La Métropole de Grenoble sur le pont pour la sécurisation et la rénovation de ses 1 600 ouvrages d’art

sep article

Notre indépendance c

FOCUS – La Métropole a hérité, au titre des transferts de compétences de ses 49 communes membres ou du Département, de la gestion de plus de 1 600 ouvrages d’art. Suite à un recensement, nombre d’entre eux ont révélé un état « préoccupant voire dangereux » pour les usagers. Ce qui a incité la Métro à investir près de 2,6 millions d’euros pour leurs surveillance et entretien et 20 autres pour intervenir sur ceux en péril.

 

 

Le mur de la villa Rose à Séchilienne. © Grenoble-Alpes Métropole

Le mur de la villa Rose à Séchilienne. © Grenoble-Alpes Métropole

« On a tou­jours eu besoin de ponts pour tra­ver­ser les rivières ou de murs de sou­tè­ne­ments pour conte­nir des col­lines. Ces ouvrages d’art ances­traux, essen­tiels pour les popu­la­tions, s’usent, au risque par­fois de cou­rir à la catas­trophe », rap­pelle Christophe Ferrari, le pré­sident de la Métropole

 

Ce der­nier pré­sen­tait, le 30 avril der­nier, les actions de la Métro pour la réno­va­tion et la sécu­ri­sa­tion des quelque 1 600 ouvrages d’art situés sur son ter­ri­toire. Des ponts, pas­se­relles ou murs de sou­tè­ne­ment trans­fé­rés des 49 com­munes membres vers la Métropole en 2015, puis du Département en 2017. Soit 150 000 m2 de tabliers de ponts et 150 000 m2 de sou­tè­ne­ments. Le tout pour une valeur patri­mo­niale de plus de 700 mil­lions d’eu­ros.

 

 

Une soixantaine d’ouvrages d’art identifiés comme « dégradés » ou « en péril »

 

La Métropole n’a pas attendu pour mener, depuis deux ans, de nom­breux chan­tiers de recons­truc­tion et de ren­for­ce­ment. Cependant, un récent recen­se­ment effec­tué par ses ser­vices a conduit à un dur constat. « De nom­breux ouvrages d’art sont dans un état pré­oc­cu­pant, voire dan­ge­reux pour les usa­gers », indique ainsi la Métro.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
1408 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.