Appel Forêt -
Mondane Jactat, conseillère municipale déléguée à la santé et porteuse de la délibération. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La Ville de Grenoble s’engage à limiter l’exposition de la population aux perturbateurs endocriniens

La Ville de Grenoble s’engage à limiter l’exposition de la population aux perturbateurs endocriniens

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La Ville de Grenoble a adopté à l’unanimité, ce lundi 13 mai, une délibération visant à limiter l’exposition de la population aux perturbateurs endocriniens (PE). Notamment avec son adhésion à la Charte des villes et territoires sans PE et l’élaboration d’un plan d’action en cinq points pour la période 2019 – 2022.

 

 

Conseil municipal du 13 mai 2019. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Conseil muni­ci­pal du 13 mai 2019. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Agir pour garan­tir la bonne santé ou le bien-être d’une popu­la­tion c’est agir bien au-delà de l’or­ga­ni­sa­tion du sys­tème de soins. C’est adop­ter une concep­tion large, col­lec­tive et trans­ver­sale de la santé pour agir sur ses déter­mi­nants », a com­mencé par expli­quer Mondane Jactat.

 

La conseillère muni­ci­pale délé­guée à la santé pré­sen­tait, ce lundi 13 mai, la déli­bé­ra­tion por­tant sur l’adhé­sion de Grenoble à la Charte des villes et ter­ri­toires sans per­tur­ba­teurs endo­cri­niens (PE). Une charte déjà signée par près de 200 com­munes en France. Dont Paris, Strasbourg et Toulouse, ainsi que des régions, dépar­te­ments et intercommunalités.

 

Mais pas seule­ment puis­qu’il s’a­gis­sait aussi d’a­dop­ter les objec­tifs du plan d’action de la Ville pour la période 2019 – 2022. L’objectif de cette déli­bé­ra­tion ? Limiter autant que faire se peut l’ex­po­si­tion de la popu­la­tion à ces sub­stances chi­miques d’o­ri­gine natu­relle ou arti­fi­cielle étran­gères à l’organisme.

 

 

« La Ville agit déjà pour limiter l’exposition de ses habitants, mais elle doit faire plus »

 

« L’exposition aux PE dans les périodes dites vul­né­rables peut avoir des consé­quences à court terme sur notre santé mais aussi à long terme sur les géné­ra­tions futures », pour­suit Mondane Jactat. De fait, rap­pelle-t-elle, les études scien­ti­fiques concordent pour démon­ter que les per­tur­ba­teurs endo­cri­niens sont les prin­ci­paux res­pon­sables de nom­breuses mala­dies. Une menace mon­diale, poin­tée par l’Organisation mon­diale de la santé et le pro­gramme des Nations unies pour l’environnement, à laquelle il faut appor­ter une solution.

 

La commission européenne traine des pieds pour définir et, derrière, réglementer les perturbateurs endocriniens. DR

La com­mis­sion euro­péenne traine des pieds pour défi­nir et, der­rière, régle­men­ter les per­tur­ba­teurs endo­cri­niens. DR

Or, la régle­men­ta­tion euro­péenne ne répond pas à cet enjeu, regrette l’é­lue. « C’est pour­quoi il est impor­tant pour les villes d’agir et de prendre les mesures pour limi­ter l’exposition des habi­tants », appuie-t-elle. Si Grenoble agit déjà en ce sens, rap­pelle Mondane Jactat, « elle doit faire plus », affirme-t-elle. Comment ? « En struc­tu­rant sa stra­té­gie au sein d’un plan d’action plu­ri­an­nuel fixant des objec­tifs ambi­tieux ».

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 59 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

L'élection du maire de Grenoble et de ses adjoints aura lieu au musée. Alain Carignon dénonce des « fastes d'un autre âge » au service de la com'.
L’élection du maire de Grenoble, le 3 juillet, se fera au musée : une décision critiquée par Alain Carignon

  [caption id="attachment_296184" align="alignright" width="380"] L'élection du maire est transférée au musée de Grenoble. DR[/caption] FLASH INFO - Le 3 juillet 2020 marquera l'installation du Lire plus

La prise en charge de l'autisme en France. Photo © Marina B Photographie
Journée scientifique de l’autisme : la thèse de l’origine neurodéveloppementale s’impose

DÉCRYPTAGE – Ce vendredi 20 octobre, sur le campus de Saint-Martin-d’Hères, s’est tenue la seconde édition de la journée scientifique de l’autisme. Organisée par l’association Lire plus

Bruxelles n'a pas réussi à faire consensus autour de sa définition des perturbateurs endocriniens, en vue d'une réglementation. La faute aux lobbys ?
Perturbateurs endocriniens : échec de Bruxelles, à Grenoble chercheurs et politiques accusent les lobbys

Une nouvelle fois, la Commission européenne a échoué mardi 30 mai à trouver un accord sur les critères scientifiques qui permettraient de définir précisément ce Lire plus

Dans le cadre d'une « Grande marche pour l'Europe », des parlementaires isérois En marche organise une réunion publique à Bourgoin-Jallieu le 23 mars.
Perturbateurs endocriniens : Bruxelles se prononce ce 30 mai, Michèle Bonneton dénonce le lobbying

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ? Après moult reports, la Commission européenne va, ce mardi 30 mai, tenter de trouver un accord sur une définition des Lire plus

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.
Le centre-ville élargi de Grenoble interdit aux véhicules de livraisons les plus polluants

Annoncée depuis le mois de juin, la nouvelle réglementation à destination des véhicules de livraisons de marchandises les plus polluants est opérationnelle depuis le 1er Lire plus

Rentrée 2016 : ce qui change pour les petits Grenoblois

FOCUS - Treize nouvelles classes ont été ouvertes à Grenoble pour cette rentrée 2016, afin d’accueillir 224 élèves supplémentaires par rapport à l'effectif de 2015. Lire plus

Flash Info

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin