Pédocriminalité dans l’Église : le procureur général de Grenoble rencontre les évêques de Grenoble, Valence et Gap

sep article



FOCUS – Le procureur général de la Cour d’appel de Grenoble rencontrait, lundi 27 mai, Guy de Kerimel, Pierre-Yves Michel et Xavier Malle, respectivement évêques des diocèses de Grenoble-Vienne, de Valence et de Gap. Objectifs ? Dialoguer et échanger sur la question des abus sexuels sur mineurs dans l’Église. Mais aussi sur la manière de recueillir la parole des victimes et de signaler les faits à l’institution judiciaire, maintenant que le Vatican prône la dénonciation immédiate des actes pédophiles.

 

 

Un « échange libre et spon­tané sur une dou­lou­reuse ques­tion » : c’est ainsi que le pro­cu­reur géné­ral de la Cour d’ap­pel de Grenoble décrit sa ren­contre avec les évêques des dio­cèses de Grenoble-Vienne, Valence et Gap, au cœur de la mai­son dio­cé­saine de Grenoble. Lundi 27 mai, Jacques Dallest était en effet reçu par Guy de Kerimel, Pierre-Yves Michel et Xavier Malle pour évo­quer la pro­blé­ma­tique des abus sexuels sur mineurs au sein de l’Église catho­lique.

 

De gauche à droite : Pierre-Yves Michel et Guy de Kerimel, évêques des diocèses de Valence et de Grenoble-Vienne, et Jacques Dallest, procureur général de Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

De gauche à droite : Pierre-Yves Michel et Guy de Kerimel, évêques des dio­cèses de Valence et de Grenoble-Vienne, et Jacques Dallest, pro­cu­reur géné­ral de Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Pourquoi les évêques de ces trois com­munes ? Parce qu’ils recouvrent les dépar­te­ments pla­cés sous la juri­dic­tion de la Cour d’ap­pel de Grenoble. Soit l’Isère, la Drôme et les Hautes-Alpes. L’initiative n’est pas nou­velle pour Jacques Dallest, qui avait déjà effec­tué une démarche simi­laire lors­qu’il était pro­cu­reur géné­ral de la Cour d’ap­pel de Chambéry, avec les dépar­te­ments de la Savoie et de la Haute-Savoie.

 

 

Des cas concrets d’abus sexuels abordés

 

Objectif de la ren­contre : « Échanger sur nos pra­tiques et faci­li­ter les rap­ports entre la jus­tice et les évêques res­pon­sables d’é­glises, par­fois infor­més de faits graves », résume Guy de Kerimel. L’évêque du dio­cèse de Grenoble-Vienne insiste sur la néces­sité de lier contact avec l’institution judi­ciaire, non seule­ment pour per­mettre à la jus­tice d’a­gir, mais aussi pour avoir un retour sur le suivi des per­sonnes concer­nées.

 

Maison diocésaine de Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Maison dio­cé­saine de Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1747 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.