Le pont Bergonzoli de Saint-Martin-le-Vinoux pendant le chantier. © Grenoble-Alpes Métropole

La Métropole de Grenoble sur le pont pour la sécu­ri­sa­tion et la réno­va­tion de ses 1 600 ouvrages d’art

La Métropole de Grenoble sur le pont pour la sécu­ri­sa­tion et la réno­va­tion de ses 1 600 ouvrages d’art

FOCUS - La Métropole a hérité, au titre des transferts de compétences de ses 49 communes membres ou du Département, de la gestion de plus de 1 600 ouvrages d'art. Suite à un recensement, nombre d'entre eux ont révélé un état « préoccupant voire dangereux » pour les usagers. Ce qui a incité la Métro à investir près de 2,6 millions d'euros pour leurs surveillance et entretien et 20 autres pour intervenir sur ceux en péril.

 

 

Le mur de la villa Rose à Séchilienne. © Grenoble-Alpes Métropole

Le mur de la villa Rose à Séchilienne. © Grenoble-Alpes Métropole

« On a toujours eu besoin de ponts pour traverser les rivières ou de murs de soutènements pour contenir des collines. Ces ouvrages d'art ancestraux, essentiels pour les populations, s'usent, au risque parfois de courir à la catastrophe », rappelle Christophe Ferrari, le président de la Métropole

 

Ce dernier présentait, le 30 avril dernier, les actions de la Métro pour la rénovation et la sécurisation des quelque 1 600 ouvrages d'art situés sur son territoire. Des ponts, passerelles ou murs de soutènement transférés des 49 communes membres vers la Métropole en 2015, puis du Département en 2017. Soit 150 000 m2 de tabliers de ponts et 150 000 m2 de soutènements. Le tout pour une valeur patrimoniale de plus de 700 millions d'euros.

 

 

Une soixantaine d'ouvrages d'art identifiés comme « dégradés » ou « en péril »

 

La Métropole n'a pas attendu pour mener, depuis deux ans, de nombreux chantiers de reconstruction et de renforcement. Cependant, un récent recensement effectué par ses services a conduit à un dur constat. « De nombreux ouvrages d'art sont dans un état préoccupant, voire dangereux pour les usagers », indique ainsi la Métro.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 75 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tournois ITF du Grenoble Tennis : l’Engie Open de l’Isère et le Trophée de la Ville de Grenoble débutent dimanche 5 février 2023

EN BREF - Les deux tournois internationaux ITF du Grenoble Tennis se tiennent du dimanche 5 au dimanche 12 février 2023, sur les courts du Lire plus

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix déploie son dispositif de vidéoprotection, avec 30 caméras installées dès 2023
La Ville de Pont-de-Claix déploie son dis­po­si­tif de vidéo­pro­tec­tion, avec 30 camé­ras ins­tal­lées dès 2023

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix a annoncé lundi 30 janvier le déploiement d'un système de "vidéoprotection" à partir de 2023. La municipalité a Lire plus

La réponse au vitriol du président de la Métropole aux propos de Christian Coigné, maire démissionnaire de Sassenage
La réponse au vitriol du pré­sident de la Métropole aux pro­pos de Christian Coigné, maire démis­sion­naire de Sassenage

FOCUS - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, n'a pas (du tout) apprécié la prise de parole de Christian Coigné à l'occasion de Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !