Le débat est lancé

FOCUS - Y a-t-il assez de stations de mesure à Grenoble ? La question a ressurgi à l'occasion de l'installation d'un capteur mesurant dans le cimetière du Grand Sablon la pollution générée par l'incinérateur d'ordures ménagères. Des élus et des citoyens réclament ainsi plus d'équipements pérennes pour mesurer la pollution liée au trafic routier. Avec, en toile de fond, l'opération Cœurs de ville, cœurs de métropole. Mais, pour Atmo Auvergne Rhône-Alpes, chargée de surveiller la qualité de l'air, le compte y est.

 

Pollution dans la cuvette grenobloise : pour la première fois, les véhicules les polluants (immatriculés avant 1997) seront interdits de circulation dès samedi 10 décembre. Lundi, avec la persistance du pic de pollution, l'interdiction devrait être élargie. Crédit Patricia Cerinsek

© Patricia Cerinsek

« Le lieu prioritaire où mesurer la pollution à Grenoble est-il vraiment le cimetière ? »

 

La signature d'une convention entre la Ville de Grenoble et Atmo Auvergne Rhône-Alpes en vue d'installer un capteur de la pollution de l'air mesurant les rejets de dioxines et métaux lourds de l'incinérateur Athanor a fait bondir le collectif Grenoble à cœur. De même que le vote de cette délibération actant la convention, le 13 mai dernier en conseil municipal, a hérissé les élus d'opposition du groupe du rassemblement de gauche et de progrès.

 

Ce n'est pas tant le dispositif mis en place dans l'enceinte du cimetière du Grand Sablon à Grenoble qui (leur) pose question que celle du maillage de la ville en capteurs mesurant la pollution automobile. En toile de fond ? L'opération Cœurs de ville, cœurs de métropole (CVCM) qui, depuis sa mise en œuvre, s'est traduite par des reports de circulation et vraisemblablement de pollution*.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le festival de cirque Courts-CIRCuits revient pour une 5e édition à Seyssinet-Pariset du mardi 16 au dimanche 28 avril 2024. Présenté par l’école de cirque grenobloise, Vit’amin, il aura lieu dans un chapiteau dans le parc Lesdiguières. ©FB Vit'anim
Seyssinet-Pariset : le fes­ti­val de cirque Courts-Circuits lance sa 5e édition

ÉVÉNEMENT - Le festival de cirque Courts-Circuits revient pour une 5e édition à Seyssinet-Pariset du mardi 16 au dimanche 28 avril 2024. Présenté par l’école Lire plus

Après Un bon début, le grenoblois Antoine Gentil présente sa méthode éducative "starter" avec son livre Classe réparatoire
Après Un Bon Début, le gre­no­blois Antoine Gentil pré­sente sa méthode édu­ca­tive « star­ter » avec son livre Classe réparatoire

FOCUS - Antoine Gentil, enseignant grenoblois au lycée Guynemer, responsable du dispositif "starter" à destination des élèves au bord du décrochage scolaire, a présenté son Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !