Fête des Tuiles : de Grenoble à Valence, les drôles de tribulations d’un marché passé sans mise en concurrence

sep article



FOCUS – À quelques jours de la cinquième édition de la fête des Tuiles, deux Grenobloises portent plainte contre X avec constitution de partie civile pour favoritisme, faux et usage de faux en écriture publique, détournement de fonds publics et abus de confiance après les marchés passés en 2015 et 2016 entre la Ville de Grenoble et l’association Fusées. Retour sur un dossier qui navigue, bon gré mal gré, entre Grenoble et Valence, sans pour l’heure d’épilogue judiciaire.

 

 

Dans son audit de la ville de Grenoble, la chambre régionale des comptes pointe les nombreuses et importantes irrégularités. Revoilà la fête des Tuiles...

La Fête des Tuiles en 2018. © Joël Kermabon – Place Gre’net

À quelques jours de la cin­quième édi­tion de la Fête des Tuiles, on est tou­jours sans réelle nou­velle (judi­ciaire) des mar­chés pas­sés lors des deux pre­mières édi­tions de cette grande ker­messe popu­laire orga­ni­sée depuis 2015 par la ville de Grenoble.

 

En mars 2018, une enquête pré­li­mi­naire avait été ouverte pour être confiée au par­quet de Valence où l’af­faire a été dépay­sée. En ques­tion, des soup­çons de favo­ri­tisme dans l’at­tri­bu­tion à l’as­so­cia­tion Fusées des mar­chés des édi­tions 2015 et 2016 de la Fête des Tuiles. Une enquête ouverte après signa­le­ment de la chambre régio­nale des comptes, vrai­sem­bla­ble­ment suite au clas­se­ment sans suite de plu­sieurs plaintes.

 

L’enquête pré­li­mi­naire se pour­suit, a confirmé début mai à Place Gre’net le pro­cu­reur de la République de Valence Alex Perrin. Pour l’heure, aucun juge d’ins­truc­tion n’a été saisi et donc aucune infor­ma­tion judi­ciaire ouverte.

 

 

Objectif de la constitution de partie civile : obtenir la nomination d’un juge d’instruction

 

Le trai­te­ment du dos­sier va-t-il s’ac­cé­lé­rer ? Deux Grenobloises, Mmes Azzaro et Coustans, ont ce 28 mai, via leur avo­cat Me Boulloud, porté plainte contre X avec consti­tu­tion de par­tie civile pour favo­ri­tisme, faux et usage de faux en écri­ture publique, détour­ne­ment de fonds publics et abus de confiance.

 

Défilé de la Fête des Tuiles. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Défilé de la Fête des Tuiles en 2015. © Joël Kermabon – Place Gre’net

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
7957 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.